Boutons de chaleur : comment s’en débarrasser pour de bon ?

Les chaleurs sont de retour depuis quelques jours, et si on en croit les prévisions des météorologues, notre fin de printemps et notre été risquent d’être très chauds. Si on sait maintenant qu’il faut protéger sa peau contre le soleil, on peut se retrouver vite démuni lors que les boutons de chaleurs finissent pas apparaitre sur notre corps, causant gêne et démangeaisons intenses.

Mais quelles sont ces bosses rouges qui gâchent nos journées au soleil et comment s’en débarrasser ?

Les boutons de chaleur, c’est quoi ?

Ces petits intrus sont appelés miliaires, ou boutons de chaleur. Ils sont le résultat de l’obstruction des canaux sudoripares, qui se produit lorsque nous transpirons trop par temps chaud. La sueur s’accumule sous la peau et provoque une inflammation, qui se manifeste par l’apparition de petites bosses rouges parfois gorgées de liquide.

Il existe trois types de miliaires :

Miliaria cristallina : Il s’agit du type le plus courant de boutons de chaleur. Ils se présentent sous la forme de petites bosses claires sur la peau. Elles ne sont pas gênantes et disparaissent généralement d’elles-mêmes en quelques jours.

Miliaria rubra : elle est légèrement plus grande que la miliaire cristalline et apparaît sous forme de bosses rouges. Elles peuvent provoquer des démangeaisons, une sensation de brûlures et être inconfortables. Ce type de miliaire disparaît généralement de lui-même en quelques jours.

Miliaria profunda : C’est le type d’éruption cutanée due à la chaleur le moins fréquent mais le plus grave. Les bosses sont plus grandes et plus profondes que les deux autres types. Elles peuvent provoquer de fortes démangeaisons et peut mettre des semaines à guérir.

Comment empêcher les boutons de chaleur d’apparaitre ?

Il n’existe pas de traitement miracle pour se débarrasser du jour au lendemain de la miliaire, mais ces quelques astuces devraient pouvoir vous aider.

Tout d’abord, il faut dans la mesure du possible, réduire la transpiration car c’est la cause principale des boutons de chaleur. Buvez beaucoup d’eau pour rester hydraté et maintenir votre température corporelle. Dans la masure du possible, évitez les vêtements serrés qui ne permettent pas à votre peau de respirer, et visez plutôt les pièces en coton.

Si vous n’arrivez pas à vous rafraichir et que vous en avez la possibilité, prenez une douche ou un bain frais et utilisez un savon doux pour laver les zones concernées par les boutons de chaleur, à défaut, appliquez une compresse froide (mais si possible sèche) sur la zone affectée pour vous apaiser.

Comment se débarrasser de boutons de chaleur ?

Si vous n’arrivez pas à empêcher l’apparition des boutons de chaleur, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez utiliser du talc pour assécher la zone, et la garder ensuite le plus possible au frais. Vous pouvez également essayer d’utiliser de l’aloe vera directement sur la peau pour hydrater et apaiser les boutons de chaleur.

Photo of naked serious confident man caring about his skin model stylish trendy, isolated over pastel vivid color background

Enfin, si ces techniques naturelles ne fonctionnent pas, utilisez une crème à l’hydrocortisone en vente libre pour réduire l’inflammation et les démangeaisons, en général, vos boutons de chaleur disparaîtront très vite.

Dois-je consulter un médecin pour mes boutons de chaleur ?

En règle générale, les boutons de chaleurs sont une atteinte bénigne, qui part assez rapidement une fois que vous prenez les bonnes mesures. Néanmoins, si vos boutons de chaleur sont graves et ne disparaissent pas d’eux-mêmes, vous pouvez envisager de consulter un médecin généraliste.

Il pourra vous prescrire une crème stéroïde ou à base de cortisone plus puissante pour faire disparaitre ces boutons. C’est une solution à envisager si après avoir tout essayé, vous souffrez encore de ces boutons, ou en cas d’infection si vous avez frénétiquement gratté vos boutons.

Et la meilleure solution, et de loin, c’est de rester au frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vincent

Sur Masculin, je vous parle de rhum, et parfois d'autres spiritueux que l'on déguste ensemble. Je vous parle aussi de voitures avec des essais réguliers !