La Rédac' Masculin
Il y a 3 mois

Pourquoi le dégel du permafrost menace l’humanité ?

Pourquoi le dégel du permafrost représente une menace ?

Le permafrost, appelé aussi pergélisol, couvre 20 % de notre terre et se situe dans les régions arctiques. Sa fonte menace d’accélérer le réchauffement climatique à une vitesse très inquiétante.

Qu’est-ce que le permafrost ?

Ce terme désigne un immense glaciersouterrain dont la température est maintenue en dessous de 0° par le sol, comme une sorte de grosse couverture qui empêcherait la glace de se réchauffer. Il se situe dans les régions du grand nord, en Sibérie, en Alaska et au Canada.

C’est une énorme bombe climatique. Il emprisonne des bactéries présentes depuis des milliers d’années ainsi que du gaz carbonique et du méthane (gaz à effet de serre dont la puissance est 30 fois supérieure à celle du CO2). Il est enrichi en sédiments et en matière organique provenant de la décomposition des végétaux, dont les microbes pourraient se nourrir. Il contient aussi des ossements d’animaux préhistoriques, comme des mammouths. La baisse des températures accélère le dégel des terrains et le permafrost fond.

Pourquoi le dégel du permafrost est un danger ?

Outre la menace directe pour les populations locales comme l’affaissement des terrains, ladéformation des routes et des habitations, c’est l’ensemble de la planète qui est concerné.

Si le permafrost fondait, cela reviendrait à brûler toutes les forêts de notre terre et entraînerait un réchauffement climatique sans précédent, avec une montée des températures accélérée. Le gaz carbonique et le méthane menaceraient de se répandre dans l’atmosphère, une grande quantité de gaz à effet de serre serait libérée. Les microbes se développeraient et provoqueraient des maladies. Après l’été 2016, la région ouest de la Sibérie a d’ailleurs connu une épidémie d’anthrax à la suite du dégel d’un cadavre de renne âgé de 70 ans.


L’humanité toute entière et les écosystèmes sont menacés. Le permafrost a déjà commencé à fondre aux îles arctiques du Canada, en raison d’une succession d’étés caniculaires. La flore endémique se modifie et certains animaux sont menacés d’extinction.

Des gisements de gaz et de pétrole, des métaux précieux, comme l’or, des diamants, ont été trouvés en Sibérie. Les mines sont exploitées à ciel ouvert, et aucune précaution n’est prise. Les bactéries peuvent se développer et l’humanité serait confrontée à des maladies inconnues puisqu’un virus survit jusqu’à 30.000 ans.

Quelles sont les solutions ?

Recréer les écosystèmes originels. Façonner les forêts en steppes pour y introduire des animaux ruminants. En broutant, les bisons, rennes, chevaux et autres creusent la terre et le sol se refroidit, ce qui régule la température du pergélisol. Ainsi, il ne dégèlera plus aussi vite.

Cette question sensible est étudiée. En Sibérie, des scientifiques travaillent avec des animaux sur des dizaines d’hectares. Certains rêvent de la réintroduction du mammouth et une équipe de chercheurs d’Harvard veut lui redonner vie. Sans aller jusque-là, modifier le génome d’un éléphant pour l’acclimater aux basses températures serait idéal.

Il est urgent de se pencher sur la question, le dégel a commencé avec 70 ans d’avance. Selon un des spécialistes,”si les écosystèmes disparaissent, l’humanité ne survivra pas”.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error