Critique Top Gun: Maverick : l’ivresse de la vitesse… encore ?

Trente-six ans après, Tom Cruise retrouve son rôle phare, celui du pilote Pete Mitchell, à l’affiche de Top Gun: Maverick. A la fois nostalgique et spectaculaire, ce nouveau volet est tout sauf une suite sans saveur. On vous en dit un peu plus dans cette critique.

L’âge est dangereux Maverick, mais toi, tu n’as pas d’âge 

Top Gun Maverick Affiche

En 1986, Tom Cruise devenait une star internationale grâce à l’immense carton de Top Gun. Bien plus qu’un succès au box office (3,5 millions d’entrées en France, plus de 350 millions de dollars récoltés dans le monde), le film de Tony Scott est devenu un monument du cinéma, une oeuvre culte, pour de multiples raisons : son acteur principal bien sûr, mais aussi ses scènes d’action époustouflantes, son lot de répliques inoubliables (Maverick, bête de sexe, fais-moi l’amour ou je ne réponds plus de mon corps) ou la chanson de Berlin, Take my Breath Away

Si l’idée d’une suite à très tôt germé dans l’esprit des producteurs, il aura donc fallu attendre plus de 30 ans (36 précisément) pour que celle-ci se concrétise au cinéma. Alors, autant dire que lorsque le tournage d’un nouveau film a été officialisé, de l’eau avait coulé sous les ponts, et c’est la peur plus que l’excitation qui a fini par nous gagner. Comment Tom Cruise allait-il réussir à endosser une nouvelle fois le costume de Pete « Maverick » Mitchell sans passer pour un acteur sorti de sa retraite et incapable de faire le deuil de ses années dorées (oui, on est dur) ?

En tout cas, ce Top Gun 2 ne veut pas passer pour une réunion des anciens combattants. Tom Cruise et Val Kilmer (« Iceman ») sont les deux seuls rescapés du premier film, si l’on excepte le producteur Jerry Bruckheimer et le compositeur Harold Faltermeyer. Pour le reste, c’est une toute nouvelle équipe qui rejoint les pilotes d’élite de l’armée américaine, notamment Miles Teller (qui campe le fils de Rooster) et Jennifer Connelly.

Alors, l’âge n’aurait-il finalement aucune emprise sur Tom « Maverick » Cruise ? C’est ce qu’il nous tardait de vérifier…

Notre avis sur Top Gun: Maverick

Sylvester Stallone avait réussi à nous émouvoir en renfilant les gants de Rocky Balboa en 2006, seize ans après Rocky V. Aujourd’hui, on a l’impression que Tom Cruise reprend la même recette pour son rôle cultissime de Maverick dans Top Gun : le héros vieillissant qui transmet son savoir-faire à la jeune génération.

Ainsi, désormais pilote d’essai, Maverick refuse de monter en grade car il ne veut surtout pas renoncer à voler. Il préfère continuer à former les jeunes pousses de l’école Top Gun, bientôt amenées à accomplir une mission qu’il n’aurait jamais imaginée. C’est là qu’il fait la rencontre du lieutenant Bradley « Rooster » Bradshaw, le fils de son défunt ami Nick « Goose » Bradshaw.

Un goût de réchauffé ? Peut-être. Mais impossible de bouder son plaisir devant les exploits de Pete Mitchell, d’autant que « papy Tom », dans une scène en particulier, pilote lui-même son avion Warbird Mustang P-51 et que l’utilisation des effets spéciaux a été réduite au strict nécessaire.

La performance de Tom Cruise ne doit pas faire oublier celle de Val Kilmer (dont la voix a été recréée par intelligence artificielle, à la suite d’un cancer de la gorge), ni même celle de Lady Gaga, qui a eu la lourde tâche de composer la nouvelle chanson phare du film, Hold my Hand.

Au final, Top Gun: Maverick est donc plus qu’à la hauteur de nos espérances : c’est un excellent divertissement qui n’a pas à rougir de son aîné de 1986 et Tom Cruise confirme que son charisme est toujours intact !

36 ans après le film de Tony Scott, on avait clairement peur de détester cette suite de Top Gun. C’était sans compter sur l’ami Tom Cruise et sa troupe, qui parviennent à nous emmener dans leur incroyable voltige aérienne !

Notre note : ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ★

Top Gun: Maverick
Film de Joseph Kosinski
Avec Tom Cruise, Miles Teller, Jennifer Connelly, Jon Hamm, Glen Powell, Lewis Pullman et Ed Harris…
Durée : 2h11
Sortie le 25 mai 2022

© Paramount Pictures

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Réagir à cet article