Sinik, rappeur énervant de A à Z

Sinik, « grand nom » du rap français s’il en est, annonce son retour. La sortie de son nouvel album est prévue pour le 21 mai 2012, avec 15 titres inédits. En préambule, S-I-N-I-K dévoile son premier single, intitulé « De A à Z ». L’occasion pour lui de livrer ses états d’âme en égrenant l’alphabet. L’occasion pour nous de réciter également nos 26 lettres après l’écoute de ce titre.

D comme déçu
A comme album, attendu par les fans, apparemment. Le B vaut pour brutal, bourrin et loin du monde des Bisounours, ce qui nous amène au C, car ceci est un classique chez Sinik. D comme déçu, diablement déçu de ce nouveau single qui sent le déjà-vu. Alors passons au E, euh, passons plutôt au F pour fulminer devant le fiel que tu déverses Sinik, puis au G, pour évoquer ce grand garçon toujours en guerre dans ses paroles. H comme Halte, Sinik ! Il faut que tu arrêtes ton rififi, jouer le rappeur énervé, c’est fini – et ça, ça rime en I. Ideal J l’a déjà joliment fait jadis, mais avec ce premier single ce n’est pas le K…

Pour le L, libre à toi de nous lyncher à la lecture de cet article. Si l’on te dit ça, c’est parce que l’on t’M quand même, ou plutôt que l’on a aimé tes rugueux poèmes. Même si veux partager ta N, regarde ou cela te mène. N’oublie pas que tu peux viser plus O, vraiment plus haut, sans pour autant chanter des « Bow wow wow ».

Le S de Sinik, le T de talent
Avec le P, nous pourrions demander « pourquoi » c’est comme ça, mais nous préférons penser que tu vas retrouver la paix et la plume. Vulgairement, ce pamphlet vise peut-être à te faire bouger le Q, que tu composes quelques titres comme ton Cœur de Pierre. Un cœur qui aujourd’hui erre à la recherche de nouveaux airs. C’est pour cela que nous lançons ce SOS d’amateurs de rap en détresse. Le S de Sinik doit se souvenir qu’il était doté du T de talent.

Il va falloir qu’on nous aide…
Terminons enfin avec le U, que tu utilises pour urgence, car il y a urgence pour relever le niveau et montrer ta valeur à toute vitesse. Le W de Wesh gros, Weals (?) et Welcome n’a pas besoin de toi et se contentera de Wiz Khalifa, alors c’est maintenant le X, celui des nos idées fixes, qui nous pousse à te dire « vas-Y », « crois-Y », avec le Y de Yalla avant de finir sur le Z… mais là il va falloir qu’on nous aide.

Partager
Tags: rap