Qui osera pousser la porte du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro sur Netflix ?

Halloween oblige, le mois d’octobre est souvent l’occasion pour Netflix de dévoiler une programmation susceptible de terroriser les téléspectateurs. Outre les « cultissimes » Scary Movie 2 et Paranormal Activity 2, on a notamment eu droit à deux séries qui en ont fait frémir plus d’un cette année : le doc Jeffrey Dahmer, autoportrait d’un tueur et la nouvelle création de Ryan Murphy, The Watcher.

Et alors que le Mercredi de Tim Burton arrive en novembre, c’est un autre cinéaste à l’univers très marqué qui fait son arrivée sur Netflix ce 25 octobre 2022 : Guillermo del Toro, qui nous ouvre les portes de son Cabinet de Curiosités, une anthologie en 8 épisodes.

Bienvenue dans l’univers torturé de Guillermo del Toro

Le Cabinet de Curiosités de Guillermo del Toro Netflix

Réalisateur, créateur, producteur exécutif et coshowrunner : Guillermo del Toro ne s’est pas contenté de prêter son nom à ce Cabinet de Curiosités, il est intervenu tout au long du processus de création. Et si l’on se penche sur sa carrière, on comprend vite que cet aspect créatif n’est pas à prendre à la légère avec lui !

Sa filmographie en tant que réalisateur est pour le moins évocatrice : Mimic, Blade 2, Hellboy, Le Labyrinthe de Pan, Crimson Peak… autant de films « de genre » qui se distinguent par une esthétique ultra-léchée. La Forme de l’eau, récompensée de 4 Oscars en 2017, n’échappe évidemment pas à la règle, même si la « poésie macabre » de Del Toro ne fait pas toujours l’unanimité aux yeux du public et des critiques. Un constat que l’on pourrait appliquer à un autre cinéaste iconique, Tim Burton…

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’on retrouve les deux sur Netflix en cette fin d’année. Après son Cabinet des Curiosités, Guillermo del Toro sera de retour dès le mois de décembre (le 9, en théorie) avec son nouveau film Pinocchio, réalisé en stop motion comme L’Etrange Noël de M. Jack, certes réalisé par Henry Selick, mais écrit par un certain Tim B… dont on découvrira Mercredi, la série adaptée de la famille Adams, dès le 23 novembre.

Mais inutile de poursuivre la comparaison ou l’opposition entre les deux cinéastes. L’oeuvre de Guillermo del Toro se suffit à elle-même et c’est elle que nous voulions vous faire découvrir dans cet article. Alors, que faut-il penser de ce Cabinet de Curiosités ?

Cabinet de Curiosités de Guillermo del Toro Netflix

Huit courts-métrages aussi sophistiqués que sinistres

Netflix semble avoir un attrait particulier pour les récits sombres et les anthologies et, dans des registres différents, Love, Death & Robots et Black Mirror s’inscrivent dans la même veine. Ainsi, Le Cabinet de Curiosités de Guillermo del Toro n’est pas une série, mais bien un recueil de 8 épisodes. Huit courts-métrages qui n’ont aucun lien entre eux, si ce n’est cet univers tourmenté, macabre, magique, gothique et surtout très original.

Si l’on retrouve deux histoires originale du réalisateur mexicain, celui-ci a lui-même choisi les auteurs des autres « contes » de cette première saison. Devant la caméra, on retrouvera certaines têtes bien connues du grand et du petit écran, à commencer par Andrew Lincoln (le Rick Grimes de The Walking Dead) et Ruper Grint (le Ron Weasley de la saga Harry Potter).

Rupert Grint Cabinet de Curiosités de Guillermo del Toro Netflix

Tous ces protagonistes nous souhaitent la bienvenue (mais le pensent-ils vraiment) dans un monde funeste où se côtoient des corps en décomposition, des monstres en tous genres, des forêts qui abritent les morts ou encore des tableaux qui prennent vie.

A la manière d’un Alfred Hitchcock presents, Guillermo del Toro nous invite tour à tour à faire connaissance avec son Lot 36, ses Rats de Cimetière ou encore sa Prison des apparences ; autant de titres d’épisodes qui semblent témoigner d’une atmosphère relativement… glauque ! Les deux premiers, dévoilés ce 25 octobre, nous plongent directement dans le bain, comme on pouvait s’y attendre : imparfaits, parfois longuets, mais « visuellement et acoustiquement captivants »… surtout pour qui aime ce genre d’univers burtonien del-torien.

Que ce soit pour une soirée d’Halloween ou simplement pour aimer se faire peur devant son écran, ce Cabinet de Curiosités s’annonce donc comme une vraie petite friandise. A déguster et à voir avec… ou sans modération !

Diffusé sur Netflix à partir du 25 octobre, Le Cabinet de Curiosités se dévoile tout au long de la semaine d’Halloween, à raison de 2 épisodes par jour (jusqu’au 28 octobre).

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.