Them : plongez dans l’horreur avec cette série Amazon Prime Video

THEM (Eux en français) est une série anthologique basée sur le racisme. Chaque saison raconte une nouvelle histoire. Pour cette première saison, c’est la famille Emory qui est à l’honneur. En 1953, Henry et Lucky, un couple d’afro-américains décident de quitter la Caroline du Nord suite à un drame pour s’installer avec leurs deux filles à Los Angeles. Ils vont emménager dans un quartier de banlieue totalement « blanc », ce qui leur vaudra un accueil glacial de la part de leurs voisins.Mais ce n’est pas la seule ombre au tableau… des phénomènes surnaturels vont venir se rajouter au racisme et à la discrimination.

Them, ça parle de quoi ?

Fan d’horreur ? Cette série est pour vous ! La saison 1 comporte 10 épisodes, à raison d’une journée par épisode. Nous allons donc vivre le quotidien de la famille Emory pendant 10 jours. Dans les années 50, en pleine grande migration afro-américaine (entre 1910 et 1970), des millions de personnes quittaient le sud des États-Unis pour échapper aux lois difficiles et au racisme. Les villes industrialisées du Midwest, du Nord-Est et de l’Ouest américain offraient un nouveau départ avec la garantie de trouver un emploi et des conditions de vie moins sévères.

Henry Emory (joué par Ashley Thomas) décroche un poste d’ingénieur à Los Angeles et offre à sa famille une magnifique maison en banlieue, tout pour pouvoir repartir à zéro suite à la perte de leur petit garçon dans des circonstances terribles. L’arrivée de cette famille noire dans ce quartier idyllique ne sera pas acceptée par le voisinage. Commencent alors 10 jours de cauchemars pour les Emory. Les résidents de Compton vont dès le premier jour se mettre à les terroriser dans le but de les faire partir. L’épisode 1 nous met directement dans le bain et on comprend tout de suite que cette série se base sur une critique sociétale du racisme.

Malheureusement, les violences et les comportements dont feront preuve ces « blancs » n’est que le réel reflet de ce qui se passait à l’époque aux États-Unis. L’ignorance et le racisme poussera à des sévices difficiles à supporter pour toute personne normalement constituée. Mais on n’oublie presque la connotation raciale car quelque chose de plus sombre se cache derrière toute cette haine… À cela s’ajoutent des phénomènes paranormaux qui donneront lieu à des scènes de plus en plus angoissantes et violentes : entre l’homme au chapeau noir caché dans le sous-sol des Emory, la vieille Miss Vera tout droit sortie d’un livre scolaire, ou encore l’homme au maquillage façon « blackface », grand classique du cinéma de l’époque… à chacun son monstre !

Them, on regarde ou pas ?

Chez Masculin, on a vraiment aimé Them, bien qu’il faille être concentré pour bien comprendre tous les rebondissements et les subtilités. Le malaise nous prend face à certaines scènes (comme par exemple dans l’épisode 5, quand on découvre ce qu’il est vraiment arrivé au bébé des Emory), si bien qu’on pourrait oser se dire que Them est un « American Horror Story » version Prime Video.

THEM – Amazon Prime Video
them

En revanche, on n’a pas trop compris l’intérêt du rôle de Betty Wendell (joué par Alison Pill) qui reflète juste le mal-être de la femme au foyer des années 50. Mais les quatre membres de la famille Emory vont relever le niveau avec des rôles joués à merveille et qui s’accordent parfaitement ensemble : on vous a déjà présenté le père, il y a aussi la mère Lucky (joué par Deborah Ayorinde), l’aînée Ruby (joué par Shahadi Wright Joseph) et Gracie (joué par Melody Hurd). On aurait presque l’impression d’être en compagnie d’une véritable famille.

On peut aussi faire le reproche d’un scénario qui s’éparpille dans les derniers épisodes. On se mêle un peu les pinceaux entre la réalité et les évènements imaginés par les protagonistes. Mais ça n’enlève rien au fait qu’on pense que Them est à regarder, elle est l’une des séries à ne pas rater en cette année 2021 selon nous.

Pour finir, la musique tient une place très importante dans Them, elle rythme l’histoire et remplace même les dialogues dans certaines scènes, accentuant l’angoisse et l’intrigue procurées par les situations. On trouve la bande originale bien choisie, elle donne du caractère aux différentes épisodes. Quant aux décors et aux costumes, ils sont réussis, il n’y a rien à dire. Ces choix artistiques nous plongent en plein coeur de l’Amérique du Nord post Seconde Guerre Mondiale, quand les afro-américains prennent de plus en plus de place dans la société.

Si Them connait de timides débuts en France, il en est tout autre chez Prime Video USA. Alors courrez sans plus attendre la regarder, et parlez-en à votre entourage, elle vaut le coup !

Notre note : ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ★

À quand la saison 2 de Them ?

La seconde saison était déjà renouvelée avant même la sortie de la saison 1, tellement qu’Amazon Prime Video était certain de son succès. Elle mettra l’accent sur une nouvelle famille et on ne sait pas encore si l’histoire se déroulera dans le même contexte des années 50. Le créateur et scénariste Little Marvin devrait également être aux commandes de cette saison 2. Si nos calculs sont bons, on devrait pouvoir espérer une sortie à l’été 2022.

À lire aussi

Les 10 meilleures séries Amazon à voir en 2021