Jamie Cullum : un crooner vraiment pas comme les autres

A la découverte du nouvel album de Jamie Cullum, Momentum

Cela faisait 4 ans que l’on attendait le nouvel album de l’éclectique Jamie Cullum. Quatre années depuis The Pursuit. Quatre années depuis que le piano entêtant de la chanson Wheels a marqué les esprits. Quatre années depuis que sa reprise de Don’t Stop the Music a donné une nouvelle dimension au tube de Rihanna.

Aujourd’hui, voici donc Momentum, son sixième album studio. Entre-temps, Jamie Cullum n’avait toutefois pas complètement de la scène. En 2011, il avait notamment emballé la Croisette en interprétant l'Empire State of Mind d'Alicia Keys et Jay-Z lors de la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes. Mais plutôt que de ressasser ces vieux souvenirs, intéressons-nous à ce Momentum.

Jamie Cullum s’intéresse à Bjork

Crooner à la gueule d’ange, Jamie Cullum dégage une maîtrise assez exceptionnelle pour un chanteur de 33 ans « seulement ». Comme sur The Pursuit, on retrouve quelques ballades aussi mélancoliques que romantiques, mais Jamie Cullum confirme surtout sa capacité à innover, à revisiter des chansons – et pas toujours celles que l’on imaginait !

Après Rihanna et Alicia Keys, c’est à Bjork que s’est intéressé le chanteur anglais, en réinterprétant Unison. Une chanson présente sur le deuxième CD de Momentum, qui comprend également 6 chansons enregistrées en live à Abbey Road.

L’inspiration venue des applications iPhone

Parmi les autres moments forts de cet album, on retiendra l'énergie de When I Get Famous, qui contraste bien avec la ballade Sad Sad World, née lors d'un voyage en train en direction de Londres. Et si le titre Everything You Didn't Do peut sembler un peu trop « calibré » – ce n'est pas le premier single par hasard –, on ne peut que se laisser aller au morceau Edge of Somthing, produit par Dan the Automator.

Rythmé, contrasté, rétro et pourtant moderne, ce nouvel album démontre toute la créativité de Jamie Cullum. Celui-ci a d’ailleurs puisé son inspiration dans de très nombreux « instruments », parmi lesquels des claviers d’occasion, des enregistreurs cassettes ou même des applications iPhone. Preuve que lorsque l’on a du talent, tout est bon pour faire de la musique !

Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !