Connaissez-vous les cocktails bitters ?

Le bitter s’invite dans vos cocktails cet été

Les cocktails bitters connaissent un succès grandissant auprès des consommateurs. Élaborés à partir de divers extraits de plantes aromatiques, les bitters entrent dans la composition de nombreux cocktails, tels que le manhattan.

Les bitters, c'est quoi ?

Nés au XIXe siècle, à la Nouvelle-Orléans, les bitters (on parle aussi d'amers) étaient à l'origine des médicaments destinés à renforcer le système immunitaire et à lutter contre la fatigue. Un jour, un pharmacien du nom d'Antoine Peychaud eut l'idée d'en ajouter quelques gouttes à des boissons alcoolisées, auxquelles leurs saveurs riches, chaudes et épicées se sont mariées à merveille. Le succès des cocktails bitters ne s'est pas démenti depuis. Certains en ont même fait une spécialité et il est aujourd'hui possible de trouver sur le web des sets complets de bitters.

Comment les bitters sont-ils fabriqués ?

Même si chaque marque conserve jalousement sa recette, les bitters ont tous pour point commun d'être composés d'alcool infusé de plantes diverses, telles la racine de gentiane, la quinine, l'absinthe ou la racine et l'écorce d'angostura.

L'Angostura, le bitter indispensable

L'Angostura est le bitter le plus utilisé et apprécié pour la confection de cocktails bitters. On le retrouve notamment dans le manhattan, le champagne cocktail ou le mojito. Il est commercialisé à travers le monde depuis le XIXe siècle.

2 idées de recettes de cocktails bitters

Le manhattan : mélangez dans un shaker 4 cl de bourbon, 2 cl de Martini rouge et 5 gouttes d'Angostura. Ajoutez des glaçons et servez immédiatement.

Le mojito créole : Au fond d'un verre, écrasez un demi-citron vert, une cuillère à soupe de sucre, une feuille de menthe fraîche et 3 gouttes d'Angostura. Ajoutez 6 cl de rhum blanc, de la glace pilée et complétez avec de l'eau gazeuse.

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

Partager