La Rédac' Masculin
Il y a 7 mois

Crise de la quarantaine : quels changements chez les hommes ?

Vous approchez les 40 ans où alors vous vous demandez à quoi vous ressemblerez quand vous aurez atteint cet âge ?

Sachez que la crise de la quarantaine n’est pas une légende urbaine. Elle a bel et bien lieu, surtout pour des raisons physiologiques. En effet, les hormones vous jouent des tours.


Vous perdez vos cheveux

Vers l’âge de 45 ans, la majorité des hommes subit une baisse d’androgènes dans leur organisme. Cette hormone permet de maintenir les caractéristiques mâles chez les mammifères.

Par conséquent, les hommes qui ont la quarantaine ont tendance à prendre du poids, à constater une baisse de leur masse musculaire, à être plus fatigué et à perdre leurs cheveux.

Bien qu’il existe des solutions pour palier à ces divers symptômes de la crise de la quarantaine : faire du sport, améliorer son hygiène de vie, etc…

La chute de cheveux est difficile à palier. Bien sûr, il existe des produits cosmétiques qui aident à lutter contre la perte de la masse capillaire.

De nombreux hommes se posent des questions quant à l’efficacité des produits contre la chute des cheveux. C’est tout à fait légitime et les divers produits vont être plus ou moins efficaces en fonction des personnes et de l’évolution de la chute des cheveux.

Vous prenez du ventre

La petite « bedaine » des quarante ans n’est pas un cadeau, mais c’est une réalité. L’apparition de cette « bouée de confort » s’explique par plusieurs phénomènes.

Tout d’abord, comme évoquée ci-dessus, la baisse des hormones androgènes entraîne une diminution de la masse musculaire et votre ventre se relâche.

En outre, lors de cette crise de la quarantaine, votre métabolisme va lui aussi vous faire faux bond et il va ralentir. On estime qu’il baisse environ tous les dix ans et il faudra faire plus d’effort physique pour brûler le même nombre de calories.

Crise de la quarantaine : Peut-on parler d’andropause ?

L’andropause est l’ensemble des symptômes physiques liés à la baisse de production de testostérone chez l’homme. Elle survient à partir de 45 ans en moyenne.

La plupart du temps, les hommes en crise de la quanrantaine reconnaissent cette période car certains signes apparaissent. On peut citer en priorité :

  • la baisse de libido.
  • la fatigue soutenue.
  • une hausse de la sudation.
  • une nervosité accrue.
  • des douleurs musculaires.
  • une pilosité moins abondante.

Ces symptômes diffèrent en fonction des personnes et certains hommes n’en n’ont aucun lorsque leur taux de testostérone diminue. En cas de symptômes qui affectent la vie quotidienne, il existe des traitements à base d’hormones. Il faut compter environ 6 mois pour en ressentir les effets.

Néanmoins, l’hormonothérapie à la testostérone présente des risques à long terme (cancer de la prostate, apnée du sommeil, problèmes au foie, etc).

 

Tags: sante