Aurélie Pagny
Il y a 12 ans

Musique : sélection de juillet 2008

Du dance floor au Te deum

Pour cette sélection de juillet, Masculin.com vous propose une sorte de grand écart musical. De la techno aux chants grégoriens, en passant par la variété française, la musique expérimentale ou encore la pop-folk, une occasion de découvrir des artistes dont certains sont encore méconnus du grand public.

Sommaire :

Joachim Garraud
« Invasion »
Pascale Picard Band
« Me, Myself and Us »
Dick Rivers
“L’Homme sans âge”
Sigur Ros
«With a buzz in our ears, we play endlessy »
Les moines de l’Abbaye Cistercienne de Stift Heiligenkreuz
« Music for Paradise »


Joachim Garraud, un des pionniers du mouvement techno, sort enfin – diront certains – son premier album solo. « Invasion » n’est pas un album comme les autres puisque vous ne le trouverez pas dans les bacs de vos magasins de musique préférés. Non, « Invasion » est uniquement distribué sur Internet. Avec un concept plutôt sympa et révolutionnaire puisque  l’acheteur peut créer lui-même son album sur mesure, livré à domicile. Le principe est simple, il suffit de parcourir les 50 morceaux de musique qui composent l’album « Invasion » et de faire sa propre playlist. Ensuite, vient le choix du type de CD – silver, carbone et gold – avec la possibilité de le personnaliser avec le visuel de votre choix.  Vous pouvez également ajouter à votre sélection, le DVD « Invasion » de Joachim Garraud, pour découvrir tout l’univers de ce DJ toujours à l’avant-garde de l’electro-house.


Pour en savoir plus :

– Pour vous créer votre propre album « Invasion », rendez-vous sur le site de Joachim Garraud.
– Toute l’actualité de Joachim Garraud est également disponible  sur la page Myspace du DJ.

A voir aussi :
Pascale
Picard
Dick
Rivers
Sigur
Ros
Les moines
de l'Abbaye
Cistercienne

C’est le coup de cœur du mois. Après avoir conquis en quelque mois ses compatriotes québécois et canadiens, Pascale Picard débarque en France avec la force d’un caribou en rut. Pour son premier album « Me, Myself and Us », la belle, accompagnée de ses musiciens, Mathieu Cantin (guitare), Philippe Morissette (basse) et Stéphane Rancourt (percussion), a frappé fort. Puisant son inspiration dans divers courants musicaux,  l’auteure-compositeur-interprète nous sert un album où sa voix légèrement rauque s’accompagne d’arrangements jazzy, de rock acoustique mais aussi d’attitude punk. Porté par le single « Gate 22 », « Me, Myself and Us » est un savoureux mélange de mélodies et Pascale Picard module son timbre de voix à loisir. Rageuse pour  le titre « Annoying », elle se fait plus douce pour « Smilin’! » mais emprunte également quelques sonorités à l’univers de la musique country avec « That is the matter ».  Déjà disque de platine quelque mois après sa sortir au Québec en avril 2007, l’album risque de faire un carton en France et en Europe. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

Pour en savoir plus :
– « Me, Myself and Us »: déjà dans les bacs.
Pascale Picard a été consacrée meilleure révélation de l’année 2007 au Québec.

A voir aussi :
Joachim
Garraud
Dick
Rivers
Sigur
Ros
Les moines
de l'Abbaye
Cistercienne

On reste dans le rock avec Dick Rivers. « C’est qui lui ? », nous demanderont les plus jeunes. « Ah, il chante encore ? », lâcheront les plus âgés. Pour répondre aux premiers, nous dirons simplement que Dick Rivers fait partie du paysage musical français depuis le début des années 60 et a une longue et fructueuse carrière ponctuée de quelques passages au cinéma. Aux seconds nous répondront que : "Oui, il chante encore", la preuve avec son dernier album « L’homme sans âge », enregistré à Londres, dans les bacs depuis juin. Pour ce dernier opus, Dick Rivers a collaboré avec le jeune et talentueux Joseph d’Anvers rencontré en 2006 aux Francolies de la Rochelle. Le jeune auteur-compositeur a composé les 12 chansons que comporte l’album.  Des ballades à connotation country sublimées par des textes d’une rare beauté. La voix de Dick Rivers se fait rauque et fragile à la fois.  L’émotion est là, intense et authentique.

Pour en savoir plus :
– « L’Homme sans âge » : déjà dans les bacs.
Dick Rivers  sera au Festival Tout Yeux Tout Torreilles, à Torreilles (66).

A voir aussi :
Pascale
Picard
Joachim
Garraud
Sigur
Ros
Les moines
de l'Abbaye
Cistercienne

Vous voulez être transporté, loin, très loin de votre quotidien, il faut alors vous jeter sur le dernier né de Sigur Ros. « With a buzz in our ears, we play endlessy», le cinquième opus du groupe islandais, vous entraînera, sans conteste,  dans un univers empli de béatitude, de douceur et de sérénité absolue. Le voyage commence avec « Gobbledigook », le titre phare de l’album, avec ses guitares sèches décalées, ses changements de rythmes, les percussions tourbillonnantes et la voix cristalline de Jon « Jonsi » Thor Birgisson. « Vid spilum endalaust », plus pop, nous émerveille et nous emmène déjà très haut. Mais que dire de « Festival », épique par son exaltation, qui nous transperce et nous bouleverse par la force de son émotion.  « With a buzz in our ears, we play endlessy » est tout simplement un album magnifique. Magnifique par ses mélodies pleines de grâce sublimées par  la musique subtile du piano. Magnifique par l’émotion qu’il suscite grâce à la voix de Jonsi. Magnifique grâce à l’état extatique dans lequel l’album nous plonge dès les premières notes. En un mot, c’est magique.

Pour en savoir plus :
– « With a buzz in our ears, we play endlessy » : déjà dans les bacs.
Sigur Ros sera au Zénith de Paris le 15 novembre 2008.

A voir aussi :
Pascale
Picard
Dick
Rivers
Joachim
Garraud
Les moines
de l'Abbaye
Cistercienne

Sigur Ros nous avait laissé en lévitation quelque part dans les cieux, les moines de l’Abbaye cistercienne de  Stift Heiligenkreuz au cœur de la forêt viennoise nous rapprochent encore un peu plus de Dieu. « Music for Paradise » est un album dans la plus pure tradition du chant grégorien. Le Grégorien a la particularité d’être toujours entonné à l’unisson, sans contrainte rythmique. Prière chantée, son évocation aide à entrer en méditation. Que l’on écoute cette musique tranquillement installé chez soi ou dans une église, l’on en ressort apaisé. Ecouter « Music for Paradise », c’est  ouvrir son cœur, se sentir purifier et pénétrer dans un îlot de sérénité. Pour la petite histoire, les moines de l’Abbaye cistercienne de Stift Heiligenkreuz ont été découverts sur Youtube, créant un véritable buzz sur la toile !

Pour en savoir plus :
– « Music For Paradise » : déjà dans les bacs


A voir aussi :
Pascale
Picard
Dick
Rivers
Sigur
Ros
Joachim
Garraud