La Rédac' Masculin
Il y a 7 mois

Les 5 choses surprenantes que vous ne saviez pas sur le poivre !

Condiment essentiel, le poivre est présent dans la plupart des cuisines françaises. Même les débutants en cuisine la connaissent pour assaisonner leurs plats.

Le sel et le poivre s’invitent à toutes les tables pour rehausser les saveurs de nos plats et de nos sauces. Une douce sensation de picotement sous la langue pour un plaisir décuplé. Mais connaissez-vous vraiment le poivre ?

Le poivre se décline en différentes couleurs

Rose, gris, noir, blanc… De quoi en voir de toutes les couleurs ! Le poivre se décline en plusieurs variétés. Suivant la plante, la récolte et le stade de développement, cette épice est loin d’être unique et uniforme. On dénombre 4 principales couleurs de poivres. 

Le poivre vert est obtenu à partir de baies immatures. Ces fameuses baies sont ensuite préparées en les séchant et en les conservant dans le sel et le saumure. On obtient ainsi un poivre plus végétal, moins piquant et plus frais, d’où son nom de poivre vert. 

Ensuite vient le poivre noir, plus aromatique. Les baies sont laissées à maturer plus longtemps et sont séchées au soleil. Elles noircissent et offrent à nos papilles un condiment aux arômes et au piquant plus prononcé. C’est également un des poivres les plus utilisés dans nos recettes comme celle de la fameuse sauce au poivre. 

Le poivre rouge se récolte après 9 mois de maturation des baies. Comme souvent annoncé par la couleur rouge dans la nature, son goût est plus piquant. Ces accords presque fuités sont excellents en condiment pour des volailles ou du canard. 

Le dernier est le poivre blanc. Il est obtenu avec les mêmes baies que le poivre rouge, mais en les débarrassant de leurs enveloppes. Son arôme plus subtil est particulièrement apprécié des grands cuisiniers. 

Aviez-vous déjà imaginé de si nombreuses nuances derrière le simple poivre ? 

Il existe de nombreux « faux poivres »

Si effectivement le poivre vient d’une baie parfumée, tous les condiments provenant de baies ne sont pas du poivre à proprement parler. C’est ce qu’on appelle communément des faux poivres. Poivre du Sichuan, poivre de kampot, poivre rose, poivre de Cayenne… Tous en font partie.

Attention, ils ne sont pas à confondre avec des poivres de mauvaise qualité ou des poivres frauduleux. Ce sont simplement des plantes aromatiques qui ont été vulgarisées sous un nom de poivre sans venir du poivrier. Cela n’enlève rien de leur intérêt gustatif et de leurs saveurs.

Au contraire, certains sont particulièrement intéressants et sont très utilisés dans des plats asiatiques, cuisine des îles ou encore dans les grands restaurants étoilés d’Europe. Une multitude de variétés aux richesses gustatives à explorer. 

Pourquoi le poivre pique ?

Communément bien toléré par beaucoup, il arrive cependant que le poivre soit accusé d’avoir trop de piquant. Il est même accusé de provoquer des éternuements. Mais alors qu’est-ce qui rend le poivre piquant ? C’est la faute d’une molécule appelée pipérine.

Bien qu’ayant de superbes propriétés anti-inflammatoires, dont nous parlerons plus tard, elle est aussi responsable d’exciter certains de nos nerfs. Ainsi inspirée, elle va stimuler les muqueuses et nous faire éternuer !

Elle est aussi la cause de cette légère sensation de chaleur sur notre palet lorsque nous ingérons du poivre. Mais rassurez-vous, ce n’est qu’une sensation. En aucun cas, le poivre ne peut être responsable de brulures ou de quelconques lésions.

Le poivre a des effets positifs sur votre santé 

Est-ce votre santé tiendrait dans un moulin à poivre ? Le poivre a des vertus et des bienfaits reconnus sur la santé. Les substances qu’il contient aident votre corps à combattre les inflammations et les troubles digestifs. Son action va stimuler votre estomac et ainsi faciliter la digestion. Si vous connaissez des épisodes de ballonnements ou de difficultés à bien absorber les aliments, le poivre pourrait être votre partenaire santé idéal.

Le poivre est même un ingrédient utilisé dans certains médicaments contre la douleur et la fièvre. Le Poconeol en est un exemple. Grâce à cette épice, vous améliorerez votre vitalité vous fortifierez votre corps tout naturellement.

Aussi, la prochaine fois que vous serez à table, pensez à mettre moins de sel, mais plus de poivre dans votre assiette. Cela pourrait vous faire du bien tout en agrémentant agréablement votre plat. 

La possession de poivre peut être punie par la loi 

Pour clôturer notre liste des choses que vous ignoriez sur le poivre, voici un dernier fun fact ! Vous n’auriez sans doute pas deviné celui-ci. Sachez qu’avoir une plantation de poivres pouvait être sanctionné par la loi ! C’est le cas du poivre rose en Floride. Étonnant, n’est pas ?

Vous vous demandez pourquoi une plante si inoffensive peut être interdite ? Et bien, il s’agit là de protection de l’environnement. Depuis l’importation de la plante dans cet État américain, elle a rapidement proliféré. Son expansion rapide a provoqué un déséquilibre dans la flore de Floride en empêchant d’autres plantes de pousser. Il est donc formellement interdit de planter du poivre rose là-bas.

Très commun, mais finalement assez méconnu, le poivre est une épice qu’on aime à découvrir et à redécouvrir.

Sur vos viandes ou légumes dans vos barbecues en été ou dans une belle sauce au poivre, jouez avec dans vos futures recettes ! Il se marie si bien avec différentes saveurs qu’il est utilisé dans diverses gastronomies.

De la cuisine thaïlandaise à nos bistrots français, il est un incontournable de la cuisine dans le monde. Une jolie épice qui offre à nos palets, des variétés aux goûts différents. Il serait dommage de vous en priver. 

En plus d’être particulièrement et bon, il est intéressant d’un point de vue santé. Sans compter qu’un beau moulin à poivre au centre de votre table sera du plus bel effet. Fins gourmets, à vos fourneaux !