Power Plate : on a testé la plateforme fitness qui vous fait vibrer

test power plate

Power Plate est la première marque à avoir réellement ouvert le marché des plateformes vibrantes au grand public dans les années 2000. Annoncée comme la machine qui muscle et affine sans effort, elle fait vite parler d’elle et trouve sa place dans de nombreux centres de fitness. Mais que cache cette plateforme « miracle » ? Voici notre expérience après deux semaines d’effort.

Une plateforme vibrante, qu’est-ce que c’est ?

Une plateforme vibrante est une machine de fitness qui génère des vibrations sollicitant les muscles du corps. Elle est traditionnellement composée d’un plateau vibrant, d’une colonne munie d’un guidon et d’une console de contrôle.

L’utilisateur réalise différentes postures sur la machine afin de renforcer les muscles exposés aux vibrations. L’entraînement sur plateforme vibrante est connu sous le nom de vibrotonie corporelle, whole body vibration ou encore fitness par accélération.

Les machines vibrantes revendiquent un certain nombre de vertus qui en ont fait leur réputation, notamment le fait de muscler, tonifier, drainer et évidemment redessiner votre silhouette, et tout ça presque sans effort.

Comment ça marche ?

La Power Plate émet des vibrations régulières en continu. Ces accélérations diffusent un « déséquilibre-rééquilibre » à travers tout le corps, ce qui favorise les contractions musculaires, à hauteur de 25 à 50 par seconde. Ainsi, tous les muscles, des abdominaux aux triceps en passant par les fessiers sont stimulés.

test power plate compacte

La posture que l’on adopte sur le plateau détermine les parties du corps à travailler. Il s’agit de positions tenues, statiques, que l’on doit maintenir durant 30 secondes minimum pour être efficaces. Rappelons que les vibrations ont des effets qui peuvent être jusqu’à 6 fois plus efficaces qu’un entraînement conventionnel.

Découverte de la Power Plate Compacte

La Power Plate comme on la connait ou l’imagine, c’est ce gros appareil encombrant que l’on croise dans les centres de fitness ou les clubs de remise en forme, un peu perçue comme une machine de torture mais surtout, parfaitement inabordable.

test power plate

Heureusement, la marque a décliné sa technologie dans une gamme de machines plus compactes destinées aux particuliers (Compacte, Move, My3, My5). Dans le cadre de ce test, c’est le modèle Compacte que nous avons pu mettre à l’épreuve durant deux semaines, le best-seller de la marque.

Installation et prise en main

Premier gros avantage de ce modèle, la Power Plate Compacte arrive assemblée. Il suffit de la sortir du carton et de la brancher pour commencer à l’utiliser. Un cordon d’alimentation de 150 cm est fourni, ce qui pourra sembler un peu court à ceux qui ont besoin d’espace autour d’eux pour pratiquer. Dans notre cas, ça n’a jamais posé problème.

Dans le carton, il y a aussi une télécommande pour piloter la plateforme à distance. En effet, en l’absence de colonne, le panneau de commandes est au niveau du plateau et donc souvent hors d’atteinte quand on pratique. D’autant que lors d’une séance, on a souvent besoin des commandes, notamment puisque chaque cycle de vibration s’écoule en 30 ou 60 secondes, et qu’il est nécessaire d’actionner un bouton pour relancer la vibration.

Pour éviter de se contorsionner ou pour conserver la posture – lors d’une séance de Pilates ou de Yoga notamment -, la télécommande se montre donc très utile, d’autant plus avec son format très simple et facile à prendre en main. Une petite boucle en métal vous permet même de l’accrocher à votre ceinture pour l’avoir toujours à portée de main.

Dans le carton, vous trouverez enfin deux sangles ajustables à l’aide de scratch pour travailler les bras, un sac en toile, un tapis amortisseur ainsi qu’une documentation complète avec trois routines de 10 min pour travailler l’ensemble du corps et un fascicule regroupant les principaux mouvements par disciplines (étirement, équilibre, renforcement, grainage et massage).

L’appareil en détail : design et ergonomie

On n’attend pas forcément d’une machine de sport qu’elle soit élégante ou décorative, mais comme elle a vocation à trôner dans le salon, ou si vous êtes plus chanceux, dans la salle de sport, autant qu’elle n’entache pas le paysage.

test power plate compacte

Bon point, la Power Plate Compacte est très discrète grâce à un coloris noir et à un format oblong épuré. La coque tout autour est en plastique noir brillant tandis que le dessus du plateau est recouvert d’une matière synthétique antidérapante (70 x 47.5 cm). Les finitions de la machine sont soignées et respirent la robustesse, confortée par une densité rassurante.

test power plate compacte antidérapant

A ce sujet, son poids de 18,2 kilos est contenu pour une plateforme vibrante mais reste notable quand il s’agit de la déplacer. Heureusement, 8 patins en caoutchouc solides permettent de la faire glisser sur le sol sans difficulté tout en assurant un parfait appui à l’usage. Une fois votre séance terminée, vous pouvez ainsi facilement glisser la plateforme sous le lit par exemple.

Concernant l’ergonomie, on ne peut guère faire plus simple. Une fois branchée et allumée, la Power Plate se pilote via le panneau de commandes ou la télécommande et leur quatre boutons :

  • Lancer la série (de 30 ou 60 sec)
  • Répéter la série précédente
  • Durée : 30 ou 60 sec
  • Intensité : basse ou haute

Le panneau sur la plateforme présente aussi un petit afficheur digital permettant la sélection de la durée et le défilement du temps.

A l’utilisation, le plateau compact peut se révéler un peu petit, surtout si vous réalisez quelques foulées dessus. Dans ce cas, on peut compenser l’absence de colonne (équilibre) avec un fauteuil ou un meuble si besoin. Pour le reste des mouvements, la surface de vibration nous a semblé suffisante quelque soit la posture empruntée.

Caractéristiques techniques de la Power Plate Compacte

CouleurNoir
Dimensions70 cm x 47.5 cm x 17 cm
Poids18.2 kilos
Durée des programmes30 ou 60 secondes
AmplitudeHigh ou Low
Fréquence35 Hertz (Hz)
Charge maximale supportée120 kilos
Contrôleinterface sur la machine et télécommande multi fonctions
Alimentationprise secteur 220v
Prix2 190,00 €

Power Plate : premières impressions

Première utilisation, la plateforme est en place, les baskets enfilées, on est prêt. Les commandes s’intègrent rapidement mais une petite manipulation s’impose – et un coup d’œil sur la notice – pour comprendre leur maniement.

On grimpe dessus et on prend la première pause « fitness » qui nous vient à l’esprit (oui, on n’a pas encore pris le temps de potasser la doc, trop pressé). Cette position, c’est le squat. On baisse le bassin en veillant bien à ne pas dépasser les pieds avec les genoux et on appuie sur Play.

Les premières sensations sont très étranges, ajoutées à un bruit très présent. Dans cette position assez verrouillée, on a tout qui vibre, même la mâchoire ou la vision avec cette impression bizarre que le cerveau ballotte lui aussi. Le premier cycle de 30 secondes passé sans encombres, on re-tente l’expérience et on s’ajuste.

On comprend qu’il est préférable de ne pas verrouiller les articulations des genoux pour que la position soit plus confortable et on se relâche un peu et puis… on sent rapidement les premiers signes de travail. Ça brule drôlement dans les quadriceps, si bien que finir ce second cycle de 30 secondes va se transformer en petit challenge. Quelques pas à travers la pièce vont même s’imposer pour relâcher nos muscles endoloris. S’en suit une tentative de pompes statiques, de planche et de travail des triceps sans pouvoir tenir la pose pendant 30s…

« Bon ok, ça travaille quand même ce truc ! »

Accompagnement et coaching : pour bien pratiquer à la maison

Cette première utilisation a été pour nous l’occasion de constater l’efficacité de la machine, oui, mais aussi la nécessité d’être accompagné dans son entrainement.

Longtemps, la pratique de la Power Plate était réservée aux clubs de fitness et autres salles de musculation et encadrée par un professionnel. Mais la marque a décliné une gamme de machines compactes conçues pour être utilisées à la maison, tout seul donc.

En cela, nous émettons un petit bémol. Certes, la documentation montre assez bien les positions à réaliser mais le manque de corrections et de précisions peut conduire à mal réaliser une posture et donc à quelques risques en termes de sécurité et d’efficacité.

Pour remédier à ce problème, Power Plate a récemment mis en ligne une application (iOS et Android) riche en contenus vidéo. Le hic, c’est qu’elle est en anglais… Ok, les instructions sont simples et une petite notion des termes d’anatomie et du langage courant devrait suffire à comprendre la majorité des consignes, mais la barrière de la langue est tout de même un obstacle.

