PES 2014 vs FIFA 14 : on (re)fait le match

Les deux poids lourds des jeux vidéo s’affrontent une nouvelle fois

--- Le ---

A l’heure des vendages ou presque, les nouvelles cuvées de FIFA et PES débarquent sur consoles. Alors, quel est le meilleur jeu vidéo de foot de l’année ?

PES 2014 vs FIFA 14 : on (re)fait le match
FIFA 14 est encore le meilleur jeu de foot de l'année / © Electronic Arts ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Chaque année, les deux meilleures franchises de jeux de football sur console s’affrontent. Cette longue guerre que se livrent FIFA (EA Sports) et PES (Konami) a nettement tourné à l’avantage d’Electronic Arts ces dernières années. Qui l’emportera cette année ? L’examen des forces en présence nous permettra de le déterminer.

Quand l’écart technologique décide du vainqueur et du vaincu

Cela s’est vérifié dans l’histoire, lors de nombreuses batailles, l’Allemagne a dominé la France. En effet, quand les Allemands alignaient déjà les premiers modèles de chars, certaines unités françaises se déplaçaient encore à cheval. S’agissant du duel entre FIFA et PES, tant qu’ils étaient à peu près à armes égales, la confrontation était assez équilibrée. Mais en 2008, quand EA a sorti un moteur de jeu révolutionnaire, il a supplanté son rival qui, depuis lors, n’a jamais su s’en remettre.

Avec le Fox Engine, PES 2014 tente de combler son retard

L’ambition affichée de Konami était de se battre à armes égales et même de renverser la tendance. Et c’est ainsi que le nouveau moteur de jeu Fox Engine, fruit de deux années de conception, a vu le jour.

Tout nouveau, tout beau, le PES 2014 est graphiquement de bien meilleure facture que ses précédentes versions. Les animations sont plus belles, et le public ne fait plus peur à voir. Néanmoins, la révolution graphique n’est pas encore au rendez-vous, et quelques visages et textures sont à retravailler.

En outre, ce nouveau moteur saborde le comportement des joueurs et le gameplay. Même si la conduite de la balle et la lutte épaule contre épaule ont très favorablement progressé par rapport aux précédents opus, le comportement des joueurs reste décevant. Les gardiens de but sont encore trop souvent aux fraises, les arbitres ont une attitude douteuse, et certaines collisions sont loufoques. Mais le plus dommageable, c’est l’inertie générale des phases de jeu. Dans une volonté d’accentuer le côté simulation, la mollesse imposée aux transmissions de balle nuit grandement au réalisme et au plaisir de jeu !


FIFA 14, en vitesse de croisière, soigne les finitions

Confortablement installé sur son trône depuis plusieurs années, le jeu de foot d’EA Sports garde comme base un moteur éprouvé, peaufine le réalisme des phases de jeu et de la conduite de balle et redessine le style de son interface.

En effet, on remarque d’intéressantes nouveautés, comme les touches, dont le mouvement est plus naturel, les contacts, qui sont mieux gérés et évitent des fautes surréalistes, ou encore un meilleur contrôle du ballon par le joueur. Le ballon n’est plus aimanté aux chaussures à crampons, pour plus de réalisme dans la conduite de balle.

De plus, ce qui impressionne au premier coup d’œil dans FIFA 14, ce sont les menus. Ces derniers ont été totalement repensés dans un style Windows 8 à gros rectangles, rendant la navigation plus rapide, plus fluide.


Et le gagnant est...

Encore une fois, la messe est dite. Sans surprise ou presque, FIFA 14 remporte sans équivoque la confrontation de cette année face à son rival de toujours, PES 2014. Mais avec l’avènement des consoles « next gen » – PS4 et Xbox One en tête –, la bataille devrait être relancée pour les versions 2015.

Découvrez la Galerie Photo

A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES