Vins blancs de Loire : 5 cuvées à déguster cet été

Dégustation de vins blancs de Loire

La Loire étant le plus long fleuve de France, il n’y a rien de surprenant à voir les vins blancs de Loire offrir une si grande variété. Du Pouilly-Fumé au Vouvray en passant par le Sancerre ou encore le Muscadet, il existe une multitude de cépages et d’appellations à découvrir le long de la Loire. En voici 5 à déguster cet été !

Les spécificités des vins de Loire

Avec 1006 kilomètres de long et 12 départements traversés de la source à l’embouchure, on comprend vite que la Loire rencontre des paysages variés en France. Tout aussi logiquement, les vignes cultivées tout au long du fleuve ne bénéficient ni des mêmes conditions d’ensoleillement, ni du même sol et ceux que l’on pourrait appeler les « vins de Loire » offrent donc une variété impressionnante.

On pourrait même se demander s’il est pertinent de chercher des caractéristiques communes aux différents cépages rencontrés. Un élément suffit à répondre par l’affirmative : depuis sa formation, le fleuve Loire a drainé les roches et sédiments qui ont contribué à forger les sols où s’épanouissent les différents vignobles. De la même façon qu’un vin de Provence n’aura rien à voir avec un homologue des coteaux du lyonnais le long du Rhône, un vin blanc de Loire de Saumur offrira des saveurs bien différentes d’un Saint-Pourçain ou d’un Pouilly-Fumé.

D’ailleurs, la couleur du vin est sans doute l’élément central qui unit les différents terroirs : si l’on trouve bien du rouge et du rosé, ce sont bien les vins blancs qui ont fait la renommée de cette (ou plutôt « ces ») région viticole. Pour être (un peu) plus concret, on retrouve l’influence océanique sur le vignoble du Muscadet (issu du cépage melon de Bourgogne) quand le Sancerre se distingue par plus de minéralité ; le climat continental, lui, permet au chardonnay d’exprimer tout son potentiel dans le massif central.

Bref, on pourrait disserter pendant des heures sur ce qui unit les vins blancs de Loire… et ce qui fait les spécificités des multiples appellations que l’on retrouve sur ce territoire. Mais finalement, le plus simple n’est-il pas de procéder à une dégustation pour avoir un véritable aperçu de la richesse de ces terroirs ?

Nos 5 coups de coeur parmi les vins blancs de Loire

Cette sélection ne prétend évidemment pas être exhaustive, mais se présente comme le fruit de nos dégustations. Vous trouverez donc des vins parfaits pour un apéritif quand d’autres se marieront mieux avec des fruits de mer ou un barbecue. A vous de choisir !

La création de Suronde, Château de Suronde (AOP Anjou blanc 2018)

Le Château de Suronde, c’est notre jolie découverte de l’année. Et notre principal coup de coeur dans cette sélection des vins blancs de Loire. Situé du côté de Rochefort-sur-Loire, dans le Maine-et-Loire, le domaine s’étale sur les côteaux historiques des Quarts de Chaume. C’est pourtant bien un anjou blanc qui a retenu notre attention (et même deux, car nous aurions également pu citer l’Esquisse) : La Création de Suronde.

Ce vin blanc sec (100% chenin blanc) et bio dégage un nez floral tout en offrant des notes plus miellées en bouche. Frais et complexe, il se marie bien avec les plats typiquement estivaux, qu’il s’agisse d’une salade gourmande ou d’un poisson à la plancha.

Fié Gris Ampelidae (IGP Val de Loire 2019)

Ecocert, bio, vegan : voilà un vin qui respecte la nature ! Mais il s’agit surtout d’une cuvée typique de la région puisque le sauvignon gris (appelé localement fié gris) qui le compose est un cépage endémique de la Vienne. Longtemps oublié, il s’offre une belle renaissance grâce au travail des vignerons d’Ampelidae.

Très minéral, comme de nombreux vins de Loire, il délivre aussi de savoureuses notes d’agrumes. Servi frais (10-12°, pas plus), il accompagne idéalement du poisson cru ou mariné : tartare de saumon, ceviche ou sushis !

Domaine de Terres Blanches (AOC Sancerre 2019)

Vins blancs de Loire - Domaine de Terres Blanches (AOC Sancerre 2019)

Ce domaine produit des vins blancs « typiquement ligériens », dans les appellations Coteaux du Giennois, Pouilly-Fumé et Sancerre. On vous recommande notamment ce dernier pour vous familiariser avec les vins de Loire, celui-ci se distinguant par une robe jaune très pâle et une minéralité très prononcée.

Les palais avertis pourront aussi y déceler des notes d’agrumes, qui font un cru parfait pour accompagner des fruits de mer ou… un plateau de fromages !

AOC Montlouis sur Loire sec 2018

AOC Montlouis sur Loire sec 2018

En Indre-et-Loire, à l’est de Tours, l’AOC Montlouis-sur-Loire s’étend sur environ 450 hectares. C’est sur la commune même de Montlouis que la cave des producteurs élabore ce vin blanc tranquille, léger et délicat, qui pourra vous accompagner tout au long du repas, de l’apéritif au dessert.

Le chenin est parfaitement mis à l’honneur (et en bouteille !) dans cette cuvée, après des vendanges assez tardives. On retrouve la minéralité propre à ce cépage, associée à des notes de fruits à chaire blanche. Pas très surprenant, certes, mais très agréable !

Locus (Melon B. / IGP Val de Loire 2019)

Vins blancs de Loire - Locus (Melon B. / IGP Val de Loire 2019)

En latin, Locus signifie « lieu ». Tout sauf un hasard quand on sait que la volonté est précisément de mettre en avant les cépages locaux de la Loire Atlantique. Chez Locus, on retrouve exclusivement des vins issus des Folle Blanche et Melon de Bourgogne, et c’est cette dernière cuvée qui est arrivée sur notre table.

Pas la plus expressive, mais certainement pas la plus désagréable au moment d’accompagner un apéritif et du poisson à la plancha !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE – A CONSOMMER AVEC MODERATION

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !