Electrostimulation : Essai du Compex Mi-Fitness

Le principe

Le Mi-fitness fait partie des électrostimulateurs de Compex destinés au grand public…
Prise en main de l'appareil et petit tour de ses possibilités.

©Compex


Le principe de l'électrostimulation

On se pose des électrodes au niveau des muscles que l'on souhaite faire travailler
(bras, jambes, dos, abdos…)
Des impulsions électriques d'intensité plus ou moins fortes selon les réglages contractent les muscles par l'intermédiaire des nerfs moteurs.
Elles reproduisent alors un véritable travail musculaire mais sans solliciter le cerveau, le système cardio-vasculaire, les articulations… 

©Compex

L'électrostimulation permet

– D'échauffer les muscles : pour la préparation à la compétition, ou pour la récupération après l'effort.
– De stimuler la croissance du muscle : ils développent et renforcent la musculature.
– De soulager : sous forme de massages reposants ou antidouleurs.

©Compex


Les applications du Compex Mi-fitness

En lisant attentivement le livret fourni avec le Compex, on réalise la vaste gamme des applications possibles…
Les descriptifs des exercices ne cachent pas que si l'on souhaite prendre du muscle ou se préparer à la compétition (amateur), il faudra associer le Compex avec l'activité physique appropriée.
De nombreux cycles sont proposés avec des durées allant de 3 à 12 semaines.

Pour nous aider à choisir, des exemples types sont un peu plus détaillés.

Ces exemples se basent sur une semaine type d'exercices en alternant séances d'entrainements physiques avec des séances Compex appropriées.

©Compex

5 catégories sont décrites, chacune proposant plusieurs choix d'applications :
+ Echauffement :
Exemple d'application : préparation à une activité saisonnière d'endurance (randonnée, cyclotourisme). Durée, 6-8 semaines.
+ Fitness :
Exemple : prise de masse pour un bodybuilder s'entrainant 3 fois par semaine. 8 semaines.
+ Cross training :
Exemple : améliorer sa capacité à maintenir des efforts intenses sans augmenter les risques de blessures. 3-6 semaines.
+ Body sculpt :
Ex : raffermir le corps et définir la silhouette. 13 semaines.
+ Récupération :
Exemple : récupération active et massages (certains types de massages nécessitent des précautions d'utilisations ou dans certains cas l'avis d'un médecin).

©Compex

Prise en main
Ayant choisi la catégorie échauffement et l'application préparation à une activité saisonnière, le livret m'indique que le programme à suivre est la capillarisation sur les cuisses et sur les mollets, en alternance tous les deux jours.

Première étape, le positionnement des électrodes
Des schémas sur le livret et une vidéo sur le DVD nous montrent à quels endroits positionner les électrodes sur le corps (3 sur chaque cuisse pour cette application).

Points moteurs
Mais pour que l'électrostimulation fonctionne, il faut placer ses électrodes précisément sur nos points moteurs.
On doit donc trouver ces points moteurs lors de la première séance.

©Compex

Le stylet point moteur et la bouteille de gel conducteur fournie dans le pack Compex sont là pour ca.
On place une électrode et on promène le stylet sur notre cuisse jusqu'à ce que le muscle se contracte : c'est ici qu'il faudra positionner l'électrode.

Début de la séance, sélection de l'exercice
Une fois repérés les points moteurs, et une fois positionnées les électrodes, j'allume le Compex et je sélectionne le programme Echauffement, application capillarisation.
Puis la séance commence (un peu moins de 30 mn pour celle-ci).

Détection automatique
C'est ici qu'entrent en jeu les fonctions qui selon moi font la grande force du Compex Mi-fitness auprès des non-professionnels : le mi-scan et le mi-range.

Compex Mi-range

Le mi-scan se lance au démarrage de la séance et évalue durant une quinzaine de seconde la force du muscle qui va être traité afin d'optimiser l'exercice.

La fonction mi-range prend le relais et nous indique la force des secousses à laquelle on peut commencer. Le Compex émet des bip tant nous ne sommes pas arrivé à la puissance suffisante.

©Compex

Montée progressive
Durant l'exercice, le mi-range émet un bip toutes les 3mn environ pour nous annoncer que l'on peut augmenter la puissance.
La montée est donc progressive et c'est très confortable d'utilisation. 

En programme échauffement les 30 minutes passent très vite et on est tenté d'enchainer immédiatement avec une deuxième session.
Il ne faut pas hésiter à forcer un peu, sinon, pas de progrès !

©Compex

Conclusion
N'étant pas sportif au quotidien, j'ai uniquement travaillé avec le programme échauffement durant ces 3 semaines d'exercices.
Je n'ai donc pas vu mes muscles des cuisses grossir, mais il s'agissait surtout de les remettre à l'ouvrage!
Si vous êtes un adepte de l'esthétique, alors oui, vous pourrez travailler certains muscles de manière très localisée, ou si vous êtes un peu fainéant, développer des abdominaux sans faire de tractions !
Le Compex Mi-fitness est très agréable d'utilisation, et il est tout à fait possible de lire ou de regarder un film tout en faisant ses exercices.

Mais le Compex reste un outil cher : il coûte environ 800€!

C'est pourquoi il vaut mieux l'utiliser dans un cadre où il pourra donner le maximum de son potentiel : en complémentarité avec des activités sportives.

Vous avez alors un outil réellement performant : notamment pour la récupération musculaire après l'effort, ou en pratiquant des exercices pour renforcer sa résistance.

Site Officiel Compex

par Gabriel Récopé

Merci à la société Compex de nous avoir prêté un exemplaire pour la rédaction de cet article.

Partager