Randonnée : du chapeau aux chaussures, vous saurez tout !

Être parfaitement équipé est une nécessité pour profiter pleinement de vos activités outdoor. Voici nos conseils pour choisir et entretenir le matériel de randonnée selon le parcours, la saison et vos besoins spécifiques.

Peu importe la saison et le type d’activité pratiqué, le choix des chaussures, des vêtements et des différents accessoires est primordial. Votre confort et vos performances en tant que randonneur en dépendent !

Les chaussures de randonnée, un choix crucial

Les chaussures de randonnée sont vos alliées les plus précieuses sur le terrain. En effet, non seulement elles jouent un rôle essentiel en termes de confort, mais elles garantissent également votre sécurité. Vous l’auriez compris, le choix de ses chaussures de randonnée est primordial pour profiter pleinement du paysage !

En règle générale, il faut investir dans une paire haut de gamme pour avoir des chaussures performantes, confortables et résistantes. Vous allez pouvoir éviter les entorses, l’humidité, les ampoules, les chutes et les chocs qui peuvent causer des fractures.

Les chaussures de montagne sont très diversifiées. Entre celles à tige haute, les mids et les modèles à tige basse, les modèles souples et les plus rigides, il est difficile de s’y retrouver. En effet, chaque type de chaussures de randonnée a ses spécificités.

Chaussures de randonnée

Les différentes caractéristiques des chaussures de randonnées : comment s’y retrouver ?

Chaque paire de chaussures de montagne est conçue pour un type d’activité et/ou un profil de randonneur particulier. Vous devez être attentif aux différentes caractéristiques des chaussures avant de faire votre choix.

La tige des chaussures de randonnée

Les chaussures de randonnée dotées d’une tige haute sont généralement faites pour les randonneurs chevronnés et ceux qui sont à la recherche d’une protection optimale lors d’un parcours difficile comme un trek de plusieurs jours en montagne. Elles offrent un meilleur maintien des chevilles.

Par contre, une paire de chaussures à tige basse est réputée pour sa légèreté. Elle assure une meilleure liberté de mouvement et convient très bien pour les balades et les randonnées sur des terrains plats. Toutefois, contrairement aux chaussures à tige haute, elle est moins sécurisante.

Enfin, il y a les chaussures de randonnées dotées d’une tige qui se trouve entre la tige basse et la tige haute : les mids. À la différence des chaussures de randonnée basses, elles offrent un meilleur maintien tout en restant confortables. Elles sont adaptées aux parcours qui ne sont pas trop escarpés.

La rigidité des chaussures

Vous devez également bien vous renseigner sur la rigidité de la paire qui vous intéresse. En effet, sa rigidité a un impact sur le confort et la stabilité. Les chaussures de montagne rigides apportent généralement une meilleure stabilité. Elles sont ainsi recommandées pour les randonnées sur des terrains techniques.

Les chaussures plus souples, au contraire, sont plus confortables. Tout comme les chaussures à tige basse, elles sont conseillées pour les parcours faciles.

La semelle des chaussures de randonnée

La semelle participe à la stabilité et permet ainsi d’éviter les chutes. Des semelles rigides sont nécessaires pour les parcours longs et escarpés. En revanche, les semelles plus souples sont particulièrement adaptées aux terrains stables. Les chaussures de montagne dotées de semelles souples sont plus accrocheuses, ce qui vous permettra d’évoluer rapidement.

Bien entendu, vous pouvez opter pour une semelle à rigidité moyenne. Ces chaussures garantissent une bonne stabilité et restent souples. Elles conviennent à presque tous les parcours, à moins que vous ne partiez sur un parcours particulièrement difficile.

Chaussures de montagne

Adapter les chaussures de randonnée au terrain et au type d’activité outdoor

Outre les caractéristiques des chaussures de randonnées, vous devez aussi tenir compte de l’activité que vous allez pratiquer. Le choix des chaussures dépend également du parcours et du type de terrain de randonnée.

Si vous effectuez une randonnée dans des sentiers faciles

Vous commencez seulement à vous intéresser aux randonnées ou alors vous êtes un adepte des parcours faciles ? Les chaussures de randonnées à tige basse vous iront à merveille. En effet, elles sont légères et confortables, tout en apportant la sécurité nécessaire pour les balades en plaine, sur des terrains stables avec des pentes modérées.

