Test Silk’n ToothWave : La brosse à dents électrique à radio fréquence

A l’occasion de la sortie du modèle noir de la Silk’n ToothWave, nous avons eu l’opportunité de l’essayer pendant quelques semaines, le temps de se faire un avis sur cette brosse à dents électrique à radio fréquence.

Des ondes pour se brosser les dents ?

Avec sa technologie DentalRF, Silk’n propose une brosse à dents électrique à radio fréquence, qui est devenue depuis peu l’innovation du moment en matière de santé bucco-dentaire.

Mais comment peut-on se brosser les dents avec des ondes ?

Notre brosse à dents sonique couple de minuscules oscillations (à une vitesse vertigineuse de 48 000 coups de brosse par minute) et une technologie de radiofréquences bipolaires qui, grâce à un système d’ondes courtes, élimine les tâches, réduit le tartre et permet de prévenir les gingivites et surtout le saignement des gencives.

Ces radiofréquences, baptisées DentalRF chez Silk’n vont envoyer des micro-impulsions directement dans les dents, afin de décoller les saletés, sans être agressif pour les dents et surtout les gencives.

Présentation de la Silk’n ToothWave

La brosse à dents électrique Silk’n ToothWave est composée de son manche et d’une tête de brossage souple (il y en a deux fournies, une grande et une petite), livrés avec le socle et le chargeur USB (avec adaptateur mural fourni).

Une fois la première charge effectuée via le socle fourni (comptez environ 6h pour une charge totale), il est temps de prendre la Silk’n ToothWave en main, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est imposante, particulièrement en hauteur. Une fois passée la surprise, sa taille n’est pas un souci puisque le manche est plutôt agréable, et son poids, autour des 150 g n’est pas non plus un obstacle.

Si comme moi vous n’avez jamais utilisé de brosse à dents électrique à radio fréquence, sachez que la première fois… c’est surprenant.

Le plus difficile est sans doute, comme pour une brosse à dents électrique « classique », d’arrêter de brosser et de laisser la magie opérer. S’il n’est pas question de rotation avec la ToothWave, la combinaison des impulsions et d’un léger brossage permet de nettoyer les dents en surface et en profondeur.

Le brossage des dents est délimité en 4 zones, sur lesquelles vous devez à chaque fois vous attarder 30 secondes. Par de petites impulsions, la brosse à dents vous « prévient » quand les 30 secondes sont écoulées et qu’il est temps de passer à la zone suivante. Au bout de 2 minutes de brossage, la brosse se coupe automatiquement, libre à vous de la relancer si besoin ou de continuer le brossage classique sans impulsions.

La brosse offre trois modes de brossage sélectionnables via l’unique bouton sur le manche. Si Silk’n conseille d’emblée d’utiliser le plus puissant, il m’a fallu pas loin d’une semaine pour arriver à supporter les vibrations sans ressentir trop d’inconfort, on vous conseille donc d’y aller progressivement et de ne pas hésiter à redescendre en intensité si le brossage est inconfortable.

Quoi qu’il arrive, le brossage ne doit pas être douloureux, et s’il l’est, c’est sans doute qu’un passage chez le dentiste s’impose rapidement. Une fois passés les premiers jours d’utilisation, on se fait assez vite au découpage en 30 secondes et les vibrations deviennent moins gênantes.

Comptez environ 2 semaines d’autonomie à raison de 2 brossages de dents par jour, soit une grosse heure environ, largement suffisant pour partir en vacances léger et n’emporter que la brosse avec soi.

Notre avis sur la brosse Silk’n ToothWave

Difficile d’avoir déjà un retour sur la promesse de la ToothWave d’améliorer la blancheur des dents. Silk’n annonce des résultats significatifs après au moins 6 semaines, il nous faut donc continuer à utiliser la brosse pour voir les résultats sur le long terme.

Néanmoins, et c’est le plus important pour une brosse à dents, chaque brossage s’est terminé par une bouche propre et fraiche, et toutes les saletés visibles ont été éliminées ; le brossage devient même agréable après quelques semaines d’utilisation et on est clairement satisfait du résultat et de la facilité avec laquelle il s’obtient.

Où acheter la Silk’n ToothWave

Disponible en blanc, et depuis peu en noir, la Silk’n ToothWave est disponible directement sur le site du constructeur, ou encore en promotion à 215€ chez Amazon.

Les deux têtes de rechange sont quant-à elles disponibles autour des 30€.

Rédigé par Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !