La panique, un trouble typiquement masculin ?

Bien que ceux qui en souffrent ne s’en vantent pas, la panique est un trouble plus souvent diagnostiqué chez les hommes. Cela peut s’expliquer par le fait que les hommes sont moins enclins à demander de l’aide ou par le fait qu’ils présentent des symptômes différents de ceux des femmes.

Comment se manifeste la panique ?

Vous faites face à une situation difficile inattendue, votre cœur se met à battre plus vite, vous vous mettez à transpirer comme si vous veniez de courir un marathon, vous avez des tremblements et votre bouche s’assèche… Vous êtes probablement en train de faire une crise de panique.

L’un des premiers symptômes de la panique serait l’inquiétude excessive difficile à contrôler et qui ne s’évapore pas, même si le problème a été résolu. Le deuxième signe serait votre capacité à mener à bien vos activités quotidiennes sans distraction, surtout chez les moins de 65 ans. Viennent ensuite les symptômes physiques, vus précédemment, mais aussi la fatigue.

On ne sait pas vraiment ce qui cause le trouble panique, néanmoins on se demande si la génétique n’aurait pas son rôle à jouer. Avoir un parent anxieux peut effectivement avoir un impact sur votre propre niveau de stress car c’est le modèle qui nous a accompagné au cours de notre enfance.

Il faut tout de même apporter une nuance : il est tout à fait normal de se sentir dépassé face à un danger ou un imprévu, mais si vous paniquez à chaque petite chose qui va de travers dans votre quotidien, il faut commencer à se poser des questions.

Lorsque la panique va trop loin

Lorsque la panique va trop loin, elle peut perturber votre vie et celle de votre entourage. Si vous êtes un homme souffrant de trouble panique, vous pouvez ressentir davantage de symptômes physiques tels que des douleurs thoraciques, des palpitations cardiaques et un essoufflement. Avoir des symptômes physiques et donc plus faciles à détecter, c’est être plus enclin à éviter les situations qui déclenchent votre anxiété.

Cela peut rendre difficile le fait d’aller travailler ou de fréquenter des amis ou la famille. Si vos symptômes sont graves, vous pouvez avoir l’impression de faire une crise cardiaque ou de devenir fou. Vous pouvez également avoir peur de mourir. Si vous êtes un homme qui a des crises de panique ou des peurs qui semblent disproportionnées par rapport à la situation, ne souffrez pas en silence. Parlez à votre médecin des possibilités de traitement. Avec de l’aide, vous pouvez remettre votre vie sur les rails.

Des solutions pour l’éviter

Si vous êtes un homme souffrant de trouble panique, il existe des solutions et des traitements qui peuvent vous aider. Avant de sauter sur les traitements, voici quelques solutions pour éviter ou gérer les attaques de panique :

  • des exercices de respiration,
  • les techniques de relaxation,
  • les groupes de soutien,
  • la psychothérapie.

Les exercices de respiration, les techniques de relaxation et les pratiques d’autogestion de la santé peuvent tous aider à gérer le trouble panique en traitant les symptômes un par un. Si vous souhaitez suivre une thérapie ou prendre des médicaments, parlez-en à votre médecin pour savoir si ces options vous conviennent. Il existe également des groupes de soutien pour les hommes souffrant de troubles paniques, où vous pouvez partager vos expériences et trouver des conseils utiles auprès d’autres personnes qui comprennent ce que vous vivez.

Quoiqu’il en soit, ne souffrez pas en silence, il existe de l’aide pour le trouble panique. Avec le bon traitement, vous pouvez remettre votre vie sur les rails. Et puis, gardez une chose en tête, rien ne sert de paniquer pour quelque chose que vous ne pouvez pas maîtriser. D’autres le peuvent peut-être, il est donc bon de demander de l’aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.