Comment lutter contre le burn-out au travail ?

Les astuces pour éviter de sombrer dans un burn-out.

Quelles sont les problématiques qui rendent mon travail stressant ?

Vous sentez le burn-out s'installer en vous. Le lundi, vous traînez sous la couette pour ne pas vous rendre à votre entreprise.

Quand on souffre au travail, il convient de prendre un peu de recul sur la situation. Se poser la question du pourquoi vous en êtes arrivé là, est un premier pas vers la guérison.

Est-ce cet emploi qui ne vous procure aucun plaisir ?

Vous met-on la pression ?

Vous entendez-vous avec vos collègues ou l'ambiance est-elle au contraire affreusement tendue ? 

"S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème." Jacques Rouxel.

Essayons ensemble de trouver des outils pour vous aider à remonter la pente. Peut-être que votre travail ne vous convient pas, qu'il ne vous fait pas vous lever le matin avec des étoiles dans les yeux.

"Choisis un métier qui te plaît, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie." Confucius.

Le grand philosophe avait vu juste. Si votre métier ne vous plaît pas, qu'il n'est pas un minimum un travail fait avec passion, qu'il n'est qu'alimentaire, vous ne pourrez pas vous épanouir complètement. Si, au contraire, le souci vient de l'ambiance générale polluée par des collègues malveillants, compétitifs à outrance ou si un de vos patrons vous met une pression que vous jugez trop lourde à gérer, il est normal que vous souffriez d'un burn-out.

Comment se sortir d'une situation de burn-out au travail ?

Pour se sortir de ce problème qui vous gâche la vie, nous vous proposons de vous détendre, cinq minutes. Posez-vous, prenez un bon thé au jasmin, un papier et un crayon. Faites une liste de ce qui vous tracasse. 

  • Une mission qui vous stresse.
  • Une tâche qui vous semble impossible à résoudre.
  • Une organisation décousue.
  • Votre relation aux autres membres de l'équipe.
  • La perception que vous avez de votre emploi.
  • Le lieu de travail qui pollue votre oxygène.
  • Les conditions de travail.

Tout ce qui vous pose problème doit figurer sur cette liste. Prenez ensuite votre trousse de feutre. Choisissez trois couleurs : votre favorite, une qui vous plaît moyennement et la pire de toutes selon vous. Surlignez selon le code et selon ce que vous ressentez. 

Exemple : Vous aimez le rose, vous soulignerez donc de la couleur de l'amour ce qui vous plaît dans votre job. Vous détestez le marron, ce sera la couleur de ce qui vous déplaît. Ce qui reste sera de la troisième couleur.

Vous ne pourrez pas régler tous les problèmes d'un seul coup. Vous devrez vous concentrer sur ce qui vous grignote le moral en priorité. 

Entrons dans le coeur du sujet. Si vous n'aimez pas votre travail, un seul conseil prévaut. Changez ! Je vous entends d'ici me dire que c'est compliqué, qu'il faut payer les factures et je dis STOP ! 

Je vous conseille de lire le best-seller écrit par Tim Ferris "la semaine de 4 heures". Plongez-vous dans ce récit et vous comprendrez. Tout le monde a un talent pour un domaine particulier. Le poste idéal pour vous existe. Osez regarder en vous ! Trouvez ce qui vous booste, vous donne envie de vous lever le matin, ce qui vous donne de l'enthousiasme. Soyez créatif, et n'oubliez pas que vous devez être doué pour votre passion.

Posez-vous cette question : quel domaine me fait vibrer ?

Ce n'est pas parce que vous avez la recette, que le plat sera bon.

Si le problème vient de la lassitude, changez vos habitudes. Vous prenez un café tous les matins en arrivant avant de vous mettre au bureau ? Vous avez en horreur la machine à café ? Prenez votre carburant au café d'en face avec votre collègue favori. Piétinez la routine et vous retrouverez l'envie de vous installer à votre bureau. 

Si l'ambiance est tendue, optez pour le dialogue. Peut-être que votre burn-out vous rend susceptible et morose. C'est normal, aucune raison de culpabiliser. Essayer de parler avec vos collègues, votre employeur. Osez mettre des mots sur vos maux, laissez vos émotions parler. Comparez avec eux, leur vision du travail. Vous serez sûrement surpris de leur réaction. 

Si le dialogue vous est impossible, que vous subissez des moqueries, du harcèlement ou tout autre forme de maltraitance psychologique, osez vous faire aider. Faites-vous arrêter pour reprendre des forces et faites-vous accompagner par un médiateur.

Bon courage ! N'oubliez pas que ce n'est qu'un passage difficile, que la vie est belle, que le soleil se lève chaque matin et surtout qu'il existe des solutions. Faites vous aider par un professionnel, trouvez dans vos amis et votre famille une oreille attentive et une épaule pour vous épancher. Reposez-vous et faites des choses qui vous donnent du plaisir en dehors du travail.

Ressourcez-vous ! Rien ne vaut que vous vous sentiez si mal et surtout pas un travail. Osez changer ! 

Acheter "La semaine des 4 heures" sur Amazon

Partager
Tags: stress