Kad et Olivier ressuscitent Pamela Rose…

Oui, mais alors, qui a re-tué Pamela Rose ?

Bullit, Riper, une Fuego et… une strip-teaseuse assassinée. Ces ingrédients, ce sont ceux qui ont fait le succès du film « Mais qui a tué Pamela Rose ? » sorti au cinéma en 2002. Dix ans plus tard, Kad et Olivier reprennent ces mêmes ingrédients et enfilent de nouveau leur costume d’agents du FBI pour un enjeu de taille : quelqu’un a volé le cercueil de Pamela Rose. Un vol qui cache en réalité un projet beaucoup plus important : l’assassinat de la présidente des Etats-Unis.

« On est partis de bas, on y reste »

Les fans de la première heure du film de Kad et O ne devraient pas être déçus par ce nouvel opus. L’humour reste le même, comme l’explique à sa façon Olivier : « On est partis de bas, on y reste. On aime le non-sens, c’est comme ça ! »

Le non-sens, certes, mais cela n’empêche pas le film d’être cohérent. Il faut dire que Kad et Olivier ont pris le temps de l’écrire, cette suite, toujours en compagnie de Julien Rappeneau. Mais cette fois, ce n’est pas Eric Lartigau qui est à la réalisation, mais bel et bien le duo Kad & O « himself ». « On était devant la caméra, derrière, parfois même sur les côtés, mais je lui disais +ça sert à rien !+ » Oui, quand vous retrouvez Kad Merad et Olivier Baroux en conférence de presse, il faut s’attendre aussi à ce genre de réponse !

Omar Sy retrouve Audrey Fleurot

C’est encore vrai lorsque l’on s’intéresse au choix des acteurs – ah, Omar Sy avec la coupe de Samuel L. Jackson dans Pulp Fiction – mais aussi à celui des actrices, avec notamment Audrey Fleurot, déjà vue dans Intouchables, et qui n’a jamais eu peur de s’investir à fond dans son personnage de présidente américaine. Là, encore, c’est Kad qui évoque le casting : « On a fait ça dans un petit hôtel bourgeois de province et puis, bon, il s’est passé ce qu’il devait se passer ! »

« Tu sors, t’es moins intelligent »

En conférence de presse comme à l’écran, Kad et Olivier font donc « du Kad et Olivier » dans ce « Mais qui a re-tué Pamela Rose ? » Ce film, les deux comiques l’ont voulu « sans limite » et familial. D’ailleurs, leurs femmes, frères, sœurs et enfants jouent dans le film. « On voulait vraiment être en famille, à tous les sens du terme », résume Kad. « Ce film, c’est de la jubilation. » Une jubilation partagée par les spectateurs, à condition bien sûr d’adhérer à cet humour qui n’est pas sans rappeler celui de Les Nuls et de leur inimitable Cité de la peur. Encore une fois, Kad a le bon mot pour conclure et le sens de la formule pour vous mettre en garde : « Mais qui a re-tué Pamela Rose ? Un film que quand tu vas le voir, tu sors et t’es moins intelligent. »

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !