On a goûté : Wolfberger Cuvée 45 Crémant d’Alsace

Une cuvée hommage pour les 45 ans

En 2021, la maison alsacienne Wolfberger célèbre les 45 ans de la création des crémants d’Alsace, un vin blanc pétillant. Ils nous proposent à cette occasion une bouteille exclusive et limitée de son Crémant d’Alsace, sous l’appellation Cuvée 45.

C’est en 1976, sous l’impulsion de Pierre Hussherr et après plusieurs années de recherche et de travail, que le premier vin blanc effervescent alsacien sort des caves sous la marque Wolfberger, à base de Pinot Blanc Alsacien. Le Crémant d’Alsace est né et a poursuivi sa belle carrière jusqu’à nos jours.

Cette cuvée hommage est issue de la récolte de 2015, elle a donc bénéficié de plus de 5 ans de repos en cave avant son embouteillage final. C’est un assemblage de 70% de raisin dit Auxerrois et de 30% de Pinot Blanc.

Pour ceux qui découvrent l’appellation, le Crémant d’Alsace blanc présente des caractéristiques proches du champagne, c’est un vin blanc effervescent avec des bulles fines, idéal à déguster à l’apéritif à une température autour de 8 °C.

Très loin des 12 mois minimum requis pour bénéficier de l’appellation Crémant d’Alsace contrôlée, cette Cuvée 45 de Wolfberger bénéficie de 54 mois de maturation, pour que le raisin prenne son temps. Récolté en 2015 pour un embouteillage définitif en 2021 sous la supervision de Déborah Ruffing, œnologue chez Wolfberger depuis 2017. A la tête des vins effervescents de la maison, elle élabore, avec les 420 vignerons partenaires de Wolfberger, les cuvées de Crémant d’Alsace dont cette série limitée Cuvée 45, issue d’un assemblage des meilleures cuvées du millésime 2015.

Notre avis sur la Cuvée 45 de Wolfberger

La bouteille, avec son étiquette noire transmet immédiatement un sentiment de prestance et de qualité, elle arbore fièrement le premier logo Wolfberger, imaginé en 1960 et présent en 1976 sur les premières bouteilles de Crémant d’Alsace de la maison, pour un retour aux origines complet.

A l’ouverture de la bouteille, la Cuvée 45 brille par la finesse de ses bulles qui dansent dans notre coupe, avec 12° d’alcool, c’est un vin qui reste assez doux.

Le nez est fruité, entre la pêche de vigne et le raisin bien présent. En bouche, c’est un vin rond, avec une acidité maitrisée et une fin de bouche plutôt gourmande qui fait ressortir la réglisse et le fruit.

Il nous reste de cette dégustation un vin très réussi, qui a pleinement bénéficié de ses plus de 5 ans de maturation pour proposer un équilibre très intéressant. Par acquis de conscience, on a été tenté d’en faire un kir en y ajoutant du sirop de cassis, mais définitivement, ce Wolfberger Cuvée 45 s’apprécie seul dans la coupe, en début de repas, ou pourquoi pas avec un poisson blanc à la plancha, grillé avec ses légumes, comme nous l’avons fait.

En définitive, avec sa Cuvée 45 en hommage au Crémant d’Alsace, Wolfberger signe une très belle bouteille, avec une identité visuelle et gustative forte, un bel homme en somme aux efforts déployés par la maison 45 ans auparavant.

Où acheter le Wolfberger Cuvée 45

Disponible en quantités limitées, le Wolfberger Cuvée 45 est disponible chez certains cavistes, mais aussi directement sur la boutique en ligne de la maison Wolfberger à 23,95€.

Rédigé par Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !