D’une molécule controversée, le CBD devient l’allié des sportifs amateurs et professionnels

Après avoir longtemps souffert d’une affiliation peu flatteuse avec le chanvre, le cannabidiol, ou CBD, s’impose désormais comme un allié naturel pour les sportifs d’élite et les amateurs. Au programme : amélioration du sommeil et accélération de la récupération musculaire.

Qu’est-ce que le CBD ? Quid de sa légalité en France ?

Le cannabidiol, plus connu sous le sigle CBD, est une molécule non psychotrope et non addictive que l’on extrait de la plante Cannabis L. Sativa. En France, les produits à base de cannabidiol peuvent être librement commercialisés, à condition que leur concentration en THC soit inférieure à 0,3 % afin de garantir l’absence de toute psycho-activité.

Aujourd’hui, l’Hexagone compte plus de 7 millions de consommateurs de CBD (source) qui s’approvisionnent auprès de 2 000 magasins spécialisés ou en grande surface, notamment chez Monoprix ou Carrefour qui ont récemment ouvert des « espaces de CBD » dans leurs magasins urbains.

Le CBD pour améliorer la qualité du sommeil

Qu’ils soient professionnels ou amateurs, les sportifs savent que le secret de la performance réside dans le triptyque « entraînement – alimentation – sommeil ». Si les deux premiers éléments de ce trio sont généralement pris au sérieux, le sommeil est bien souvent le parent pauvre de l’équation. Pourtant, le manque de sommeil provoque une cascade d’inconvénients qui entament la performance sportive et, plus largement, l’état de santé : les toxines ne sont pas intégralement libérées, les lésions musculaires n’ont pas le temps de se réparer, le métabolisme devient laborieux (notamment pour les acides aminés, les acides gras et le glycogène) et la régénération des muscles ralentit de manière drastique.

En France, le manque de sommeil est un problème de santé publique. C’est en tout cas ce qui ressort du Baromètre du Sommeil de Santé publique France qui nous apprend que nous avons perdu plus d’une heure et demie de sommeil en une cinquantaine d’années. Aujourd’hui, les Français dorment 6h32 minutes en moyenne, soit entre 28 et 88 minutes de moins que les recommandations des professionnels de santé.

Grâce à ses propriétés relaxantes, le cannabidiol peut vous aider à trouver les bras de Morphée sans succomber à la tentation des somnifères. Une étude menée sur 103 patients souffrant d’insomnie légère à modérée a démontré la capacité de cette molécule non psychotrope à améliorer les scores de sommeil chez 66,7 % des participants. Un autre essai clinique a démontré que le cannabidiol pouvait soulager les troubles du comportement en sommeil paradoxal comme la verbalisation, les spasmes et les mouvements brusques tout en prévenant la somnolence diurne.

Le cannabidiol pour favoriser la récupération musculaire

De nombreux sportifs d’élite misent sur le CBD pour accélérer la récupération musculaire dans le cadre de leur programme de préparation :

·       Megan Rapinoe, capitaine de la sélection américaine de football, double championne du monde et championne olympique ;

·       Mike Tyson, légende de la boxe ;

·       John Isner, tennisman américain, 21e au classement ATP ;

·       Alex Morgan, co-capitaine de la sélection américaine de football ;

·       Brooke Ence, figure de proue du CrossFit ;

·       Jenny Tong, la plus célèbre des bodybuildeuses britanniques.

Comme l’explique l’Agence mondiale antidopage, « l’utilisation des produits de CBD est autorisée dans le sport », contrairement à d’autres molécules extraites du chanvre comme le THC. Connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD entrerait en interaction avec les récepteurs « CB 1 » et « CB 2 » du système endocannabinoïde pour réduire la douleur et l’inflammation associées aux blessures et aux irritations. Cette action pourrait accélérer la récupération et améliorer le confort des sportifs en convalescence. Les sportifs consomment le plus souvent le CBD sous forme sublinguale ou de manière topique avec une crème ou une huile de massage comme vous en trouverez dans ce shop de CBD.

Le CBD est enfin connu pour ses propriétés antalgiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé une grande expérimentation du CBD médical. Objectif : évaluer le potentiel de cette substance dans le soulagement des douleurs pharmaco-résistantes et réfractaires dont souffrent les patients atteints de maladies chroniques lourdes comme l’épilepsie, la sclérose en plaques et certaines formes de cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.