Episode #1 : Les Maîtres de l’Univers – Révélation sur Netflix, toujours aussi culte ?

« Par le pouvoir du crâne ancestral ! » Ces quelques mots résonnent dans les têtes de ceux ayant passé un peu trop de temps devant leur TV dans les années 80. Eh bien, tout comme cela avait été fait avec Voltron et bien sûr She-Ra, Netflix propose désormais une version mise au goût du jour de ce classique de l’animation US. Alors, que vaut cette nouvelle version des Maîtres de l’Univers ?

Comme d’habitude dans cette rubrique Episode #1, nous allons parler uniquement du premier épisode, avec le risquer de « spoiler ». En fait, il est obligatoire de dévoiler un aspect majeur de la série, alors attention à vos yeux si vous n’avez pas encore rien regardé.

Les jouets de notre imagination

Si Les Maîtres de l’Univers est célèbre grâce à ligne de jouets déclinée en série d’animation en 1983, l’histoire n’en est pas à son premier revival. Il y a bien sûr le fameux film de 1987 avec Dolph Lundgren dans le rôle titre, mais aussi une version animée sortie en 2002 et inédite en France. L’univers d’Eternia ne s’est jamais vraiment arrêté, et on pouvait s’attendre à cette nouvelle lecture.

Tout commence par un style graphique revisité. On nous propose ici un character design très typé comics, avec des traits judicieusement taillés à la serpe, et des couleurs sombres et contrastées. L’identité américaine de ce dessin animé est très marquée. Si j’avoue ne pas être fan en général de ce type de création, cela va bien à cet univers. Le personnage qui en bénéficie le plus est Orco, qui, tout en restant un magicien aux tours à l’efficacité aléatoire, gagne ici en mystère. Tous les autres personnages sont mis en place assez rapidement : le Maître d’Armes, la sorcière, Tila, le roi et la reine d’Eternia…

Histoire de famille

On ne peut alors s’empêcher de faire un parallèle entre le développement de She-Ra sauce Netflix, et cette nouvelle version de Musclor (car oui, en France le nom « Musclor » est devenu générique de la série, et on remercie les adaptateurs d’avoir gardé cette terminologie en 2021).

Dans She-Ra, nous assistions à la découverte par Adora de ses pouvoirs. Le scénario prend le contre-pied dans Musclor, puisque nous arrivons à un moment où tous les personnes ont déjà un long passé de combat. Dès le début, nous avons affaire à Skeletor au top de son génie maléfique. Il a essuyé de nombreuses défaites et prend très vite le dessus sur la Sorcière du Château des ombres.

Arrive alors le Champion, le sauveur d’Eternia, le prince Adam sous sa forme secrète de Musclor. Dans Les Maîtres de l’Univers de 1983, il aurait mis facile une dérouillée aux méchants. En 2021, son premier combat va être de nouveau une victoire… en se sacrifiant. Oui, on dirait une blague, mais au premier épisode, Musclor termine en tas de cendre en sauvant Eternia. Et l’histoire pourrait s’arrêter ainsi.

Mais voilà, la mort de Adam / Musclor va laisser des traces. Tila comprend les mensonges qu’elle subit depuis des années, le roi découvre l’identité de son fils, et tout ce petit monde se déchire. Le Maître d’armes est congédié, et sa fille adoptive renie son passé. Bref, il y a quelque chose de pourri au royaume d’Eternia, et c’est sans doute ce qui va faire la suite de l’histoire.

Les Maîtres de l'univers - Révélation sur Netflix

Les Maîtres de l’Univers sur Netflix : on regarde la suite ?

Ce début des Maîtres de l’Univers – Révélation est déconcertant car ce premier épisode pourrait très bien s’arrêter ici. Si vous ne désirez pas aller plus loin, vous aurez une histoire complète. Il est difficile de savoir à quoi va ressembler la suite.

Ce qui est intéressant, c’est que l’on ne fonce pas dans les clichés que pourrait offrir un Musclor 2021. Sauver le monde avec ses biscotos : non. Le faire passer pour un idiot musclé : non. Il disparaît et les autres personnages ont la place d’exploser.

Par certains aspects de la réalisation, on retrouve l’univers du Batman de Tim Burton ou de Star Wars, avec un monde sombre, des personnages forts, mais teinté de légèreté. Alors oui, autant jeter un œil au deuxième épisode et décider si l’on est conquis ou pas par ce revival Netflix bien dans son époque.

  • Musclor et Skeletor - Les Maîtres de l'Univers
  • Musclor 2021 - Les Maîtres de l'Univers sur Netflix

Rédigé par Alain Daldem

Média, automobile, et gastronomie : trois domaines différents mais qui font mon quotidien. Je reste à l'affût des actualités de ces secteurs. Au plaisir de les partager prochainement avec vous sur masculin.com !