Les bienfaits du surf pour le corps et l’esprit

Marre de lézarder sur la plage en comptant les grains de sable ? Pas non plus envie de cuire pendant des heures sous le soleil d’été ? Alors mettez-vous au surf !

Le littoral français offre de très beaux spots de surf. Si cette pratique était réservée aux hommes nobles des îles polynésiennes il y a de cela plusieurs siècles, elle est aujourd’hui accessible à tous, au prix de quelques efforts et d’un peu d’habilleté.

Une expérience sensorielle unique

Au risque de tomber dans le cliché, jamais loin en matière de surf, se retrouver seul à l’eau, au milieu de vagues de taille, est une expérience unique. Etre un homme en univers hostile, qui doit s’adapter plutôt que lutter, procure une satisfaction et un état de plénitude exceptionnel. Les sensations se bousculent : vitesse, adrénaline, efforts, le surf se vit à fond. De retour sur le sable, on est détendu, fatigué mais heureux, presque béat. Le bénéfice de ce sport est donc d’abord psychologique. Rien de tel qu’une bonne session de surf pour se sentir lavé d’une année de labeur.

Le surf est non seulement un excellent moyen de faire de l’exercice et de profiter du plein air, mais il peut aussi améliorer la santé mentale. La prochaine fois que vous vous sentirez stressé ou déprimé, pensez à vous rendre à la plage pour une session de surf. Vous découvrirez peut-être que c’est l’antidote parfait à vos préoccupations..

Un vrai sport extrême

Oui, évidemment, le surf, en plus de rendre heureux, façonne les corps. D’ailleurs, Gisèle Bündchen, Elle McPherson ou encore Matthew McConaughey ne s’y sont pas trompés et s’exercent régulièrement. Il faut dire que le surf, ça reste bien plus fun que n’importe quel footing. Ce sport permet, un peu comme la natation, de faire travailler tous les muscles et développe une musculature fine et dessinée. Bien sûr, on travaille aussi son souffle et son cœur. Le surf est donc une activité physique très complète, qui peut se pratiquer assez tard dans la vie selon le spot choisi.

Mais attention, cette discipline n’est pas sans danger. Outre les oursins, parfois douloureux mais peu dangereux, le surf peut rapidement devenir un sport extrême lorsque les vagues dépassent deux mètres de hauteur. La sécurité reste un enjeu important, et comment de nombreux sports nautiques, évitez de partir seul, sans prévenir personne.

Le surf, est-ce que c’est facile ?

Oui et non. Comme tous les sports, il faut un peu de pratique avant d’avoir de bonnes sensations. Mais une fois que vous avez pris quelques vagues, il est difficile de s’arrêter. Le plus difficile est probablement de se lever sur la planche quand on est dans l’eau. Mais avec un peu de patience et de persévérance, vous y arriverez.

Comment débuter le surf ?

Si vous voulez commencer à surfer, le meilleur moyen est de prendre quelques leçons avec un moniteur qualifié de la fédération française de surf. Il sera en mesure de vous enseigner les bases et de vous aider à progresser à votre propre rythme, tout en vous expliquant en détail les consignes de sécurité.

Une fois que vous aurez maîtrisé les bases, vous pourrez sortir seul et vous entraîner autant que vous le souhaitez. De même, l’observation des cartes météos et de la configuration du spot sont des composantes essentielles, mais pour cela, il faut de l’expérience… et des discussions avec les personnes qui connaissent bien la région.

Bien entendu, vous aurez besoin l’équipement, notamment une planche, une combinaison et un leash. Vous pouvez acheter ou louer tout cet équipement dans les magasins de surf.

Allez, messieurs, on enfile sa combinaison, on « waxe » sa planche et on file à l’eau. Les sirènes attendront votre retour sur la plage !