Jeûne intermittent : une méthode miracle pour perdre du poids ?

Son efficacité, ses risques : vous allez tout savoir sur le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent fait de plus en plus d'adeptes parmi les pratiquants de musculation et les sportifs en général.

Pourtant, peu de gens savent réellement en quoi il consiste. Au-delà des clichés véhiculés par les athlètes adeptes des quatre à six repas par jour (avec collations), le jeûne intermittent reste une pratique utile, notamment en sèche.

Pour ceux qui voudraient tenter l'expérience, on vous explique le principe, les bienfaits, mais aussi les précautions à prendre, lorsque l'on suit ce type de régime. Mais d'ailleurs, le jeûne intermittent, est-ce que c'est vraiment un régime ?

Le jeûne intermittent : c'est quoi ?

Le principe de base du jeûne intermittent (aussi appelé fasting) est très simple. On alterne période de jeûne et prise alimentaire sur 24 heures. Le but est de concentrer son alimentation sur huit heures et de jeûner le reste du temps (environ 16 heures).

Au niveau de l'organisation, c'est à chacun de voir en fonction de ses besoins et de ses obligations. On peut par exemple pendre son dîner tôt et son petit-déjeuner en fin de matinée, ou simplement sauter ce premier repas de la journée. Mais attention, ce n'est pas parce que vous ne mangez pas le matin que vous faites un jeûne intermittent. Car cette pratique doit s'inscrire dans un programme de diète précis et maîtrisé.

Les calories et les nutriments que vous ne consommez pas lors de votre jeûne doivent être répartis sur les autres repas. Sauf en cas de sèche.

Les bienfaits du jeûne intermittent

Sécher, c'est là tout l'intérêt du jeûne intermittent pour les pratiquants de musculation. En effet, cette période de 16 heures à jeun (où l'on dort une grande partie du temps) consomme beaucoup de calories et puise dans les réserves de graisse. C'est parfait lorsque l'on cherche à être en déficit calorique.

Mais le jeûne intermittent a également des vertus pour la santé, dont les principales sont :

  • une diminution des risques de maladie cardio-vasculaire et de diabète ;
  • une capacité de gestion accrue de la faim et de la satiété ;
  • un meilleur mental.

Est-ce un régime dangereux ?

Le premier risque du jeûne intermittent, c'est qu'il ne soit pas maîtrisé. En effet, il serait contre-productif de se restreindre une partie de la journée et de sauter un repas pour craquer un peu plus tard. Si l'on veut pratiquer ce mode d’alimentation, il faut donc y aller par degrés et être certain qu'il corresponde à nos habitudes.

Par exemple, un homme qui travaille dès 6 heures et jusqu'à midi dans le bâtiment, et qui reste à jeun le matin risque de manquer rapidement d'énergie. Ce qui peut être dangereux à long terme.
Mais pour ceux qui ont un mode de vie plutôt sédentaire, c'est un excellent moyen de maîtriser leurs apports caloriques.

Pour les sportifs, pratiquants de fitness et bodybuilders, le jeûne intermittent est particulièrement utile en période de sèche, on l'a dit. Mais pas seulement. Lorsqu'on aime s'entraîner le matin, tôt, sans être dérangé par une digestion difficile, ou qu'on souhaite juste modifier ses habitudes alimentaires pour être plus efficient, le jeûne alimentaire peut être une solution.

Il faut seulement y aller progressivement, sans précipitation. Et si, à moyen terme, les résultats vous semblent au rendez-vous, c'est que le jeûne intermittent est fait pour vous ! Pensez simplement à conserver une alimentation saine, variée et équilibrée le reste de la journée, pour ne pas souffrir de carences importantes.

Le livre indispensable pour tout comprendre sur le jeûne intermittent :

Le Fasting – La méthode de jeûne intermittent ultra efficace pour perdre du poids et vivre longtemps
JB Rives

Editions Thierry Souccar
176 pages
ISBN-10: 2365492193

Acheter

Partager