Au Pérou, la montagne arc-en-ciel nous en met plein les yeux

Vinicunca, une montagne aux sept couleurs qui ressemble à un gros sucre d'orge

--- Le ---

Aussi appelée montagne arc-en-ciel, la montagne Vinicunca, au Pérou, offre des couleurs stupéfiantes... et 100% naturelles !

Au Pérou, la montagne arc-en-ciel nous en met plein les yeux
iStockPhoto - emicristea ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Elle fait penser à un sucre-d'orge géant ou à une bouteille de sable coloré. La montagne Vinicunca, près de Cuzco, au Pérou, est une véritable merveille naturelle. Mais pour l'admirer, il faut être en bonne condition physique et n'avoir pas peur de marcher.

Une montagne récemment "découverte"

Il y a encore deux ans, la montagne Vinicunca était connue des seuls bergers et des amateurs de treks plutôt difficiles. Depuis 2016, les touristes, amateurs de paysages grandioses et de nature préservée, commencent à la découvrir, à pied ou à cheval.

Cette montagne culmine à 5 200 m d'altitude, en plein coeur des Andes péruviennes. Vinicunca offre un paysage unique et sublime à tous ceux qui ne craignent pas de marcher pendant plusieurs heures et sont déjà suffisamment habitués à l'altitude.

Une curiosité géologique : d'où viennent ces incroyables couleurs ?

La montagne Vinicunca est également surnommée la montagne arc-en-ciel ou la montagne aux sept couleurs. Elle doit son nom et sa particularité à l'accumulation des couches de sédiments, battus par les vents, depuis des millions d'années.

On a donc du jaune avec le soufre, du vert avec le sulfate de cuivre ou encore du rouge avec l'oxyde de fer et différentes couleurs grâce aux mélanges naturels. Le résultat est digne d'un grand peintre.


La montagne-arc-en-ciel, au Pérou, attire de plus en plus de touristes


Randonnée sur la montagne arc-en-ciel Vinicunca

Un paysage qui se mérite : comment se rendre à Vinicunca ?

Désolé, messieurs, mais la montagne aux sept couleurs n'est pas accessible par la route (ce serait trop simple). Pour l'admirer, il faut marcher ou monter à cheval. Il est donc nécessaire d'avoir une bonne condition physique car le manque d'oxygène se fait vite sentir sur les hauteurs péruviennes.

Il est d'ailleurs recommandé de séjourner quelques jours à Cuzco avant d'entreprendre la randonnée afin de s'acclimater en douceur. Le spectacle en vaut la peine.

Désormais, la destination est connue et les agences locales se sont multipliées. Il faut être prudent pour choisir son guide. L'expédition peut se faire sur une journée avec départ à 3 heures du matin ou, plus calmement, avec une nuit en refuge. Après 4 à 6 heures de marche, entouré de lamas, on profite d'un spectacle exceptionnel avec vue sur la montagne colorée et la Vallée Rouge.


Thèmes connexes : voyage photo
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS