Régime méditerranéen (ou crétois) : lancez-vous !

Vous souvenez-vous du régime crétois, appelé aussi régime méditerranéen ? Ses bienfaits sur la santé ont fait la une de tous les journaux il y a quelques années. Et aujourd’hui, l’aurait-on oublié ? Découvrez ce qu’il faut savoir pour un régime méditerranéen réussi.

Qu’est-ce que le régime méditerranéen ?

La population crétoise a toujours intrigué les scientifiques et les diététiciens. Depuis les années 50, et les premières études de masse sur les maladies cardio-vasculaires, on a constaté que la Crète jouit d’une situation exceptionnelle : on y meurt 50 fois moins d’infarctus qu’aux Etats-Unis par exemple.

Afin de démontrer scientifiquement les bienfaits de la cuisine pratiquée sur l’île, deux médecins français se sont livrés à une expérience à la fin des années 80, réunissant deux groupes de patients : l’un alimenté selon les conseils de cardiologues, et l’autre, suivant un régime crétois.

Les résultats au bout de 27 mois : 3 décès pour cause d’infarctus dans le groupe régime crétois contre 16 dans l’autre.

Comment fonctionne le régime crétois ?

Le régime crétois ne fait pas perdre du poids ! Le terme illustre juste le mode d’alimentation.

Les éléments de base du régime crétois sont les légumes gorgés de soleil, les noix, l’huile d’olive, les fruits, quelques céréales, du vin rouge en quantité modérée, un peu de poisson et de viande blanche, très peu de viande rouge.

Simple et équilibrée, cette cuisine trouve une partie de ses bienfaits dans l’abondante présence d’anti-oxydants, issus des ingrédients pré-cités. Le hasard fait bien les choses !

Contrairement au régime occidental classique (le notre en l’occurrence), la teneur en matières grasses est réduite au minimum, ce qui augmente d’autant l’effet bénéfique des anti-oxydants.

Combien de temps dure le régime méditerranéen (ou crétois) ?

Il n’y a pas de règle stricte. Ce régime dure aussi longtemps que vous le souhaitez ! L’essentiel est d’adopter de bonnes habitudes, et surtout de ne pas renoncer à l’huile d’olive car elle est la pierre angulaire de ce régime. En effet, les bénéfices d’un tel régime sur l’espérance de vie s’observent à long terme.

Le régime crétois est-il risqué ?

Non, ce n’est pas le cas. Au contraire, il présente de multiples avantages pour la santé :

  • réduction du risque de maladies cardiovasculaires ;
  • une bonne circulation sanguine et une bonne pression ;
  • un bon contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète
  • meilleures fonctions cognitives à un âge avancé (réduction du risque de maladie d’Alzheimer) ;
  • réduction des inflammations dans tout l’organisme.

Et les autres régimes ?

Particulièrement à la mode pendant les années 70/ 80, le régime crétois a été supplanté : de nouveaux régimes alimentaires aux nombreuses vertus ont surgi de partout. Effectivement, d’autres cultures possèdent également une tradition alimentaire aux grandes vertus, notamment les japonais. Pour exemple, l’île d’Okinawa a donné son nom à un régime, lui aussi fondé sur une alimentation faible en sucre et matières grasses. Quant au régime dissocié, il s’agit encore d’une autre manière de s’alimenter. Légumes, algues, fruits et poissons en sont les éléments de base. Quel que soit le régime, la recette reste finalement toujours la même : peu de gras, des fruits et des légumes.