La Rédac' Masculin
Il y a 3 semaines

Le golf : halte aux clichés !

Halte aux clichés : le golf est un vrai sport ! Et il est aujourd’hui accessible au plus grand nombre.

Alors, puisque le golf a tout pour plaire, on vous dit dans cet article tout ce qu’il faut savoir avant d’aller tâter du green : règles, techniques, matériel, licences… nous vous révélons tout !

Et pour les plus sceptiques, on vous donnera même 10 bonnes raisons de vous mettre au golf.

D’où vient ce sport ?

En France, le golf est le 8ᵉ sport le plus pratiqué, derrière le foot, l’équitation ou le basket-ball. Et quoi qu’on en pense, sa présence du golf dans le monde sportif (même aux JO) est entièrement légitime.

Exigeant en termes de technique (notamment), il permet de faire une activité physique en extérieur, seul ou à plusieurs. Et surtout, il offre de multiples possibilités, parfois insoupçonnées.

source : golf-passion.org

Le golf est un sport de plein air (là, on ne vous apprend rien), dont l’origine est en réalité… inconnue ! Tout juste sait-on que c’est dans les années 1750 qu’il commence à se développer dans le monde entier. Ses règles du jeu actuelles remontent à 1764, mais il a su parfaitement traverser les âges et les générations pour plaire au plus grand nombre aujourd’hui.

source : golf-passion.org

Tout ce qu’il faut savoir sur le golf

Mais assez parlé d’histoire. Vous êtes tenté par le golf mais n’osez pas franchir le pas ? Vous ne savez pas vers qui vous tourner et par quoi commencer ? Vous ne savez pas quel matériel est indispensable ? Pas de panique, nous faisons le point avec vous !

Des règles pas si complexes

Le golf, c’est avant tout de la précision. Mais il ne faudrait pas se limiter à cela : ce sport demande aussi de la technicité, une bonne condition physique et de l’endurance : une partie dure entre 3 et 6 heures et la dépense énergétique horaire moyenne sur les greens est de 1 400 Kcal !

Le principe de base est d’envoyer la balle dans un trou grâce à des clubs (et pas des “cannes”, soyez précis !). Pour chaque parcours que vous effectuerez, il vous faudra tentez d’atteindre le trou en utilisant le moins de coups possibles.
Ainsi, un parcours comporte en général 18 trous : vous devrez donc réaliser vos 18 étapes en un nombre minimum de coups.

Vous voyez, comprendre les règles du golf, c’est pas sorcier ! Bien moins complexe que le baseball ou le football américain par exemple (sans parler de la règle du hors jeu au foot !). Toutefois, dans le détail et au niveau professionnel, il peut demeurer certaines subtilités.

Comment compte-t-on les points ?

Certains vous diront que le golf ne peut se pratiquer sans compter les points et définir un vainqueur. Pourtant, lorsque vous jouez en famille ou entre amis, vous n’êtes pas nécessairement obligé de compter les points. Le golf, c’est aussi savoir passer du temps ensemble, à l’air libre, sans conflit.

De toute façon, inutile d’avoir fait de grandes écoles pour savoir compter les points. Il vous suffira, sur une simple feuille volante, d’inscrire le nombre de coups de chaque participant pour faire entrer la balle dans le trou.

Celui qui possèdera le score le plus faible à la fin du parcours sera l’heureux gagnant.

Quelques conseils pour jouer au golf à plusieurs

Jouer à plusieurs n’est pas plus difficiles que de jouer seul. Il faut tout de même connaitre quelques règles de bases pour que vos parties se déroulent à merveille.

L’ordre des joueurs, par exemple, est primordial : celui-ci dépend de la situation de la balle. C’est au joueur le plus éloigné de jouer en premier… comme à la pétanque !

L’important est de faire attention aux personnes présentes sur le même trou. Une balle de golf peut être très dangereuse et causer des dégâts importants. Prenez le temps d’observer, d’identifier les actions de chacun et vous deviendrez un golfeur exemplaire.

Des bonnes habitudes à prendre tout de suite

Débuter le golf peut être difficile si vous n’êtes pas préparé à cette pratique. Et pour commencer, sachez que les fondamentaux reposent sur le positionnement des doigts sur le club, mais aussi du corps vis-à-vis du trou.

Ces “principes” peuvent s’apprendre directement sur le terrain (sur un practice par exemple). Avoir une vague idée de la bonne position à prendre avant de taper la balle permet de gagner en confiance et en aisance dès vos premiers coups de clubs. Et cela pourra vous éviter de vous ruiner le dos !

Un matériel plus complexe qu’il n’y paraît

Nous avons tous déjà observé des golfeurs réaliser des coups incroyables : précision, techniques, postures, tout est toujours parfait. Mais la qualité d’un golfeur dépend aussi de son matériel. Et contrairement au mini-golf (dont certains d’entre vous sont peut-être adeptes pendant les vacances), au golf, il existe une multitude de clubs. Et tous ne permettent pas de taper la balle de la même façon.

  • Le putter possède une face perpendiculaire au sol et est uniquement utilisé pour faire rouler la balle sur le green. C’est l’accessoire utilisé pour faire entrer la balle dans le trou, lorsque l’on est tout proche.
  • Les fers sont des clubs numérotés, en fer, comme leur nom l’indique.
  • Les bois sont également numérotés, mais possèdent une tête en bois. Ce sont ceux que l’on utilise pour taper plus loin.

Les clubs numérotés se distinguent par leur longueur et l’inclinaison de leur face. Un bois 1 permet à un joueur de bon niveau de taper la balle à plus de 200 mètres. Avec un fer 7, par exemple, cette distance est réduite à 130 mètres.

Mais pour commencer la pratique du golf, nul besoin d’acquérir tout un lot de matériel, un simple kit composé de quelques clubs suffira amplement à vous satisfaire.

Des techniques à acquérir

Vous avez forcément entendu parler de swings ou de slices… et pourtant vous n’avez aucune idée de ce que cela peut bien signifier ! Pas de panique, les mots viendront en même temps que la pratique.

Réaliser un bon swing (le mouvement global qui permet de donner plus de force à la balle) peut parfois être inné chez certains, alors que d’autres devront s’entrainer encore et encore pour réussir parfaitement un tel mouvement. La technique s’apprend en pratiquant, certes, mais également en observant, et s’informant sur les différentes postures.

Rappelons encore qu’un bon échauffement est indispensable avant de se lancer sur un parcours. Même si cela peut prêter à sourire de prime abord, un swing bien effectué fait appel aux muscles de l’épaule, aux triceps, aux muscles du poignet, du dos et du genou. Il serait dommage de se blesser dès votre première tentative !

Enfin, la meilleure méthode d’apprentissage reste le dialogue avec les golfeurs, amateurs ou professionnels. Quelques astuces par-ci par-là pourront suffire à vous faire progresser.

Une envie d’aller plus loin dans la pratique du golf ?

Si un matériel simple et de la pratique vous suffiront à vous faire plaisir et vous épanouir dans ce sport, vous voudrez vite vous améliorez et viser plus haut.

Dans ce cas, de multiples possibilités s’offrent à vous, mais le plus simple reste de vous licencier et d’adhérer à un club reconnu par la Fédération Française de Golf. Ainsi, vous accéderez à des événements sportifs, vous pourrez partager avec d’autres sportifs et surtout, la licence vous permet également de suivre des cours à des tarifs plus abordables.

La démocratisation de ce sport a permis d’enrichir l’offre de cours collectifs et d’entrainements entre amateurs, par exemple. Des cours en ligne peuvent aussi vous permettre d’améliorer votre technique, votre pratique sans même sortir de chez vous. On trouve d’ailleurs des tutos très complets sur YouTube pour améliorer sa technique !

Néanmoins, de réels cours sur le green, “en présentiel” comme le veut le terme à la mode, ne pourront jamais être égalés.

Outre ces cours en ligne, d’autres innovations ont permis au golf de devenir un sport tendance. Si les golfettes électriques (les fameuses voiturettes) sont indéniablement le moyen de transport privilégié de trous en trous, pourquoi ne pas tenter le golfboard pour vous déplacer sur le parcours ?

Le street golf en milieu urbain a aussi contribué à rendre le golf plus fun, plus moderne. Et à ceux qui croient que le golf est un sport exclusif, détrompez-vous : le handigolf est prisé par de nombreuses personnes en situation de handicap.

Les 10 bonnes raisons de se mettre au golf

Si vous avez encore des doutes sur les bienfaits que peut vous apporter le golf, sachez qu’une étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine a fait la liste des indéniables atouts santé de ce sport.

On vous donne aujourd’hui 10 bonnes raisons de vous y mettre dans les prochaines semaines et de commencer à travailler votre swing.

1. Le golf permet de brûler des calories et de garder la ligne

Le golf est une activité physique relativement intense, on le répète. Après avoir parcouru 5000 articles dans le cadre d’une étude faisant partie du projet Golf & Health (“golf et santé”), des chercheurs de l’université d’Édimbourg ont découvert qu’un parcours de 18 trous permettait de faire entre 11 000 et 17 000 pas, en marchant entre 6 à 12 kilomètres et en brûlant un minimum de 1200 calories.

Même en utilisant la voiturette, on marche encore pendant 6 kilomètres, ce qui équivaut à 6 000 pas et 600 calories brûlées.

2. Il aide à prévenir la maladie

Le golf permet également, comme toutes les activités d’intensité modérée, de prévenir et de traiter plus de 40 maladies chroniques sévères : crise cardiaque, diabète, cancer du sein et du côlon… En outre, il permet de réduire le risque de fracture de la hanche.

3. Il améliore l’équilibre et la force musculaire

Même si la recherche n’est pas achevée sur le sujet, les résultats de cette toute nouvelle étude montrent que chez les personnes âgées, l’équilibre et l’endurance musculaire sont améliorés grâce à la pratique du golf.

4. Il a des bienfaits pour le système respiratoire

Une pratique régulière du golf permet d’améliorer et d’entretenir la fonction pulmonaire chez les personnes âgées.

5. Il booste la santé mentale

Là encore, la recherche n’en est qu’à ses débuts dans ce domaine, mais il semble bien que les bénéfices apportés par le golf ne se cantonnent pas à l’aspect physique : les résultats du projet Golf & Health suggèrent que le golf peut améliorer l’estime de soi, l’amour-propre et la confiance en soi, tout en réduisant l’anxiété et le risque de dépression et de démence.

6. Il permet de vivre plus longtemps

Comme si les bénéfices du golf sur le plan mental et physique ne suffisaient pas, le directeur de l’étude, le docteur Andrew Murray, fait remarquer que les golfeurs vivent environ cinq ans de plus que les non-golfeurs.

7. Il se pratique à l’air libre

Sortir dans la nature et absorber de la vitamine D apporte également des bénéfices sur la santé. Mais il faut s’assurer de mettre de l’écran solaire, de rester à l’ombre dès que c’est possible et de se couvrir comme il faut, afin d’éviter les coups de soleil, et de réduire le risque de cancer de la peau.

8. Il réduit le risque de blessure

S’il faut faire attention à son dos, à ses poignets et à ses coudes, susceptibles de se blesser, les golfeurs se blessent globalement moins que la moyenne des gens.

9. Il permet de socialiser

Faire un parcours de golf est une excellente façon de passer du temps avec ses amis et de s’en faire de nouveaux, ce qui est bon pour la santé et rend le sport plus agréable à pratiquer.

10. Tout le monde peut y jouer

Si les bénéfices apportés par le golf à la condition physique augmentent avec l’âge, le sport peut être pratiqué par tout le monde, et ses atouts santé concernent des personnes des deux sexes, de tout âge et de tout milieu social.