Une substance chimique qui contrôle l’appétit

(Relaxnews) – Un produit chimique présent dans le cerveau nommé brain-derived neurotrophic factor (BDNF) régulerait l’appétit. Bien utilisé, il pourrait jouer un rôle dans la prévention de l’obésité. C’est ce qu’affirment des chercheurs américains du National institute of health à Bethesda, dans un article publié le 28 août dans le New England journal of medicine. Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont analysé les gènes de 33 personnes souffrant d’une maladie rare appelée le syndrome WAGR. Certaines personnes souffrant de cette maladie ont un gène manquant, celui de la substanche chimique BDNF dont de précédentes recherches menées sur des animaux suggéraient qu’il contrôlait l’appétit. Parmi les 33 personnes testées, 19 ne possédaient pas ce gène et avaient une faible production de BDNF. Ces 19 participants étaient tous obèses à l’âge de 10 ans, avec une forte tendance à trop manger.

Partager