Les 10 films à voir absolument au cinéma pour la réouverture

Les sorties ciné du mois de mai

En voilà une bonne nouvelle en ces temps de crise sanitaire. Les lieux de culture pourront ouvrir à partir du 19 mai selon l’annonce du président de la République, Emmanuel Macron. Le retour du 7e art sur grand écran va faire des heureux… Alors, pour en profiter, voici la liste des principaux films qui sortent le 19 mai (et après) pour la réouverture des cinémas.

Réouverture des cinémas fixée au 19 mai !

Oui, les salles de cinémas ouvrent bientôt, si la situation sanitaire ne se dégrade pas d’ici là. Avec une jauge réduite à 35%, le maintien d’un couvre-feu et du port du masque, les fréquentations de ces lieux si appréciés seront suffisamment encadrés pour accueillir du public.

C’est un énorme soulagement pour le monde de la culture qui va enfin pouvoir faire partager ses œuvres. Plusieurs films qui seront en salles le jour de la réouverture, le 19 mai, seront en fait des ressorties de longs-métrages à l’affiche juste avant les restrictions. Mais pas de panique, plusieurs nouveautés sont aussi attendues… dont certaines très prometteuses ! 

Les 8 nouveaux films les plus attendus du mois de mai 

De l’ovni cinématographique au thriller bien sombre en passant par la SF, il y en aura pour tous les goûts !

1. Mandibules de Quentin Dupieux 

Jean-Gab et Manu, deux amis simples d’esprit incarné par Grégoire Ludig et David Marsais, trouvent une mouche géante coincée dans le coffre d’une voiture. Ils se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent avec et s’engagent dans une aventure comptèrent délirante accompagné d’une bande de personnages atypiques. 

Vous reconnaîtrez, dans le casting, entre autres, le rappeur belge Roméo Elvis et la belle Adèle Exarchopoulos. Derrière la caméra, Quentin Dupieux confirme son statut de réalisateur hors normes, après des films comme Steak, Rubber ou Le Daim.

Sortie le 19 mai

2. Falling de Viggo Mortensen 

John vit en Californie avec son compagnon Eric et leur fille adoptive Mónica, loin de la vie rurale conservatrice qu’il a quittée voilà des années. Son père, Willis, un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. Willis devient sénile, John l’emmène donc avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa soeur Sarah et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions sont vite balayées par le refus absolu du patriarche , qui ne veut rien changer à son mode de vie…

Le réalisateur, Viggo Mortensen, s’est inspiré de sa propre vie et de son enfance pour écrire le scénario. Ce film n’est pas autobiographique mais certaines scènes ont un air de « déja vu » pour le réalisateur. Il a d’ailleurs confié ceci, lors d’un entretien à propos de la création de Falling : « L’idée m’est venue alors que je survolais l’Atlantique après l’enterrement de ma mère. Je n’arrivais pas à dormir ; mon esprit était envahi d’innombrables souvenirs d’elle et de notre famille à différentes étapes de notre vie ».

Sortie le 19 mai

3. Envole-moi de Christophe Barratier 

Thomas passe ses nuits en boites et ses journées au lit, jusqu’au jour où son père, le docteur Reinhard, lassé de sa vie de débauché décide de lui couper les vivres et lui impose de s’occuper d’un de ses jeunes patients. Thomas va donc devoir s’occuper de Marcus, 12 ans, vivant seul avec sa maman. Il souffre depuis sa naissance d’une maladie grave qui rythme ses journées, entre le centre d’accueil médicalisé où il est scolarisé et des séjours répétés à l’hôpital. Cette rencontre va bouleverser le quotidien de l’un et de l’autre, et tout simplement changer leur vie.

Bien sûr, le scénario ne paraît pas des plus réjouissants au départ. Mais cette nouvelle réalisation de Christophe Barratier (Les Choristes, Faubourg 36, La Nouvelle Guerre des Boutons), inspirée d’une histoire vraie, s’annonce comme un beau moment d’humanité au cinéma.

Sortie le 19 mai

4. Le Dernier Voyage de Romain Quirot 

Dans un futur proche, une mystérieuse lune rouge est exploitée à outrance pour son énergie. Alors qu’elle change brusquement de trajectoire et fonce droit sur la Terre, Paul W.R, le seul astronaute capable de la détruire, refuse d’accomplir cette mission et disparaît. Il est alors traqué sans relâche par les autorités. Dans sa cavale, Paul croise la route d’Elma, une adolescente au tempérament explosif qui va l’accompagner dans sa fuite.

Ce film de science-fiction « made in France » intègre dans son casting la star Jean Reno mais aussi Philippe Katerine, qui a déjà fait ses preuves au cinéma depuis le succès du Grand Bain en 2018.

