Le Mogu Mogu, c’est quoi cette boisson dont les jeunes raffolent ?

Avez-vous déjà entendu parler du mogu mogu ? C’est la boisson du moment : d’une couleur excentrique en fonction des parfums, légèrement sirupeuse et sucrée, et pour couronner le tout, truffée de morceaux de nata de coco (une sorte de gelée en cube élaborée par la fermentation d’eau de coco). Voilà comment obtenir le cocktail sensations.

Le mogu mogu, kézako ?

C’est particulièrement chez les adolescents et la gen Z que le breuvage fait fureur. Bien que déjà présent sur le marché français depuis quelques années, c’est sur Tik Tok que le Mogu Mogu a été remis au goût du jour, sans mauvais jeux de mots.

Même si la boisson est originaire de Thaïlande, « Mogu » correspond au verbe mâcher en japonais. Eh oui ! Ces petits cubes en gélatine se mâchent, ce qui a le don d’intriguer petits et grands. La nata de coco (d’origine philippine) contenue dans la bouteille accentue le goût et les saveurs du nectar quand on les croque.

Le manifesto du producteur nous en apprend davantage : « La nata de coco nature est blanc pâle et presque translucide, de saveur neutre, et généralement coupé en gros cubes. »

Apparue initialement aux Philippines, elle est devenue incroyablement populaire au Japon dans les années 1990. Aujourd’hui, on la trouve dans une variété de saveurs et de formes différentes, et même si elle peut être consommée nature, elle est généralement incorporée dans des salades de fruits rafraîchissantes, des yaourts, des glaces et des boissons.

Disponible dans certaines grandes surfaces et occasionnellement dans les petits points de vente, le packaging du mogu mogu attire : les couleurs sont presque criardes, la bouteille est petite (320ml) et mignonne ; quant à la gelée de nata qui flotte tel un poisson dans son bocal, on peut être sûrs d’être curieux.

Sur le site du fabricant, il nous est proposé des dérivés de Mogu Mogu, à faire soi-même. On peut donc s’amuser à fabriquer notre propre crème glacée ou encore des cocktails DIY. De quoi susciter de l’excitation entre amis ou en famille !

Bouteilles mogu mogu

Est-ce bon pour la santé ?

Dans le même genre, nous connaissions le bubble tea également venu d’Asie, dont les billes de tapioca révélaient d’autres parfums que le thé originel. La tendance était, comme pour le Mogu Mogu, largement répandue, appréciée et adoptée chez les adolescents.

Pourtant, lorsque son avis lui a été demandé par TF1, la nutritionniste et diététicienne Alexandra Retion se montre plus réservée : « Il y a beaucoup trop d’additifs, même plus que chez certains sodas. Je ne vois pas l’intérêt nutritionnel d’en retrouver autant. Dès que la liste est trop longue, j’ai d’ailleurs tendance à dire « fuyez ». Et ce d’autant plus que pour certains additifs, comme les colorants, vous avez une dose journalière à ne pas dépasser, auquel cas, cela peut se révéler potentiellement embêtant pour votre santé. […] C’est comme pour tout, il faut que la boisson soit consommée de manière occasionnelle. »

Présentée sur le site de la marque comme étant un bon apport en éléments nutritifs pour l’organisme, on ne sait déjà pas sur quel pied danser. Les responsables précisent que le phénomène est possible grâce à sa forte concentration en fruits : la boisson fournirait à l’organisme un lot conséquent en vitamines notamment en vitamines C. Il faut également préciser que les saveurs de la boisson contiennent des fibres alimentaires qui jouent un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Quelle qu’en soit l’issue et comme le dit Alexandra Retion, avec le mogu mogu comme avec n’importe quelle boisson, il faut savoir être raisonnable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.