L’Algonquin, le cocktail chic par excellence

Un cocktail de gentleman new-yorkais

Jim Meehan, mixologiste du bar PDT (Please Don't Tell) de New York, est un homme de goût. La preuve avec ses recettes de cocktails : après l’Americano, il s’intéresse aujourd’hui à l’Algonquin.

Cet amateur et spécialiste des cocktails rappelle l'historique de cette boisson : « Ce classique du début du 20ème siècle tire son nom de l'hôtel de Manhattan où d'illustres écrivains, artistes et comédiens (membres de l'Algonquin Round Table) se retrouvaient pour déjeuner avant l'époque de la prohibition ».

La cuillère plutôt que le shaker

Même s'il est possible d'opter pour du jus d'ananas en cannette ou en brique, il conseille de filtrer du jus frais pour un meilleur résultat. Et d'ajouter, « dans la plupart des recettes on conseille de le réaliser au shaker, mais je préfère le mélanger à la cuillère pour en accentuer le corps ».

La recette de l'Algonquin

Ingrédients :
– 5,5 cl de Whiskey Rittenhouse Rye
– 2 cl de Vermouth Noilly Prat Dry
– 2 cl de jus d'ananas

1- Mélanger les différents ingrédients avec des glaçons et filtrer dans un verre rafraîchi en forme de coupe.
2- Garnir ensuite d'une feuille d'ananas.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Partager