Sortie le 19 mai


5. Demon Slayer

Pour les amateurs de mangas et d’animes, le film Demon Slayer, le train de l’infini de Haruo Sotozaki sort aussi sur grand écran à l’occasion de la réouverture des salles.  

Le groupe de Tanjirô a terminé son entraînement de récupération au domaine des papillons et embarque à présent en vue de sa prochaine mission à bord du train de l’infini, d’où quarante personnes ont disparu en peu de temps. Tanjirô et Nezuko, accompagnés de Zen’itsu et Inosuke, s’allient à l’un des plus puissants épéistes de l’armée des pourfendeurs de démons, le Pilier de la Flamme Kyôjurô Rengoku. Ils espèrent contrer le démon qui a engagé le train de l’Infini sur une voie funeste.

Sortie le 19 mai

6. Voyagers de Neil Burger 

@voyagersfilm
Voyagers sort au cinéma en mai 2021

Une planète habitable vient d’être découverte. 30 adolescents sont donc envoyés en mission afin de la peupler. Malheureusement, le capitaine de l’équipage et unique adulte meurt et les jeunes sont livrés à eux-mêmes. Peu à peu, le chaos s’installe sur la planète. 

Ce « Sa Majesté des Mouches » futuriste soulève des question éthiques et philosophiques lourdes de conséquences. Les amateurs de scénarios post-apocalyptiques devraient être ravis !

Sortie le 26 mai

7. Sons of Philadelphia de Jérémie Guez 

Philadelphie. Il y a trente ans, la famille de Michael a recueilli Peter à la mort de son père, dans des circonstances opaques. Peter et Michael sont devenus deux petits malfrats aux tempéraments complètement opposés. L’un est violent et exubérant alors que l’autre est taciturne. Quand Michael est désigné comme « gênant » par la mafia italienne, le passé trouble de la famille refait surface…

Sortie le 26 mai

A lire aussi :

Sons of Philadelphia : le film à ne pas rater pour la réouverture des cinémas


8. The father par Florian Zeller 

Alors qu’il vieillit et devient de moins en moins autonome, un père refuse l’aide de sa fille. Voyant son état s’aggraver, il commence à douter de ses proches, de son propre esprit et commence à remettre en cause la réalité. 

Vous découvrirez Anthony Hopkins comme vous ne l’avez encore jamais vu et c’est peut-être pour cette raison qu’il obtient la distinction prestigieuse de meilleur acteur aux Oscars pour ce rôle.

Sortie le 26 mai

Les films qui ressortent en salles : nos deux coups de coeur

Environ 450 films toutes catégories confondues se bousculent aux portes de nos cinémas. Il sortiront, pour la plupart entre le mois de juin et le mois de septembre 2021. D’un autre côté, il est important de laisser le temps aux films sortis juste avant le confinement d’être vus et c’est pourquoi de nombreux films reviennent à l’affiche dès le 19 mai.

9. Drunk de Thomas Vinterberg 

Quatre amis, professeurs dans un lycée, quinquagénaires et un peu dépassés, décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Faisant preuve d’une rigueur prétendument scientifique, ils relèvent ensemble le défi en espérant améliorer leur qualité de vie et leur santé. Si, dans un premier temps, les résultats sont encourageants, la situation dérape rapidement et échappe à leur contrôle.

Ce film qui aborde la thématique complexe et délicate de l’alcoolisme est un pari réussi d’après les critiques. Le cinéma Danois à de l’avenir !

Sortie le 19 mai

10. Adieu les cons d’Albert Dupontel 

Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade. Elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, un quinqua en plein burn-out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. Tous les trois, ils se lancent dans une quête pleine de rebondissements.

Comme a son habitude, Albert Dupontel dénonce les absurdités de notre société actuelle sur fond d’humour grinçant. Il a choisi la sensibilité et la justesse du jeu de Virginie Efira pour incarner Suze, personnage principal de ce film prenant, récompensé à 7 reprises lors des Césars 2021.

Sortie le 19 mai

Et après ?

Enfin, pour les amateurs de blockbusters, il faudra attendre le mois de juin pour les voir sur grand écran. Le neuvième volet de la franchise Fast and Furious ou encore la suite d’Hitman et Bodyguard avec Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson ouvriront le bal… avant d’autres sorties très attendues d’ici la fin de l’année, le nouveau James Bond sortira en octobre 2021. Ce sera la dernière apparition de Daniel Craig en tant que 007.

Hitman & Bodyguard 2, blockbuster 2021 au cinéma

A présent, vous n’avez plus qu’à attendre le 19 mai pour renouer avec l’ambiance si particulière des salles obscures en espérant que cette fois ci, il n’y aura pas de nouveau « clap de fin ».