Ludovic Bonnet
Il y a 3 semaines

Des animaux géants profitent du confinement pour envahir Saint-Pétersbourg

Puisque quelque 4 milliards d’humains sont confinés à travers le monde, la nature en profite pour reprendre ses droits. Les fleurs repoussent et des animaux réapparaissent dans nos rues. Quitte à être parfois un peu flippants, comme ces animaux géants “vus” à Saint-Pétersbourg…

Le côté positif du confinement

Avec plus de 2 millions de cas confirmés dans le monde entier à ce jour et plus de 170 000 décès, la pandémie de coronavirus Covid-19 est une véritable tragédie.

Certains s’efforcent pourtant d’y voir (à juste titre) quelques côtés positifs. Parmi ceux-ci, les experts ont noté une chute drastique de la pollution (notamment au dioxyde d’azote). Le constat est implacable depuis l’espace mais aussi en Asie, où le ciel n’avait plus été aussi bleu en Chine ou en Inde depuis des décennies.

Aux quatre coins du globe, la nature semble reprendre ses droits. En ce début de printemps, des fleurs et arbres reprennent vie dans les aires les plus bétonnées. Même les animaux parviennent à y trouver leur compte, avec des sangliers vus en plein centre de Barcelone, des canards à Paris ou même des coyotes à San Francisco. C’est ce dernier phénomène qui a inspiré l’artiste russe Vadim Solovyev.

Les animaux géants de Vadim Solovyev

Vadim Solovyev se présente sur son compte instagram comme un “xéno-urbaniste”. De façon plus simple, on peut surtout décrire cet homme comme un artiste visuel, qui réalise des vidéos et des photos assez déroutantes.

Plus de 29 000 personnes suivent aujourd’hui ce créateur atypique. Sa particularité : mettre en scène des animaux démesurés dans les rues de sa ville. C’est ainsi que l’on peut voir des pigeons surdimensionnés observer les passants de Saint-Pétersbourg. Des insectes XXL, des requins et même des ours polaires ont aussi été aperçus dans cet environnement urbain. On connaissait déjà les chats géants remplaçant les dinosaures de Jurassic Park, mais ici, le résultat est nettement plus angoissant.

S’il n’a pas attendu le confinement pour s’adonner à cet exercice, l’oeuvre de Vadim Solovyev connaît un succès grandissant depuis quelques semaines. Notamment via son impressionnante photo de raton laveur se trempant les pattes dans la rivière Neva (avec une inquiétante pieuvre en arrière-plan)…

Au-delà de l’aspect visuel, Vadim Solovyev tente d’expliquer chacune de ces créations sur les réseaux sociaux. Une façon supplémentaire de mieux appréhender son travail… et de comprendre ce que font ces animaux géants sortis de nulle part !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !