La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

L’Union européenne souhaite écraser la cigarette

La rupture se consume entre la cigarette et l’Union européenne. La Commission européenne, réunie le 30 juin 2009 à Bruxelles, a adopté une proposition de recommandation du Conseil engageant l’ensemble des états-membres à prendre des mesures restrictives contre le tabac d’ici 2012.

Agir sur trois axes
Les politiques anti-tabac des différents gouvernements sont, actuellement, trop disparates, alors que leur harmonisation permettrait de lutter plus efficacement contre ce qui est aujourd’hui la première cause de décès prématuré et de maladie dans l’UE. Le Conseil appelle donc les états-membres à agir dans trois principaux domaines : la protection, tout d’abord, contre l’exposition à la fumée dans les lieux publics fermés, les lieux de travail et les transports en commun.
La prévention, ensuite, en mettant en place des mesures de soutien envers les jeunes fumeurs et en encourageant l’arrêt de la cigarette, via par exemple, des illustrations sur les paquets. La coopération au niveau communautaire, enfin : l’UE souhaite mettre en place un réseau de centres de lutte contre le tabac dans les pays membres.

L’Europe prête à arrêter
La Commission européenne ne ménage pas ses efforts contre ce problème qui fait tousser le continent : d’après ses estimations, le tabagisme était responsable en 2002 de la mort de 79 000 individus, dont 19 000 non-fumeurs. Et avec 84 % des Européens se déclarant favorable à une interdiction de fumer sur leur lieu de travail, et 77 % dans les restaurants (d’après une étude Eurobaromètre récente), une prise de conscience semble bel et bien enclenchée. Le tabac en Europe, c’est bientôt tabou !?