Rhinoplastie : une intervention qui a du succès

La beauté est un idéal qui n’est pas seulement recherché par les femmes. Les hommes aussi aspirent à avoir une apparence soignée pour se sentir bien dans leur peau. Ainsi, ceux qui ont des imperfections au niveau du nez se tournent vers la rhinoplastie. Découvrons en détail les secrets de la rhinoplastie.

La rhinoplastie : de quoi s’agit-il ?

La rhinoplastie est l’intervention chirurgicale qui permet de corriger les défauts esthétiques du nez et d’améliorer la respiration du patient. Elle permet de modifier la forme et la taille du nez, améliorant l’harmonie du visage sans dénaturer sa physionomie. En fonction de la zone à traiter, elle peut être effectuée sous anesthésie locale ou générale. Très appréciée par les femmes, la rhinoplastie est de plus en plus pratiquée par les hommes qui souhaitent avoir une belle apparence et ainsi corriger certains défauts de leur nez. Si vous êtes intéressé par une rhinoplastie, vous pouvez consulter un chirurgien esthétique pour bénéficier d’un accompagnement optimal.

La rhinoplastie est principalement utilisée pour résoudre les problèmes esthétiques du nez, tels que les déviations, les os dépassant de l’arrière du nez, les malformations congénitales (fente palatine, fente labiale) et acquises dans la vie par une maladie ou un traumatisme.

Bien que cela varie d’un cas à l’autre, cette opération du nez dure entre 20 et 40 minutes, dans de rares cas plus d’une heure. Le spécialiste vous informera de tout ce que vous devez savoir avant d’entrer dans la salle d’opération. Avant de procéder à cette opération, il sera indispensable de discuter avec le chirurgien qui optera pour la solution la plus satisfaisante, non seulement sur le plan esthétique, mais aussi sur le plan fonctionnel. En général, avant de commencer l’opération, le patient est anesthésié par une anesthésie locale ou générale, selon le cas.

Les types de rhinoplastie

Selon les besoins du patient, deux types de rhinoplasties peuvent être pratiquées : fermées et ouvertes.

Rhinoplastie fermée

La rhinoplastie fermée permet de remodeler les composants osseux et cartilagineux du squelette nasal par de petites incisions pratiquées à l’intérieur du nez. Les techniques de chirurgie plastique utilisées varient d’un patient à l’autre, en fonction du résultat souhaité. Il faudra toutefois effectuer des fractures à la base des os du nez pour le rendre plus étroit, le dos sera légèrement abaissé et la cloison nasale raccourcie.

Il est également possible d’augmenter certaines parties du nez. Dans ce cas, il sera nécessaire d’utiliser du cartilage, qui sera éventuellement prélevé sur la cloison nasale. La pointe du nez, dont le squelette est exclusivement cartilagineux, est modifiée par remodelage du cartilage concerné. À la fin, la peau se réinstalle spontanément sur le nouveau squelette, déterminant l’aspect final de l’opération. Ce type de chirurgie est peu invasif, ne laisse aucune cicatrice visible et produit moins d’enflures et d’ecchymoses qu’une chirurgie de rhinoplastie ouverte.

Rhinoplastie ouverte

La rhinoplastie ouverte est pratiquée par le chirurgien lorsque :

  • il est nécessaire d’enlever ou de remodeler de grands excès du dos du nez,
  • malgré un dos normal il y a une pointe nasale arrondie et large,
  • pour résoudre des asymétries problématiques de la pointe du nez.

Cette technique est plus invasive et implique une petite incision placée à peu près à mi-hauteur de la columelle (la bande de tissu cartilagineux qui sépare les narines droite et gauche). L’incision ainsi effectuée permet au chirurgien de visualiser directement les structures nasales à remodeler et d’opérer plus confortablement et plus précisément sur des zones plus étendues qu’avec une rhinoplastie fermée.

Après l’opération, une petite cicatrice résiduelle ne sera visible que dans les premières semaines, mais avec le temps et grâce à sa position à la base du nez, elle sera invisible. Après une opération de rhinoplastie, deux écouvillons nasaux sont appliqués, dont le but est de stopper les saignements qui se produisent généralement après l’opération, et dans la plupart des cas, un masque nasal est également placé, dont la fonction est de guider la cicatrisation et de fournir une protection contre tout traumatisme accidentel.

Les précautions post opératoires

Dans les 24 heures qui suivent l’opération, un gonflement du visage et des ecchymoses peuvent apparaître, mais ils s’atténuent progressivement et disparaissent complètement en une à deux semaines. Les écouvillons nasaux sont retirés 3 à 4 jours après l’opération. Le retrait n’est pas douloureux, car ils sont faits d’un matériau en silicone qui n’adhère pas aux parois du nez ou aux caillots sanguins formés.

Le masque nasal ne doit pas être retiré pendant les 10 premiers jours. Ensuite, il peut être porté pendant 7 jours supplémentaires, uniquement pendant la nuit, afin d’éviter tout traumatisme accidentel. Il est également essentiel d’éviter tout traumatisme éventuel pendant les 3 à 4 mois suivant l’opération, les activités sportives ne sont donc pas recommandées. En particulier, le tennis, le football, la natation et tous les sports de contact doivent être évités.

Risques et complications de la rhinoplastie

Comme toute intervention chirurgicale, la rhinoplastie comporte des risques. Il est essentiel de connaître ces risques pour prendre une décision éclairée sur l’intervention souhaitée.

Diminution ou altération de la fonction olfactive

Ce risque est rare et consiste en une réduction de la capacité à sentir. La cause de cette complication est probablement une lésion nerveuse survenue au cours de l’intervention. N’hésitez pas à en parler à votre chirurgien esthétique si cela vous arrive.

Gonflement postopératoire persistant

Le gonflement est une conséquence normale et temporaire de la procédure de rhinoplastie. La formation d’un œdème après une rhinoplastie est généralement modérée, et une réabsorption spontanée et complète se produit en quelques semaines. Dans certains cas, le gonflement résiduel peut durer plusieurs mois.

Risque d’asymétrie du nez

Une symétrie non parfaite du nez est possible après une rhinoplastie. Aucune personne n’est complètement symétrique et lorsque la différence n’est pas perçue comme une imperfection, il n’est pas nécessaire de la corriger. Après une rhinoplastie, il peut arriver que le résultat ne soit pas complètement symétrique. Si le problème est léger et peu évident, il se peut qu’il ne soit pas corrigé. Si elle est évidente, une révision chirurgicale est nécessaire.

Résultat non satisfaisant

Il s’agit de la complication la plus probable et pour réduire le risque, un certain nombre de questions doivent être clarifiées pendant l’examen :

  • Le patient doit avoir une compréhension claire des caractéristiques du résultat attendu dans son cas. À cette fin, il est utile de voir des photos avant et après et de s’entretenir avec le chirurgien esthétique.
  • Le résultat attendu doit être compatible avec les attentes du patient.
  • La planification préalable de la rhinoplastie doit être adaptée à la procédure convenue.

Lorsque ces trois points sont clairs, ce risque devrait être minime. Bien entendu, il est également possible qu’un résultat insatisfaisant se produise parce que la cicatrisation a connu des complications ou que l’opération a été réalisée de manière inadéquate.

Rhinoplastie : des contre-indications ?

Dans certaines situations, il n’est pas recommandé de réaliser une rhinoplastie :

  • Maladies systémiques entraînant une difficulté de coagulation ;
  • Prise de médicaments qui affectent et retardent le processus de coagulation ;
  • Les situations de pathologie de la cloison nasale rencontrées, par exemple, chez les personnes dépendantes de la cocaïne. Cette dernière cause de graves dommages au septum, entraînant une nécrose et une perforation. Dans ces situations, malheureusement fréquentes aujourd’hui, les structures nasales restantes sont également endommagées, ce qui rend la chirurgie risquée.

En somme, la rhinoplastie est une intervention qui doit être effectuée par un professionnel pour vous offrir les résultats que vous attendez. Avant de vous lancer, il sera important d’éclaircir chaque point en détail avec votre chirurgien esthétique.