On a testé Foodspring : la fitness food du quotidien

Se muscler plus facilement, préparer son corps à l’effort et mieux récupérer, c’est la promesse de Foodspring, qui propose une gamme complète de compléments alimentaires, poudres et autres suppléments pour améliorer la performance du sportif.

Nous avons reçu un kit complet, ainsi nous avons eu l’occasion pendant plusieurs semaines d’essayer certains produits de chez Foodspring. Nous avons fait les choses à fond avec le programme d’entrainement complet : repas, workouts et compléments alimentaires.

Foodspring c’est quoi ?

La marque Allemande s’est donnée pour mission d’aider son prochain à améliorer son hygiène de vie, grâce à des programmes complets, de la nutrition aux exercices physiques, en passant par un accompagnement et surtout des produits dédiés. Depuis 2013 et ses premiers produits, Foodspring a choisi le créneau de la qualité et de la transparence pour ses produits, et c’est encore rare dans le monde du Fitness.

Des recettes pour tous les objectifs

Des centaines de recettes variées sont disponibles en ligne, pour le petit déjeuner, le déjeuner ou le diner, mais aussi les fameux snacks pré et post workout. Généralement préparés en partie avec des ingrédients Foodspring, ils couvrent tous les besoins en calories et protéines au quotidien.

Foodspring établit l’ensemble de ses recettes grâce à ses nutritionnistes allemands, qui se basent sur des produits naturels et certifiés HACCP, ISO et BIO.

L’idée autour de ces recettes est de ne pas se lasser en consommant uniquement des plats basiques sans goût, et Foodsping propose de la variété dans ses recettes, tout en restant concentrés sur l’objectif. Chaque recette est très détaillée et va comporter l’apport énergétique, les ingrédients et une préparation pas à pas.

Le Body Check

Vous débutez ou vous êtes perdu ? Foodspring propose le Body Check, un questionnaire gratuit en 3 minutes pour connaître rapidement votre IMC et découvrir les produits recommandés pour votre objectif (développement musculaire, perte de poids ou simplement être en meilleure santé).

A l’issue du questionnaire, Foodspring vous envoie les résultats de votre Body Check en quelques minutes et vous propose un pack de produits correspondant à votre objectif, sur lequel nous reviendrons ensuite.

Foodspring Workouts

Au delà des suppléments et de l’alimentation, le sport reste la meilleure manière de réguler son poids et sa masse musculaire. Des coachs en fitness diplômés proposent donc gratuitement dans le cadre des programmes d’entrainements plus d’une cinquantaine de sessions complètes.

Ces sessions guidées sont disponibles en vidéo (et/ou à emporter en PDF) et vous feront travailler les groupes musculaires correspondant à votre objectif pendant en général 30 minutes.

La prise de masse avec Foodspring

J’ai donc joué le jeu, et après avoir passé mon Body Check, avec un objectif de prise de masse musculaire après 30 ans, Foodspring m’a conseillé plusieurs produits adaptée dans un pack personnalisé.

Mais là où Foodspring prend tout son intérêt, c’est que ces produits sont accompagnés de recettes adaptées à mon objectif via le fameux Body Check. Une fois nos produits reçus, direction les workouts pour parfaire ma musculature.

Nos produits Foodspring

On a donc commandé un pack de démarrage et quelques compléments pour cet objectif de prise de masse :

Tout d’abord, la Protéine Whey Chocolat (29,99€ boîte de 750gr), c’est une excellente source de protéines pour la journée et après l’entraînement, elle aide au développement des muscles. On peut boire 1 à 3 portions par jour, et j’ai décidé d’en boire un chaque matin, mais vous pouvez aussi en prendre post effort physique ou encore comme un snack, en ajoutant de eau, du lait ou une boisson végétale. Il y a une dizaine d’autres goûts disponibles : vanille, chocolat avec beurre de cacahuète ou noix de coco, fraise, coco crisp, neutre, framboise, banane, mangue, noisette, café, caramel, cookies & cream.

En parallèle, vous avez la Clear Whey Thé à la pêche hibiscus (29,99€ boîte de 480gr), qui offre une haute teneur en protéines, sans sucres et sert à gagner et maintenir sa masse musculaire. Idéalement, il faut la consommer directement après un exercice physique, mais elle peut aussi être utilisé en cas de déficit nutritionnel causé par un faible apport en protéines. On mélange juste avec de l’eau, disponible également en goût mojito framboise. Elle est plus légère que la Protéine Whey.

Après les boissons, place aux gélules. Nous avons commandé, sur les conseils du site, du BCAA (24,99€ les 120 gélules). Sans arôme, ces gélules affinent la silhouette en préservant les muscles, à prendre avant l’entrainement, si possible en complément de la créatine. Du coup, on a aussi commandé de la Créatine (22,99€ les 120 gélules). Foodspring conseille d’en prendre 5 par jour avec beaucoup d’eau, avec idéalement une cure initiale de 12 semaines.

Viennent ensuite les acides aminés, avec 3 produits différents pour chaque étape de l’entrainement. Les Energy Aminos Pomme (34,99€ la boîte de 400gr) se prennent avant l’entraînement. En plus de la caféine, la pipérine et les BCAA végétaux, cette nouvelle formule contient des vitamines C, B3 et B12. Les Energy Aminos commencent à agir en 20 minutes environ. Pensez à les préparer un peu avant votre entraînement en mélangeant la poudre uniquement avec de l’eau. Autres goûts : fruit de la passion, citron, Ice Tea.

Pendant l’effort, les Workout Aminos Ananas Menthe (34,99€ la boîte de 400gr) peuvent permettre de vous donner un coup de pouce et rester hydraté pendant le workout, avec une dose de protéine en plus. Autres goûts : citron vert, pastèque.

Enfin, pour se ressourcer après un bel effort, Recovery Aminos Fruits Rouges (34,99€ la boîte de 400 gr) pour remercier vos muscles et les aider à se remettre. Le Recovery Aminos permet la récupération post-entraînement. Il prépare votre corps au prochain workout. Existe aussi en grenade et orange.

Et pour les coups de faim, avant ou après l’effort, quelques snacks complètent notre commande, avec :

  • des Protein Cookie (29,88€ les 12 cookies), sans huile de palme, ils peuvent être mangés à n’importe quel moment de la journée : après le dîner pour finir la journée sur une note sucrée, à l’heure du goûter ou à la moindre petite faim en collation.
  • des Protein Balls (23,88€ les 12 portions), disponibles en deux parfums : cacahuète cacao et coco noix de cajou. Chaque Protein Ball contient 20% de protéines, pour uniquement 7 ingrédients (des dattes, des noix, des cacahuètes…). Pas une trace de sucre blanc, mais seulement des dattes et du concentré de jus de raisin.
  • On peut compléter avec les classiques Protein Bar Extra Chocolat Crunchy Peanut (29,98€ les 12) : sans sucres ajoutés (de la stévia et du maltitol), pauvres en calories et glucides mais riches en protéines. Elles contiennent des fibres pour augmenter la satiété pour 30% de calories en moins qu’une barres chocolatées standard. Autres goûts : chocolat blanc amande, double chocolat noix de cajou, caramel fondant, noix de coco.

Bien équipés en produits, nous avons pris la peine, dans la mesure du possible de respecter les préconisations pré et post workout. Gardez à l’esprit que ce sont des doses conseillées dans le cadre d’un entrainement et d’un régime alimentaire adapté, mais il ne s’agit pas de substituts de repas. Il vaut mieux sauter une dose de shake que de louper un repas normal.

Nous avons d’ailleurs préparé sur ces quelques semaines une dizaine de recettes de cuisine, en substituant parfois les produits que nous n’avions pas. Plus amateur de plats salés que sucrés, je suis parti vers les pâtes Alfredo au chou-fleur, ou encore les galettes salées aux asperges. Mon objectif n’a pas été de manger 100% en suivant les recettes de Foodspring, mais de les intégrer à mon régime alimentaire habituel. Il y a une énorme variété de recettes et on a beaucoup d’options avant d’être lassé (et on peut même faire des pizza !).

L’entrainement et les résultats

Direction les exercices de prise de masse proposés par Foodspring, en alternant les programmes pour faire 2 vrais workouts de 30 minutes par semaine. Il aurait idéalement fallu faire plus, mais je n’ai malheureusement pas eu le temps pendant ces 3 semaines de test.

Les exercices sont vraiment complets et plutôt agréables à enchainer. Je me suis beaucoup aidé des vidéos au début pour avoir les bons mouvements, puis ça finit par rentrer et le guide PDF suffit pour se souvenir des enchainements.

Foodspring conseille 3 à 4 workouts par semaine dans le cadre d’un programme classique, on peut même enchainer les workouts pour se faire 2 x 30 minutes d’entrainement quand on commence à augmenter le rythme.

Notre avis sur Foodspring

Difficile en quelques semaines d’avoir un avis tranché sur Foodspring, les programmes demandant en général plus de temps pour porter leurs fruits. La majorité des produits que nous avons essayé ont un bon goût et Foodspring est très transparent sur la provenance et la composition de ses produits, en proposant par exemple des protéines issues de vaches élevées en plein air en Nouvelle-Zélande.

Si la différence sur la balance n’est pas flagrante (mais n’oubliez pas, le muscle pèse plus lourd que la graisse), les entrainements m’ont paru plus faciles au fil des semaines, et surtout, les récupérations m’ont semblé plus rapides. J’ai d’ailleurs prévu de continuer le programme initial pour voir le résultat à plus long terme.

J’ai apprécié l’accompagnement complet, avec des recettes et des exercices qui sont assez variés pour ne pas se lasser, c’est la vraie force de Foodspring qui va au-delà des produits vendus, en proposant une expérience complète.

Notre conseil ? Faites un petit Body Check gratuit, et si le programme proposé vous intéresse, lancez-vous. Les frais de ports gratuits à partir de 50€ et la livraison est rapide avec GLS.

Et à l’occasion du Black Friday, découvrez les pack spécifiques en promotion disponibles chez FoodSpring !

Rédigé par Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !