1 week ago

On a goûté : le P’tit Bleu, pastis de Marseille

Pastis bleu, pastis heureux ? Alors que certains le croyaient mort et enterré, l’apéritif anisé semble avoir encore de beaux jours devant lui. Se dégustant simplement dilué avec de l’eau ou sous forme de cocktail, il ne cesse de se réinventer, à l’image du P’tit Bleu concocté par la Liquoristerie de Provence.

Une autre façon de déguster le pastis

Il y a une quinzaine d’années, on annonçait déjà “le déclin du pastis inéluctable“. Trop français, trop associé à l’image de l’alcoolique invétéré qui boit son p’tit jaune dès 9h du mat’… En fait, le “pastaga” suivait alors une trajectoire inverse à celle du whisky, par exemple, qui passe pour un spiritueux plus classieux, luxueux, qu’on prend plaisir à déguster entre gentlemen pour en explorer tous les arômes.

Aussi, depuis quelques années, les grands noms du secteur ont tenté de se réinventer, à commencer par Ricard, qui a lancé Plantes Fraiches, une nouvelle recette de pastis, en 2018.

Se réinventer sans renier son ADN, sans trahir la tradition : tel est le défi qu’a voulu relever à son tour la Liquoristerie de Provence, installée au coeur du Var. Après sa vodka Ziga-Zaga, son whisky Singlar ou encore son gin Poulpe Bleu, elle s’attaque à un alcool encore plus emblématique de sa région, le pastis. Et c’est ainsi que nous avons été invités à découvrir le P’tit Bleu.

Certes, le pastis bleu n’est pas une nouveauté en soi. Depuis le début des années 2000, plusieurs marques et établissements artisanaux ont tenté d’imposer leur recette avec plus ou moins de succès. Le pastis P’tit Bleu, né en 2001, est d’ailleurs devenu “le spiritueux signature de la Liquoristerie de Provence”. Malgré ses 20 ans d’âge, il reste encore relativement confidentiel. Et pourtant, avec sa robe bleue inspirée à la fois du ciel de Provence et de l’eau turquoise des Calanques, il ne passe pas inaperçu !

Sa couleur, il la doit à un colorant alimentaire (comme le curacao), puisqu’aucune couleur bleue naturelle ne tient à la lumière dans le temps. Pour le reste de la recette, ce P’tit Bleu (45% vol.) est le fruit de macérations d’anis vert, d’anis étoilé et de bâtons de réglisse. Des ingrédients savamment associés qui permettent à la boisson de conserver le goût traditionnel du pastis, mais avec “un petit truc en plus”, un soupçon de fraîcheur en plus.

Pastis P'tit Bleu de la Liquoristerie de Provence

Le Bleu’tiful, un cocktail simple pour redécouvrir le pastis

Le pastis P’tit Bleu peut évidemment être dégusté à l’heure de l’apéritif (ou à un autre moment de la journée, à vous de voir) comme un pastis traditionnel. Comptez 1 volume d’alcool pour 8 à 10 volumes d’eau fraîche et quelques glaçons.

Mais de la même façon qu’une tomate (avec de la grenadine), un perroquet (avec de la menthe) ou une mauresque (avec de l’orgeat), ce pastis bleu peut être associé à du sirop pour se muer en cocktail. Ici, c’est la menthe glaciale qui ajoute une touche de fraîcheur supplémentaire.

Ingrédients :

  • 2 cl de P’tit Bleu ;
  • un trait de sirop de menthe glaciale ;
  • eau gazeuse.

Préparation :

Verser le pastis directement dans un verre type old fashioned.
Ajouter un trait de menthe glaciale.
Compléter avec de l’eau gazeuse et décorer avec un brin de menthe fraîche.

Voilà, vous maîtrisez maintenant l’art du cocktail à la provençale !

Cocktail Bleu'Tiful avec pastis P'tit Bleu

Où acheter le P’tit Bleu ?

Proposé au prix conseillé de 25,90€ la bouteille, le P’tit Bleu peut évidemment être acheté directement sur le site de la Liquoristerie de Provence. Il est aussi disponible dans toute la France, dans un réseau de cavistes (Nicolas…) et certaines grandes et moyennes surfaces.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !