David Costa
Il y a 1 mois

Comment choisir le meilleur chocolat au supermarché ?

Quel est le meilleur chocolat du supermarché pour se faire plaisir sans grossir ?

Au supermarché, il n’est pas simple de se décider au rayon chocolat ; entre les emballages attractifs et les pourcentages de richesse en cacao, nous sommes perdus.

Cependant, autant de distractions sur les étiquettes cache malheureusement des produits de pauvres qualités et souvent assez loin de ce qu’on pourrait penser avec notamment un très faible pourcentage en cacao. Notre coach expert en musculation et en alimentation David Costa vous explique ce que vous devez savoir pour consommer du chocolat et vous faire plaisir !

Le chocolat au lait

Il est composé de pâte de cacao, de beurre de cacao, de sucre et de lait généralement en poudre.  Il est donc plus riche en matières grasses et plus sucré que le chocolat noir, et surtout moins riche en cacao.

Prenez garde avant d’acheter vos tablettes : il y a une grande variabilité dans la qualité des chocolats au lait.

✔️ Choisissez un chocolat contenant uniquement de la pâte de cacao, du beurre de cacao, du sucre et du lait.

✔️ Beaucoup contiennent des arômes, des émulsifiants mais aussi des graisses végétales (palme le plus souvent), du beurre concentré, etc.
👉 Cela permet aux industriels d’utiliser moins de beurre de cacao, plus couteux.

✔️ Préférez le chocolat au lait dont la teneur en cacao est de plus de 30% de cacao, voire plus de 40% !
👉 L’appellation chocolat « fin » ou « supérieur » garantie plus de 30% de cacao.

📝 Ne choisissez pas le chocolat pour sa valeur calorique. En effet, un chocolat à forte teneur en cacao sera plus riche en graisses (9kcal/g) et donc plus calorique qu’un chocolat bas de gamme, contenant principalement du sucre (4kcal/g).

😉 Même s’il s’agit d’un produit plaisir, il est préférable d’éviter les produits dont le premier ingrédient mentionné est le sucre, ainsi que les chocolats dont la teneur en sucres est de plus de 40g/100g.

✔️ Choisissez plutôt un chocolat à base de sucre de canne, plus intéressant sur le plan nutritionnel que le sucre raffiné.

⚠️ Non aux chocolats « light » plein d’additifs et d’édulcorants qui non seulement ne vous procurerons pas autant plaisir qu’un bon carré de vrai chocolat mais qui en plus, perturbent la satiété et entretiennent l’appétence pour le sucre. On est en plus tenté d’en manger plus … mauvaise idée.

Le chocolat en poudre

☕ Le chocolat en poudre, l’ingrédient star de vos chocolats chauds.

📊 La plupart des poudres chocolatées industrielles contiennent moins de 50% de cacao voire même moins de 20% pour de nombreuses marques.

😱 Et pourtant elles affichent fièrement leur titre de maître chocolatier…

⛔ Le reste de leur composition ? DU SUCRE … et des additifs (ah et un peu de fer et de vitamines pour faire bon genre afin de convaincre les parents que c’est bon pour leurs enfants).

⚠️ Sachez que l’allégation « allégé en sucre » inscrite sur les emballages signifie que l’aliment contient au minimum 30 % de sucre en moins qu’un produit similaire.

📊 Par sucre, on entend mono et disaccharides. Ici, on joue sur les mots pour nous faire croire à un produit sain mais…La maltodextrine est constituée de différents sucres dont des mono et disaccharides, a les mêmes propriétés, présente un index glycémique souvent élevé mais … n’est pas considérée comme un sucre car c’est un polysaccharide.

⚠️ Le produit dit « allégé en sucres » est donc en fait autant sucré que les autres. C’est d’ailleurs pour cela que la valeur calorique pour 100 grammes ne varie quasiment pas.

✔️ Préférez donc les poudres 100% cacao dégraissé et sans sucre ajouté. Elles contiennent beaucoup plus de cacao que les autres poudres, c’est ce qui explique leur taux de graisses plus important.

✔️ Elles contiennent également nettement plus de fibres et de protéines.

✔️ Issues de l’agriculture biologique, elles proviennent de cacaotiers cultivés sans engrais ni pesticide chimique ou de synthèse.

✔️ Et puis, si le goût est trop amer, vous pouvez toujours le sucrer vous-même, avec des quantités plus raisonnables que les poudres déjà sucrées.

La pate à tartiner

La star pour accompagner les crêpes … c’est la pâte à tartiner au chocolat !  

On l’adore et pourtant, c’est un produit extrêmement calorique et les pâtes à tartiner du commerce contiennent une multitude d’ingrédients peu fréquentables.

Cependant en étant attentif aux étiquettes, on peut tout de même bien s’en sortir, sans en faire des tartines :

  • Les deux premiers ingrédients de la liste doivent être les noisettes et le chocolat. 
  • Ce sont les ingrédients principaux et il est anormal de trouver du sucre ou de l’huile en tête de liste dans la plupart des produits.
  • La liste doit être la plus courte possible, sans une longue ligne d’additifs.
  • Choisissez les produits les moins riches en sucre. Il est préférable que le sucre utilisé soit du sucre de canne plutôt que du sirop de glucose. 
  • Préférez un chocolat noir, plus riche en cacao.

Concernant les graisses ajoutées, privilégiez les graisses riches en oméga 3 telle que l’huile de colza plutôt que la très controversée huile de palme, riche en matières grasses saturées.

Ne vous fiez pas à la teneur en calorie. Pour une fois, on vous conseille d’aller vers les produits les plus caloriques pour 100g ! 

En effet, à quantité égale, les lipides sont beaucoup plus énergétiques que les glucides. Une pâte à tartiner pleine de sucre et d’additifs et sans noisettes ni chocolat sera donc moins calorique qu’une préparation plus saine à base de noisette et cacao. 😉

Le beurre de cacahuetes

Nous avons tous besoin de consommer des lipides pour être en bonne santé, mais il faut limiter la consommation des graisses saturées, dites les « mauvaises graisses » pour privilégier les acides gras insaturés, dites les “bonnes graisses” (mono et polyinsaturées). Pour cela, le beurre de cacahuète est une bonne source de lipides et une bonne alternative aux pâtes chocolatées. C’est un aliment intéressant que l’on soit omnivore, végétarien ou végétalien. 

Il contient de nombreuses vitamines, des micro nutriments essentiels ainsi qu’un fort taux de protéines. Une petite quantité suffit pour se sentir rassasié et avec un indice glycémique de 40, il permet d’avoir de l’énergie durablement. Très utile pour les sportifs qui ont de grosses dépenses énergétiques ! 

Comment bien choisir son beurre de cacahuète ?

– le plus naturel possible : c’est à dire 100% d’arachides, sans additifs, sans conservateurs, sans sel ajouté.

– attention, aux sucres ajoutés qui font exploser l’indice glycémique. 

– traquez l’ajout d’huiles hydrogénées (des acides gras saturés, pas terribles ni pour l’environnement ni pour la santé), ou « huile de palme ».

– préférez le beurre de cacahuète bio qui est supposé contenir moins de traces de pesticides, insecticides etc.  

Astuce : l’étiquette indique la quantité totale de matières grasses présente dans le produit, et, sur la ligne au-dessous, la part des graisses saturées. Jetez-y un toujours un œil ! 

Commandez votre livre dédicacé par David “Mon Coach Musculation”

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

 

 

David Costa

Coach le plus diplômé de France et auteur de plusieurs livres, je partage avec vous mon expérience dans le cadre de mon coaching à distance avec un suivi de grande qualité.