Respirer : faut-il regarder cette mini-série survivaliste sur Netflix ?

Débarquée discrètement sur Netflix au coeur de l’été, Respirer (Keep Breathing en VO) a connu un joli succès auprès des spectateurs. Cette mini-série en 6 épisodes suit les aventures de Liv, une jeune femme qui a miraculeusement survécu au crash de son petit avion.

Mais, bien plus qu’une énième série survivaliste, Respirer met surtout en scène le cheminement intérieur de son personnage principal, campé par Melissa Barrera. Alors, devez-vous regarder ces 6 courts épisodes sur Netflix ? On vous donne notre avis dans cet article.

A lire aussi :

Les meilleures mini-séries à voir de toute urgence

Le petit manuel parfait (ou pas) de la survie en forêt

A côté de la fin de la saison 4 de Stranger Things et la sixième saison de Vikings, le mois de juillet 2022 a donné lieu à une arrivée plus discrète sur Netflix. Son titre : Respirer. Une mini-série en 6 épisodes, qui s’est rapidement classée parmi les programmes les plus vus de la plateforme.

Le pitch ne brille pourtant pas par son originalité : brillante avocate new-yorkaise, Liv part du jour au lendemain au Canada sur les traces de sa mère. Mais son voyage ne se passe (évidemment) pas comme prévu et son avion s’écrase au beau milieu de la forêt canadienne. Seule rescapée de ce crash, elle va devoir puiser en elle et se battre pour sa survie… tout en affrontant ses démons intérieurs.

Critique Respirer sur Netflix

Dès les instants qui suivent l’accident, Respirer passe en mode « survival », s’inspirant à la fois d’Into the Wild et Seul au Monde. Le spectateur a droit au manuel complet de la survie en forêt : essayer de capter du réseau sur son smartphone, trouver à manger, faire du feu, savoir se repérer dans l’immensité d’une nature parfois hostile…

Mais très vite, on se retrouve à suivre « l’autre » bataille de Liv : celle qu’elle livre contre son passé, contre ses traumatismes d’enfance. Respirer n’est alors plus vraiment une série survivaliste, mais lorgne du côté du mélo et du drame.

Respirer Netflix crash avion

Notre avis sur la série Respirer

L’avantage des mini-séries, en général, c’est que l’intrigue y est concentrée sur peu d’épisodes et que l’on n’a donc pas le temps de s’ennuyer. Pourtant, ici, les 6×30 minutes donnent lieu à de nombreuses longueurs, principalement à cause des flashbacks qui permettent d’en apprendre plus sur le passé de Liv.

Omniprésente à l’écran, le personnage interprété par Melissa Barrera ne manque certes pas de charme, mais les décisions qu’elle prend vont parfois à l’encontre de toute logique. Aussi, bien qu’elle sache se rendre attachante, il y a des moments où on a clairement envie de la secouer ! Ces incohérences et quelques artifices intégrés à l’histoire n’empêchent toutefois pas de se laisser prendre par l’intrigue. Jusqu’à la dernière scène, où le titre de la série prend tout son sens.

La fin de Respirer, parlons-en justement. Si celle-ci permet de laisser la porte ouverte à une saison 2 (même si l’on n’y croit peu et qu’on ne le souhaite pas vraiment), elle a aussi laissé bon nombre de spectateurs sceptiques. Qu’arrive-t-il donc à Liv à la fin du sixième épisode ? Les créateurs de la série s’en sont expliqués, mais nous allons éviter de tout divulgâcher ici. Martin Gero et Brendan Gall ont tout de même précisé « qu’une partie de ce que nous visons lorsqu’elle entre dans la rivière à la fin de la série, c’est de montrer qu’elle abandonne le contrôle sur sa vie dans une certaine mesure. La vie vous arrive et puis c’est tout. Avoir eu tout ce temps en solitaire dans la forêt lui a permis de penser. Au fur et à mesure, elle ressasse le passé puis elle commence à le gérer de manière significative. Il y a une vraie guérison à la fin de la série ». Une guérison que chacun pourra interpréter à sa manière.

Sans être inoubliable, Respirer fait partie de ces courtes séries agréables à regarder. Des oeuvres qui peuvent amener à se poser quelques questions… mais qu’on finit par rapidement oublier. Finalement, tout ça donnerait presque envie de se refaire les 6 saisons de Lost !

Respirer mini-série Netflix 2022

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.