Expendables 2 : il faut penser à la retraite, messieurs !

Film pathétique ou degré zéro du film d’action ?

Les voici de retour, en encore plus nombreux ! En remettant les papys du cinéma d’action sur selle, Stallone ne s’attendait pas à un aussi grand succès public, après Expendables premier du nom. D’ailleurs, quelques-uns de ses collègues de l’époque, ceux qui enchainaient les gros bras sur pellicule dans les années 1980, n’y avaient pas cru non plus, à commencer par Arnold Schwarzenegger et Bruce Willis. Tous deux s’étaient contentés d’une simple apparition de principe. Ils ont finalement dit oui pour un second opus. Tout comme Chuck Norris.

A la manière d’un James Bond, le réalisateur nous transporte au Népal pour une première scène d’action. Mais inutile de faire dans la classe et la fioriture, nos héros conduits par Sly dans son véhicules d’assaut s’engouffrent à toute allure dans le camp ennemi et dézinguent à vitesse hurlante.

Jean-Claude Vandamme égal à lui-même

Simon West, à la réalisation, n’hésite pas à en faire des tonnes, à faire gicler le sang à chaque balle percutant la demi-douzaine de centaine d’Asiatiques qui vont être éliminés en quelques toutes petites minutes.
Pour le reste de l’histoire, ces quelques mercenaires sous stéroïdes vont de nouveau avoir à sauver le monde et, petite « nouveauté », sauver l’un des leurs… Pour le méchant du film, nous avons affaire à un autre revenant : Jean-Claude Vandamme, toujours aussi peu convaincant.

L’idée de faire revenir les héros des films d’action eighties n’est pas mauvaise en soi. RED l’avait partiellement réussi il y a deux ans. Sauf qu’ici, on hésite entre un film pathétique et une suite à prendre au degré zéro du film d’action. Dommage, Expendables 3 vient d’être annoncé par le studio !

Sortie en salles le 22 août 2012
Note de la rédaction : ★☆☆☆☆

Découvrez notre galerie photo du film Expendables 2

Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Sylvester Stallone et les anciennes gloires des films d'action des années 1980 reviennent dans un nouveau volet d'Expendables. Et si le premier opus avait pu séduire les nostalgiques, celui-ci s'enfonce un peu plus dans le cinéma de (très) bas étage...
Partager