Tout savoir sur l’arbalète à poulies

Arme de trait, semblable à l’arc, l’arbalète est née au Ve siècle av. J.-C. Les plus anciens modèles apparaissent en Chine et également dans la Grèce Antique, au cours de cette période. Après avoir été frappée d’anathème en 1139, elle se généralise à partir du XIVe siècle et se développe en de nombreux modèles qui servent aujourd’hui pour le tir de loisir, le sport, mais également la chasse au gibier. L’arbalète à poulies fait partie des modèles les plus sophistiqués.

Comment fonctionne une arbalète à poulies ?

Également appelée arbalète compound, l’arbalète à poulies est une arme d’une extrême précision. Puissante, elle se caractérise par la présence de poulies de part et d’autre de l’arc. Ces dernières ont pour rôle de contrôler la force de la tension de la corde lors de l’armement. Il est d’ailleurs recommandé de s’exercer avec une arbalète classique (Recurve) avant d’essayer une arbalète à poulies.

Les caractéristiques

L’arbalète à poulies représente une combinaison entre l’arbalète traditionnelle et l’arc à poulies. Il s’agit d’une arme qui grâce à son ingénieux système de poulies permet de réduire la force nécessaire à l’armement, tout en optimisant la précision du tir. L’arbalète à poulies permet également d’augmenter la vitesse de lancer du carreau, rendant les tirs de traits plus rapides et plus puissants qu’avec un matériel classique.

En général, une arbalète à poulies offre une force avoisinant 150 livres pour une vitesse de flèche qui peut atteindre 460 km/h. De plus, les arbalètes à poulies sont peu encombrantes et permettent aux tireurs de se déplacer facilement. C’est un avantage non négligeable si vous utilisez votre arbalète dans des conditions contraignantes.

Le cadre légal

En France, l’arbalète est considérée comme une arme blanche à détention libre. Vous pouvez en posséder une si vous êtes majeur. Cela signifie également que l’obtention de cette arme n’est soumise à aucun contrôle. Il n’est donc pas nécessaire de disposer d’une licence de tir, d’un permis de chasse ou encore d’un permis de tir à l’arc pour vous en offrir une. Notez que l’arbalète est un matériel non autorisé pour la chasse en France.

Il faut également préciser que le décret n° 2013-700 du 30 juillet 2013 relatif au contrôle des armes modernes n’impose aucune règle en ce qui concerne la détention ou le stockage d’une arbalète. Toutefois, celle-ci ne doit pas être transportée en étant chargée ou prête à l’emploi. Il est essentiel de la maintenir démontée et placée dans une housse ou un sac lorsque vous vous déplacez.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une telle arme ?

Le principal avantage des arbalètes à poulies est qu’elles offrent un réarmement facile, rapide et très sécurisé. La corde reste en effet toujours bien tendue lors du tir. De plus, l’arbalète compound est une arme silencieuse qui peut être complétée avec certains accessoires pour une meilleure efficacité. Il s’agit entre autres :

  • d’accessoires de fixation des carreaux,
  • de lunettes de visée,
  • de carquois,
  • de manivelle,
  • d’une crosse réglable,
  • de gâchettes de sécurité automatique qui peuvent être verrouillées afin d’éviter les accidents, etc.

L’arbalète compound dispose d’un poids bien réparti qui favorise la stabilité lors des tirs et offre des sensations fortes et nouvelles lors de l’utilisation. La portée de l’arbalète à poulies en fait une arme idéale pour les utilisateurs aguerris. Toutefois, certains modèles sont conçus spécialement pour faciliter la sûreté et la prise en main chez des utilisateurs débutants. L’inconvénient majeur de cette arme est qu’elle est difficile d’entretien. Elle nécessite par exemple le doigté d’un expert pour la réparation d’une corde cassée. Il faut donc la traiter avec beaucoup de soins.

Comment choisir son arbalète à poulies ?

Le choix d’une arbalète à poulies ne se fait pas au hasard. Dans un premier temps, il faut tenir compte de l’usage que vous souhaitez en faire. Elle est parfaite pour chasser ou participer à de grandes compétitions où les résultats doivent être les plus précis possibles. Parmi les paramètres à prendre en compte, il y a :

  • le type de matériau utilisé pour la conception (bois, acier, plastique renforcé, fibre de verre, etc.),
  • la largeur de l’arc qui doit être moyenne afin de faciliter l’utilisation,
  • la vitesse des poulies,
  • la crosse de l’arbalète doit être à la bonne taille pour tenir parfaitement dans votre main et faciliter la préhension,
  • la puissance (d’au moins 130 livres pour les débutants et allant au-delà de 200 livres pour les experts),
  • le système de sécurité, etc.

Il est important de choisir un matériel qui vous correspond et avec lequel vous vous sentez à l’aise. À ce titre, nous vous recommandons de vous déplacer vers les enseignes spécialisées afin d’essayer les différents modèles et bénéficier des conseils pertinents des vendeurs et professionnels. Vous vous en doutez certainement, ce type de matériel est relativement coûteux.

Le prix varie en fonction des modèles, des marques et des caractéristiques de chaque équipement. De plus, il faut prévoir un supplément pour les accessoires qui ne sont pas inclus, mais qui pourraient vous plaire et que vous souhaiterez acquérir. Dans tous les cas, vous trouverez des arbalètes compound très performantes à partir de 400 euros au moins.

Comment entretenir une arbalète à poulies ?

Pour conserver l’efficacité et la précision de votre équipement, et pour en profiter durablement, il est essentiel de bien l’entretenir. En dépit de la complexité de son système, l’arbalète à poulies doit être entretenue suivant une procédure précise. En premier lieu, il convient d’inspecter régulièrement la corde de tir afin de déceler les traces d’une éventuelle usure. Utilisez de la cire pour arbalète pour lustrer et lubrifier votre équipement. Remplacez la corde si vous constatez qu’elle se dégrade.

Il est également important de toujours contrôler l’état du système de poulies. Les parties métalliques de ce système doivent être graissées périodiquement (environ tous les deux mois et selon la fréquence d’utilisation du matériel) afin d’éviter la corrosion. Pour cela, nous vous recommandons de vous servir d’un aérosol sous pression. Enfin, vérifiez le serrage des vis, car certaines peuvent se relâcher après plusieurs utilisations. Pensez également à huiler le rail pour faciliter le glissement de la corde. En suivant ces conseils, vous maintenez la durée de vie des pièces de votre arbalète à poulies ainsi que son degré de performance.