Comme les chaussures de randonnée à tige basse sont faciles à porter, vous n’aurez pas à vous encombrer et vous fatiguer avec des chaussures de randonnées trop rigides et lourdes.

Si la randonnée se déroule dans des parcours variés, avec un dénivelé moyen

Vous aimez vous aventurer dans des terrains accidentés ? Vous avez besoin d’une paire de chaussures de randonnée polyvalente. Ce type de parcours ne nécessite pas encore le port de chaussures trop techniques, mais les tiges basses ne conviendront généralement pas. Toutefois, si elles sont particulièrement robustes et rigides, les basses pourront quand même convenir.

Mais en général, les mids sont parfaites pour ce type de parcours. Vous allez pouvoir profiter d’une bonne stabilité pour randonner confortablement.

Si vous aimez les sentiers techniques

Randonneur chevronné, les parcours techniques vous attirent plus que tout ! Vous avez l’habitude des dénivelés de 500 ou de 1000 m et les heures de marches ne vous font pas peur. Dans ce cas, les chaussures de montagne à tige haute sont pour vous. Ce sont les plus sécurisantes, et elles offrent une bonne tenue. Elles protègent également les chevilles de manière optimale.

Choisissez une paire avec des semelles bien rigides et épaisses pour éviter d’avoir mal et d’avoir une bonne stabilité. Elles s’adaptent à tous les terrains : pierres, boue, sable, neige… les chaussures de randonnées bien rigides ne craignent rien !

Si vous êtes un adepte de la randonnée alpine

Les chaussures de randonnée à tige haute sont indispensables pour les parcours de randonnées alpines. Avec de la neige dure, la rigidité de vos chaussures de montagne vous permettra de frapper la neige avec la semelle. Vous allez également pouvoir assurer une meilleure tenue de pied en dévers. Vous allez ainsi profiter d’une sécurité optimale.

Si vous faites du trekking

Des jours de marches, des rivières à traverser, des terrains variés, etc., le trek réserve tant de surprises !

Pour faire face à toutes ces difficultés, il vous faut des chaussures de randonnées à tige haute rigide. Choisissez un modèle avec des semelles souples pour profiter d’un confort optimal. En revanche, les semelles rigides sont quand même préférables sur des terrains hasardeux. Privilégiez les matières respirantes, comme le cuir ou le nubuck.

Toutefois, si votre parcours n’est pas particulièrement difficile, sans trop d’ascension, vous pouvez très bien enfiler des chaussures de randonnées mid ou basses.

Comment imperméabiliser les chaussures de randonnées ?

Rien de plus pénible qu’avoir les pieds trempés pendant une randonnée. Outre l’inconfort, l’humidité peut favoriser l’apparition d’ampoules et favoriser le froid. Pourtant, même si vous partez au printemps, la pluie peut toujours être au rendez-vous.

Miser sur des chaussures imperméables est ainsi un must ! L’idéal est d’opter pour les chaussures de montagne Gore-Tex pour garder vos pieds au sec, quelle que soit la saison. Pensez à toujours privilégier les modèles de chaussures de randonnées dotées d’une membrane imperméable.

Notez que la plupart des chaussures de randonnée sont préalablement enduites d’un système déperlant. Mais il faut penser à les imperméabiliser régulièrement. Vous pouvez utiliser un spray imperméabilisant pour préserver la propriété imperméable de vos chaussures, qu’elles soient en daim ou en nubuck.

Pour les chaussures de randonnée en cuir, la graisse de phoque permet de les réimperméabiliser. Cet entretien va également permettre de redonner un aspect doux au cuir.

Matériel de randonnée

La veste imperméable et la polaire

La veste de randonnée et la polaire sont également incontournables pour randonner dans les meilleures conditions. En été et même au printemps, les averses sont toujours à prévoir. La veste imperméable est ainsi une valeur sûre. Vous aurez sous la main un vêtement efficace et performant.

La veste imperméable, un must have

Une veste de randonnée au tissu déperlant peut faire l’affaire au printemps. Pour se protéger des pluies estivales, l’imperméable est de mise. En effet, le tissu imperméable a la capacité d’absorber une bonne quantité d’eau, ce qui vous gardera au sec, même sous l’orage.

Quand vous choisirez votre veste imperméable, vous devez tenir compte de son poids (pas trop lourd pour voyager léger). Le poids de la veste imperméable idéal ne dépasse pas 500g. Les poches sont également indispensables pour conserver au sec vos différents équipements (téléphone, lampe de poche, GPS…).

Misez sur une veste imperméable avec une doublure Mesh au printemps. Par contre, en été, une veste imperméable dotée d’une doublure polaire sera parfaite.

La polaire, indispensable toute l’année pour les randonneurs

Légère, chaude, mais respirante et super confortable, la veste polaire est le vêtement à ne surtout pas oublier. Quelle que soit la saison, choisissez votre polaire bien respirante, car vous risquez de beaucoup suer pendant vos heures de marche ou au chaud, dans votre sac de couchage.

Quand vous achetez votre polaire, faites attention à son poids. En effet, vous allez devoir la ranger dans votre sac pendant la journée.

Comment prendre soin de son équipement de randonnée ?

Même si l’équipement de randonnée comme les chaussures et les vestes est conçu pour être particulièrement performant, vous devez quand même en prendre soin. Cela commence bien entendu par un bon nettoyage. D’abord, vous ne devez jamais ranger votre équipement quand il est humide, et encore moins quand il est sale. Ensuite, pensez à toujours ranger votre équipement dans un espace qui respire, sans le compresser.

En ce qui concerne les chaussures de randonnée, nettoyez minutieusement les crampons en retirant les cailloux qui peuvent s’y coincer. Ensuite, enlevez les semelles pour les nettoyer et laisser les chaussures respirer.

Les vestes polaires et les vêtements techniques doivent être envoyés au pressing. Sans précautions particulières, vous pouvez très bien les laver à la machine.

Comment ranger ses chaussures dans son sac à dos ?

Comme il est toujours conseillé d’apporter une deuxième paire de chaussures de montagne, vous devez apprendre à bien ranger vos chaussures dans votre sac de randonnée. La housse de rangement pour chaussures de randonnée s’avère être un accessoire très pratique et efficace.

Elle permet justement de protéger et d’isoler les chaussures de randonnée des autres contenus de votre sac. De plus, le reste de vos affaires ne risque pas d’être souillé quand vous y rangerez les chaussures de montagne que vous venez de porter.

Equipement de randonnée

Les chaussettes et les guêtres à associer aux chaussures

Les guêtres de randonnée et les chaussettes sont également des accessoires qu’il ne faut pas négliger. La plupart des guêtres sont imperméables, ce qui permettra d’avoir les pieds bien secs. Par contre, les plus fines sont beaucoup plus légères. Mais notez qu’elles sont moins résistantes.

Par ailleurs, notez que vous devez bien choisir vos chaussettes pour profiter d’un meilleur confort. Pour ce faire, misez sur les paires de chaussettes conçues spécialement pour la randonnée.

Les chaussettes de randonnée doivent protéger efficacement vos pieds des frottements. Par ailleurs, quand elles sont de haute qualité, elles permettent d’assurer une bonne évacuation de l’humidité.

Figurant parmi les plus courantes, les chaussettes de randonnée en coton offrent un confort optimal. Pourtant, cette matière n’évacue pas très bien l’humidité et met plus de temps à sécher. Les chaussettes en coton ne sont donc pas les plus performantes pour randonner. Vous risquez d’avoir des ampoules et d’avoir les pieds humides. Par contre, si vous ne partez que quelques heures, pour des balades ou des marches, vous pouvez très bien porter vos chaussures basses avec des chaussettes en coton.

Pour les randonnées sur des terrains difficiles ou les trekkings, il est conseillé d’opter pour les chaussettes en laine. Il s’agit d’une matière très confortable, respirante et qui isole efficacement du froid et de la chaleur.

Son plus grand avantage est son caractère thermorégulateur. De plus, la laine est anti-allergénique et anti-bactérienne.