Comment le Watsu peut aider à soulager le stress et l’anxiété

Envie de vous relaxer autrement et de vous abandonner entre les mains d’un expert dans une eau tempérée ? Alors, le watsu est fait pour vous. Esprit libéré, corps décontracté, les bienfaits de cette méthode récente devraient en séduire plus d’un.

Une nouvelle méthode de détente… dans l’eau

Le watsu – contraction de WAtershiatSU – est, comme son nom l’indique clairement, une sorte d’application de la méthode shiatsu à l’univers aquatique. Le receveur est allongé dans une eau à 35°C et son corps est déplacé, massé et étiré par le donneur qui le manipule debout, lentement, le tout sur un fond de musique zen.

Des pressions sur les méridiens, des torsions du corps selon des figures bien précises, toutes ces manipulations entraînent une détente musculaire immédiate. Le fait d’être dans l’eau, le poids du corps n’est plus le même, la mobilisation de certains membres est alors facilitée. On constate par exemple, que certaines tensions sont libérées.

Une solution naturelle contre le stress

Le receveur a ainsi une toute autre perception de son corps, ses angoisses semblent apaisées, le lâcher-prise a opéré. Pour les fervents adeptes du watsu, il est évident que cette thérapie holistique participe au développement de la confiance originelle libérant ainsi certaines peurs… on s’abandonne complètement entre les mains du thérapeute. Le Watsu peut donc être considéré comme une solution naturelle au stress, à l’anxiété et à l’insomnie.

Un sentiment de bien-être total

L’objectif du thérapeute est de faire en sorte que la personne qui reçoit le Watsu se sente bien. Une séance typique se déroule en plusieurs étapes : après quelques minutes passées ensemble dans l’eau afin de faire connaissance, le thérapeute va masser doucement la tête de la personne pour l’aider à se détendre. Ensuite, il commencera à faire bouger la personne dans l’eau, toujours avec beaucoup de douceur, selon différentes figures et toujours adaptées aux capacités de chacun. Le thérapeute peut également étirer les membres de la personne ou la faire flotter sur le dos. Tout au long de la séance, qui dure généralement environ pendant une heure, le thérapeute communique constamment avec la personne pour s’assurer qu’elle se sent bien.

À la fin de la séance, la personne recevant le Watsu ressentira un sentiment de bien-être total et de relaxation profonde. Le Watsu peut être pratiqué en une seule séance ou dans le cadre d’un traitement de plus longue durée.

Le watsu c’est pour qui ?

Les hommes stressés, souffrant de troubles somatiques ou de troubles du sommeil sont directement concernés par cette méthode. Il semble également que cette technique s’applique aux personnes victimes d’asthme ou de rhumatisme et aux femmes enceintes. Le Watsu peut être pratiqué dans une piscine, un bassin d’eau chaude ou même dans la mer. Il est conseillé de faire une première séance dans un environnement contrôlé, comme une piscine, afin de s’habituer à l’eau et aux mouvements du thérapeute. Une fois que vous aurez maîtrisé les bases du Watsu, vous pourrez ensuite expérimenter d’autres environnements.

En revanche, le watsu est fortement déconseillé à ceux qui souffrent d’otites chroniques ou de thrombose. Il est également déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension artérielle d’essayer cette méthode de relaxation.

Le watsu, une méthode ancestrale ?

Le watsu est une méthode récente inventée par l’un de nos contemporains, Harold Dull. C’est en 1980, dans la source thermale de Harbin Hot Springs, en Californie, que ce spécialiste du shiatsu décide d’appliquer les méthodes de cette thérapie, non plus allongée sur un matelas mais dans de l’eau chauffée.

Les résultats sont tels que la méthode est peu à peu reprise par d’autres. En France, depuis quelques années, certains spa proposent le watsu parmi leurs soins, pour environ 100 euros, vous pourrez ainsi profiter d’une heure de bien-être absolu.