Caméra cachée : le pire réveil du monde

S’envoyer en l’air le matin, ça n’est pas toujours agréable

Les caméras cachées sont toujours de bonnes occasions de faire peur aux gens et de faire rire ceux qui en sont simplement témoins et pas acteurs. Et ce qui était valable, il y a quelques semaines, avec le Devil Baby de New York l'est encore dans le cas de Toshiaki Kasuga.

Un lit propulsé à 50 mètres de hauteur

Le comédien japonais a effectivement été piégé par l'émission locale Dokkiri – dont le titre signifie "caméra cachée" en japonais. Après une nuit arrosée, l'homme pensait s'être endormi "tranquillement" dans une cabane au pied du Mont Fuji. Et si la vue est agréable, le réveil le sera beaucoup moins : pendant son sommeil, les équipes de l'émission TV n'ont rien trouvé de mieux que de l'attacher à son lit et de relier celui-ci à des élastiques.

Au petit matin, ce sont des feux d'artifice et un bon à 50 mètres de hauteur qui ont réveillé notre brave Toshiaki Kasuga. Pour un réveil en douceur, on repassera…

Partager