L'Agence Ciné
Il y a 8 ans

Un bonheur n’arrive jamais seul… mais avec Gad et Sophie

Le Coup de Foudre à Notthing Hill français !

Il y eu au départ Brice de Nice pour James Huth. Son deuxième film est un carton en salles, et auprès du jeune public… Il en devient un phénomène de société. Puis suis l’autre projet d’envergure pour le réalisateur : l’adaptation sur grand écran des aventures de Lucky Luke. L’humour potache excelle !

Avec Un bonheur n’arrive jamais seul, voilà que Huth grandit avec le public de son Brice en nous offrant une comédie romantique, non dénuée de situations rocambolesques comme il sait les filmer.

Sacha est musicien. Doué, il travaille pour la publicité, ses œuvres s’écoutent sur les écrans dédiés aux yaourts, couches et autres variations. Il ne se pose pas plus de questions tant qu’il arrive à rejoindre le club de jazz où il se donne au public une fois par semaine. Sacha vit au jour le jour, et tout est bien comme ça. Arrive Charlotte. La rencontre est magique, tel un coup de foudre né lors d’un échange de regards.

Des parasites comme on les aime
Evidemment les embuches se dressent sur le chemin des deux tourtereaux. Charlotte a de son côté tout plein de choses à régler. Et Sacha, va-t-il s’acclimater à un bouleversement si radical de ses habitudes ? Le reste est porté en image avec une toujours magnifique Sophie Marceau et un Gad Elmaleh très convaincant. A leurs côtés, quelques parasites…

On y trouve aux premières loges Maurice Barthélémy et François Berléand. Et surtout de nombreuses situations inextricables ou folles, que seul James Huth pouvait imaginer pour nous faire rire et nous faire fondre avec cette comédie sentimentale très réussie.

Sortie en salles le 27 juin 2012
Note de la rédaction : ★★★★☆