Et si vous vous mettiez au yoga Budokon ?

Entre yoga et arts martiaux, découvrez le Budokon

--- Le ---

Rencontre avec Cameron Shayne, fondateur du yoga Budokon (ou yoga BDK), discipline à mi-chemin entre méditation et arts martiaux.

Et si vous vous mettiez au yoga Budokon ?
DR ©
RelaxNews

Mis au point par l'ancienne ceinture noire d'arts martiaux Cameron Shayne, 44 ans, le Budokon mélange yoga Hatha et arts martiaux pour offrir une expérience totale très physique qui englobe le corps et l'esprit.

Cameron Shayne a étudié la méditation zen et les arts martiaux depuis l'âge de 12 ans, il s'est ensuite mis à 25 ans à la pratique du yoga. Retour sur la discipline du yoga Budokon particulièrement adaptée aux hommes avec son fondateur américain.



On note un engouement récent des hommes pour le yoga, mais vous le pratiquez depuis plus de 30 ans. Comment et pourquoi vous êtes-vous intéressé au yoga?
Cameron Shayne :
 J'ai découvert les arts martiaux à l'âge de 12 ans, donc je disposais déjà de bases pour l'étude du mouvement et de l'esprit lorsque j'ai commencé le yoga. Pour moi, c'était une simple variante de ce qu'on m'avait déjà appris à faire à la fois mentalement et physiquement. Les aspects qui ont souvent tendance à déranger les hommes, surtout le côté féminin de la pratique, ne me dérangeaient pas. Le plus grand défi du yoga moderne (...) est qu'il est passé d'un univers ouvertement masculin à une pratique féminine. Lorsqu'un homme vient prendre un cours de yoga pour la première fois, il doit vraiment se concentrer sur le travail, et non pas l'emballage dans lequel il est présenté, parce qu'il pourrait ne pas immédiatement s'identifier.

Qu'est-ce que le yoga Budokon (BDK) et comment l'avez-vous développé ?
Le yoga BDK est une combinaison physique d'arts martiaux, de gymnastique rythmique, d'asana et de mouvements d'animaux. Je l'ai développé parce que le yoga postural contemporain ne requiert pas ni ne produit toute la force dont un être humain est capable. Le but premier du yoga postural était d'aider à acquérir le confort nécessaire à la méditation assise, et il a ensuite évolué vers une pratique de santé et de forme pour les personnes lambda. Il n'a cependant jamais visé à former des athlètes. C'est pour cela que j'ai développé le yoga BDK, pour les personnes qui veulent explorer de plus amples possibilités physiques.

Les cours de yoga sont majoritairement constitués de femmes. Pourquoi pensez-vous que le yoga Budokon puisse plaire aux hommes ?
Il plaît aux hommes parce que ils ont besoin d'effort physique et de discipline pour se motiver à pratiquer quelque chose. Ils ont besoin d'un environnement dans lequel on les met au défi d'exceller, un environnement différent de l'habituelle pratique du yoga postural. Les cours de yoga traditionnels sont dominés par les femmes (80%) alors qu'à l'origine le yoga était une discipline d'hommes.

Qui peut suivre des cours de Budokon ? Faut-il avoir une base de yoga et/ou d'arts martiaux ?
N'importe qui peut apprendre le yoga BDK, mais il a été élaboré pour les personnes qui aiment bouger et tester leurs limites physiques. On trouve un plus grand nombre d'adeptes masculins, mais les choses évoluent du fait que les femmes doivent de plus en plus s'endurcir socialement.

Quels sont les bienfaits sur la santé du yoga Budokon ?
Le yoga postural a un effet presque immédiat sur les hommes peu sportifs, car il allonge et renforce les tissus mous, améliore la circulation sanguine, et atténue les tensions émotionnelles. Mais certains types de yogas traditionnels ne répondent pas aux attentes des hommes très sportifs. Le yoga BDK répond aux attentes des sportifs parce qu'il a d'abord été conçu pour développer la force musculaire, les étirements sont un résultat secondaire, tout comme le développement de l'agilité et de l'endurance.

Si certains veulent essayer le yoga, mais que le Budokon ne leur va pas ou qu'ils ne trouvent pas de cours, quels autres styles leur recommanderiez-vous?
Le power yoga et le yoga Ashtanga sont les deux styles les plus dynamiques et physiques que l'on trouve un peu partout.

Le yoga est-il une bonne discipline de complément avec d'autres activités sportives, comme la course, le foot, la musculation ?
Le yoga postural est un bon complément pour n'importe quel sport. Mais il ne fera pas de vous un athlète, ce n'est pas son objectif. Il aidera cependant à conserver ses tissus mous en bonne forme, à prévenir les blessures et il favorise la récupération.

Voudriez-vous ajouter quelque chose pour convaincre les derniers sceptiques ?
Prenez quelques cours privés avec un prof pour vous mettre dans l'état d'esprit et en forme physique. Votre processus d'apprentissage et vos résultats seront décuplés... Vous n'obtiendrez pas tous les résultats physiques du jour au lendemain, mais cela vous mettra le pied à l'étrier et vous donnera un aperçu de ce qui est possible avec ce type de yoga.

Plus d'infos sur les cours de yoga BDK à travers le monde sur : www.budokon.com


Yoga Budokon

Thèmes connexes : yoga
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS