Faut-il consommer des probiotiques pour être en forme ?

Avaler 5 milliards de bactéries tous les matins pour être en forme, c’est grosso modo ce qui vous attend si vous suivez une cure de probiotiques.

Les probiotiques, ces bactéries qui vous veulent du bien

On entend souvent qu’il faut suivre une cure de probiotiques en hiver pour rester en forme et repousser les microbes. Mais est-ce vraiment efficace ? Et comment cela fonctionne-t-il ?

C’est quoi, les probiotiques ?

Ce sont des bactéries et des levures naturellement présentes dans un élément primordial de notre corps : la flore intestinale. Cette flore, contenue dans la muqueuse de l’intestin, constitue plus de 80% de notre système immunitaire et joue un véritable rôle protecteur pour notre organisme. Il est donc indispensable d’avoir un bon nombre de probiotiques pour un fonctionnement optimal de notre flore.

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui sont bonnes pour la santé. On les trouve dans le yaourt, le fromage et d’autres aliments fermentés. Les probiotiques sont souvent appelés « bonnes » ou « utiles » bactéries car ils contribuent à la santé de l’intestin.

10 000 pas par jour pour garder la forme

Un intestin sain est important pour de nombreux aspects de la santé, y compris l’immunité et la santé mentale. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont consommés en quantités suffisantes, confèrent à l’organisme des effets bénéfiques sur la santé.

À quoi servent-ils ?

Les probiotiques ont plusieurs fonctions :

  • ils régulent le transit pour éviter les phénomènes de constipation ou de diarrhée ;
  • ils contribuent à renforcer notre système immunitaire (plus de 80% des cellules de défense se situent dans la flore intestinale) ;
  • ils régénèrent la flore intestinale ;
  • ils améliorent la digestion ;
  • ils minimisent les crises chez les personnes souffrant d’allergies.

Pourquoi faut-il consommer des probiotiques ?

Parce que la composition de la flore intestinale se déséquilibre suivant différents facteurs : le stress, l’anxiété, la prise de médicament, l’ingestion d’alcool ou de drogue, les changements d’alimentation, etc.

En étant notre deuxième cerveau, l’intestin subit toutes les variations de notre comportement et a besoin d’une aide pour se maintenir à un bon équilibre. Les probiotiques peuvent y contribuer en recolonisant nos intestins avec de « bonnes » bactéries.

Un complément idéal pour les sportifs

En pratiquant un sport, les hommes puisent dans leurs ressources et fragilisent leur système immunitaire, tout en subissant, en plus, des problèmes de digestion et de transit. L’absorption de probiotiques permet de régler tout cela et de pallier à la fatigue et aux coups de mou qui peuvent survenir lors d’un entraînement sportif.

Les probiotiques peuvent donc vous aider à rester en forme, mais ils ne constituent pas un remède miracle. Il est important de maintenir une alimentation équilibrée et saine de faire du sport régulièrement et de dormir suffisamment. Les probiotiques peuvent vous aider à augmenter votre niveau d’énergie et à maintenir votre système immunitaire fort, mais ils ne sont pas toujours faciles à utiliser.

Quelques mesures pour une efficacité accrue

La prise de probiotiques ne sera efficace que si :

  • le complément alimentaire comprend entre 5 et 10 milliards de bactéries ;
  • le produit est ingéré le matin à jeun : il atteindra ainsi directement l’intestin et ne stagnera pas dans l’estomac, où 50% des bactéries seront dissoutes par les sucs digestifs ;
  • les bactéries sont bien vivantes : la conservation de vos probiotiques au réfrigérateur est donc préconisée.

Que risque-t-on en cas de surdosage ?

Rien de grave, mais des désagréments comme des ballonnements, des gaz ou une variation de la vitesse du transit. À vous alors d’adapter votre dose pour parvenir à un équilibre. Bref, si vous vous sentez un peu raplapla et barbouillé après les fêtes de fin d’année ou au cœur de l’hiver, n’oubliez pas que certaines bactéries peuvent être vos amies !

Le choix de Masculin.com

Probio² Ferments Lactiques