Lara Croft fait-elle toujours fantasmer les hommes ?

La bombe anatomique des jeux vidéo est de retour !

--- Le ---

Depuis son apparition en 1996, Lara Croft a connu des hauts et des bas. Tombée dans l’oubli ou presque ces dernières années, elle fait son retour en 2013.

Lara Croft fait-elle toujours fantasmer les hommes ?
Alison Carroll dans la peau de Lara Croft / © Georges Seguin ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Un haut vert émeraude. Un mini-short kaki. Deux pistolets à la main. Une chevelure interminable et une poitrine plus que généreuse. Les fans de jeux vidéo (et pas seulement) des années 2000 auront surement reconnu le personnage à cette description : Lara Croft, l’héroïne de Tomb Raider.

Apparue sur les consoles en 1996, la bombe anatomique et vidéoludique est devenue la première vraie héroïne virtuelle. Le premier Tomb Raider, sorti à l’époque sur PlayStation et Sega Saturn, a fait un carton. Ses nombreuses suites, en revanche, ont perdu en qualité au fil des ans, reléguant la belle Lara aux oubliettes.

Des ambassadrices de choc et de charme

Son physique avantageux n’avait donc pas suffi. Déjà à son avantage sous formes de pixels, Lara Croft avait aussi été incarnée de fort belle manière par diverses ambassadrices de charme. Les Français pourront se souvenir de la très sexy Vanessa Demouy quand d’autres préfèreront peut-être la Lara Croft interprétée au cinéma par Angelina Jolie. D’autres mannequins ont prêté leurs courbes à l’héroïne, notamment Karima Adebibe et Alison Carroll.

 

Karima Adebibe en Lara Croft - © Nicholas Wang

La renaissance en 2013 ?

Mais si ses égéries ont pu émoustiller la gent masculine, les gamers se sont peu à peu détournés de Tomb Raider et Lara Croft. Mais 2013 pourrait bien marquer une vraie renaissance. Décidé à relancer son héroïne, le développeur américain Crystal Dynamics, qui a récupéré les rênes de la licence il y a une dizaine d'années, a choisi de faire table rase de son histoire pour redémarrer la saga sur de nouvelles fondations.

Que vaut le nouveau Tomb Raider ?

Pour marquer cette orientation, cet opus – disponible sur PS3, Xbox 360 et PC – a été simplement nommé Tomb Raider. Le joueur y retrouve une jeune Lara Croft, membre d'une expédition lancée pour retrouver un royaume disparu, mais qui va devoir survivre sur une île hostile, après le naufrage de son navire.
Moins expérimentée, l'aventurière va petit à petit apprendre à se servir de nombreuses armes, dont un arc, pour affronter une population locale peu accueillante et une faune dangereuse. Une aptitude, appelée instinct de survie, permet par ailleurs de se repérer à tout moment. Si l'exploration, marque de fabrique de la série, est bien présente, les développeurs livrent une copie bien plus spectaculaire qu'auparavant, avec une myriade de séquences survitaminées demandant au joueur d'appuyer sur la bonne touche de la manette à un instant précis.

Très réussi visuellement – avec de superbes passages sous la pluie –, Tomb Raider propose également une prise en main instinctive, qui rend le plaisir de jeu immédiat. En plus de l'aventure en solo, qui réclame une quinzaine d'heures pour être terminée, il est possible d'affronter d'autres joueurs via internet, pour rallonger la durée de vie.

Au final, la renaissance de la franchise Tomb Raider semble bel et bien être une bonne nouvelle. Et le retour de Lara Croft au premier plan devrait pouvoir faire quelques heureux… n’est-ce pas messieurs ?

 

Lara Croft - Tomb Raider - © All rights reserved - Square Enix / Crystal Dynamics / Relaxnews



A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS