La Rédac' Masculin
Il y a 6 ans

Street-art : et INSA inventa le GIF-iti

Le graffiti fusionné aux GIFs : un mix qui fait mouche !

Avec INSA, les graffitis passent du mur à la toile et deviennent animés. L'artiste invente le GIF-iti, une œuvre artistique numérique totalement innovante dans le street art et sur la toile.

D'où vient l'idée d'INSA ?

Un constat : INSA visionnait la plupart du temps l'art sur Internet. Une idée : les créateurs de graffitis auraient aimé que leurs œuvres soient perçues autrement. L'artiste anglais amateur de jolies filles a donc décidé de créer des œuvres visibles uniquement sur le web en concevant des GIFs animés, tirés des images de graffitis, d'où le nom GIF-iti.

Persévérance et précision

INSA doit accomplir un long travail pour faire des GIF-iti. Il prend plusieurs photos du graffiti sous le même angle, en utilise de nombreuses surfaces, décale un peu les images afin de créer un mouvement, effectue plusieurs modifications avant d'en extraire un GIF artistique de 600 pixels, qui fusionne parfaitement avec l'original. Le défi, c'est de mettre en phase un motif tout en mouvement avec le fond qui a déjà été peint quelques temps avant l'intervention.

Esthétique et innovation

Les GIF-iti peuvent être mignons, sympas, délirants ou intrigants, mais au-delà de l'esthétique ils démontrent l'innovation de la programmation sur le web et surtout une évolution de l'art. Le street-art évolue vers l'art graphique ; le graffiti, art temporaire, se mélange à un art permanent qu'est le GIF animé. Bref, faire du neuf avec du vieux. À suivre…

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error