The Baby sur OCS : la mini-série qui démonte la maternité

The Baby OCS

The Baby est une mini-série britannique qui ne risque pas de passer inaperçue. Elle fait voler en éclat les clichés sur la maternité et pour une fois, on inverse les rôles. Ce n’est plus la mère qui porte le fardeau de la culpabilité mais c’est le bébé, un être supposé être mignon et devant lequel tout le monde craque… Et si avoir un enfant n’était pas synonyme de joie ?

Retrouvez The Baby en US+24 dès le 25 avril 2022 sur OCS, pour 8 épisodes de 30 minutes chacun.

Les trois premiers épisodes de The Baby ont été diffusés le 23 mars 2022 à l’occasion du festival Séries Mania et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont reçu un bel accueil. Michelle De Swarte a d’ailleurs reçu le prix de la meilleure actrice en compétition internationale dans son rôle de Natacha.


Synopsis : Natacha a 38 ans, elle est célibataire sans enfant et est bien décidée à le rester. Suite à un imprévu, elle se retrouve responsable d’un bébé. Ce dernier va se révéler diabolique et va faire vivre à Natacha un véritable enfer. D’où vient ce bébé tueur, pourquoi est-il comme cela, qui sont ses parents ? Tant de questions auxquelles Natacha va chercher les réponses au cours des 8 épisodes qui composent cette mini-série.


Co-créée par Siân Robins-Grace (Sex Education) et Lucy Gaymer, The Baby n’est pas une série comme les autres. Homosexualité, féminisme, refus des codes de la société actuelle… Elle traduit l’angoisse de la maternité que subissent de nombreuses femmes dans le monde. Attention, cette série n’est pas seulement là pour démonter la maternité, elle questionne juste les motivations et le droit des femmes à la désirer ou non.

Mêlant horreur et comédie, on aborde des sujets plus que d’actualité. Le ton se veut un coup horrifique, un coup humoristique, un coup dramatique, le tout donnant une impression de parodie gore à l’accent british. Cette succession de dynamiques est pourtant réussie, le rythme est soutenu et le suspense est toujours là.

Si au début, on est mal à l’aise, on ne sait pas où l’on met les pieds, The Baby est efficace ; il nous fait passer par plein de sentiments et c’est pour cela que ça fonctionne. Ce mélange de genres, tout en restant dans le premier degré, nous autorise à rire d’une femme qui ne veut absolument pas d’enfant et cherche à tout pris à s’en débarrasser.

Et si finalement ce bébé ne voulait qu’une chose ? « Tous les monstres ont besoin d’une mère ».

Chez Masculin, nous avons eu la chance d’avoir accès aux six premiers épisodes que nous avons dévorés sans s’ennuyer une seule seconde. Une chose est sure, nous attendons le mois d’avril avec impatience pour voir les deux derniers épisodes de cette mini-série loufoque et complètement décalée.

À lire aussi

Les 10 meilleures séries à voir sur OCS

Réagir à cet article