Application Power Plate (iOS et Android)

Vous me direz, « la vidéo permet de pratiquer par mimétisme« . Oui, mais ne tournez pas le dos à votre tablette ou à votre smartphone dans ce cas… Autre problème plus embêtant, vous pouvez ne pas comprendre une consigne de sécurité ou de positionnement importante et ne pas réaliser correctement les mouvements.

Quoiqu’il en soit, le recours à cette technique de fitness implique une bonne connaissance des différents paramétrages relatifs aux effets visés et à défaut d’être encadré par une personne formée, une pratique préalable pour avoir les bons réflexes. Il est en effet impératif de veiller au respect des consignes de sécurité comme « ne pas verrouiller les articulations » ou encore « utiliser un coussin lors du travail abdominal » pour éviter que le dos soit en contact direct avec la plateforme.

Notre avis sur la Power Plate compacte

Les résultats

Après deux semaines d’efforts, à raison de 10 à 15 min de pratique quotidienne, nous avons pu nous faire un avis sur l’efficacité de la Power Plate, indéniable. Malgré une bonne forme générale et un entretien régulier avant l’arrivée de la Power Plate, force est de constater quelques résultats satisfaisants sur la tonicité, notamment dans le bas du corps et les bras (bonjour triceps, laissés à l’abandon en temps normal).

Le ressenti

Nous sommes particulièrement conquis par la partie renforcement musculaire et gainage, qui a constitué l’essentiel de notre entrainement et durant laquelle on a réellement ressenti l’effort musculaire démultiplié, un peu moins par l’étirement et la relaxation (yoga). Il est vrai qu’il est assez compliqué de trouver la sérénité demandée par ces disciplines tant le bruit de la Power Plate ne peut être ignoré.

Il est même particulièrement intrusif, surtout au début quand on n’est pas habitué et qu’on pratique sans musique. D’autant que sur ce modèle compact qui n’offre que des routines de 30 ou 60 secondes, on a droit à un bruit de claquement à chaque arrêt et remise en route. On en profite d’ailleurs pour mettre en garde les utilisateurs qui ont des voisins du dessous irritables : investissez dans un support en mousse bien costaud, type support machine à laver.

Précisons également que nous n’avons ressenti aucune douleur durant et suivant l’utilisation de la plateforme vibrante, outre quelques courbatures tout à fait banales. Beaucoup de craintes entourent l’utilisation de cette machine, encouragées par la liste assez longue de contre-indications. Nous arguerons que, comme pour toute activité sportive, une consultation préalable chez son médecin est préférable.

L’utilisation

Concernant l’ergonomie, la Power Plate Compacte est irréprochable. Très facile à utiliser avec ses commandes simples, elle est aussi confortable et son revêtement accroche très bien la semelle des baskets pour éviter la chute. Qui plus est, son petit format vous permet de la garder dans un coin de la pièce sans encombrer et de la sortir en un geste.

Le gros plus de la plateforme vibrante en général, c’est aussi la simplicité : pas besoin de sortir de chez soi ou de préparer des tonnes d’accessoires ; il suffit d’une tenue confortable, de baskets propres et c’est parti.

Question pratique, l’aide proposée par la documentation est précieuse. Nous avons utilisé uniquement les fiches d’entrainement durant notre test et assez peu l’application. Outre le fait qu’elle soit en anglais, elle regroupe beaucoup de contenus ciblés alors que nous cherchions une routine rapide couvrant toutes les parties du corps.

Enfin, à l’usage, les vibrations ne peuvent pas être ignorées et créent un petit déséquilibre auquel on s’habitue très vite. Attendez de tester la petite foulée dessus, c’est déroutant.

On recommande ?

Oui, car le gain effort / temps passé est réel. Un exercice comme le squat qui porterait ses fruits après 30 répétitions en temps normal peut parfaitement être remplacé par deux séries de 30 secondes de squat statique sur la Power Plate. C’est pratique et facile à utiliser, tant qu’on s’y prend comme il faut.

Mais on ne le répètera jamais assez, la Power Plate ne doit pas constituer votre seule pratique sportive et doit venir en complément d’une activité physique complémentaire. On pense surtout à des exercices cardio-respiratoires (type course à pied ou natation) qui font travailler l’endurance. Mentionnons enfin le confort apporté par cet appareil tout en un, polyvalent et compact.

Mais comme le veut le dicton (remanié) : le gain de temps et le confort, c’est de l’argent !

Affichée en ce moment à 2190 euros, la plateforme Power Plate est un gros investissement loin d’être accessible à tous.

Plus d’informations et achat en ligne :

www.power-plate.fr