Pourquoi la positive attitude n’est pas faite pour les hommes ?

Vous avez probablement déjà entendu parler de la positivité toxique tant elle est répandue sur les réseaux sociaux. Mais si vous savez, il s’agit de la surgénéralisation du fait d’être heureux. Depuis les confinements liés à la crise sanitaire, il semblerait que le bien-être soit devenu obligatoire. Les expériences et les émotions négatives n’auraient plus leur place, au profit du bonheur à tout prix. Et tout irait bien, si la positivité toxique n’était pas si nuisible à notre équilibre psychologique, en particulier chez les hommes.

Qu’est-ce que la positivité toxique ?

La positivité toxique consiste à généraliser le bonheur et les bonnes expériences, tout en minimisant ou en ignorant les émotions négatives. C’est l’idée que nous devrions toujours penser positivement et être heureux, peu importe ce que la vie nous réserve. Elle peut également se manifester par l’obsession d’être heureux en permanence. C’est ce qu’on observe souvent chez les personnes dépendantes de la drogue ou de l’alcool. Elles s’engourdissent avec des substances parce qu’elles ne supportent pas de ressentir la moindre douleur.

Mais il existe un effet pervers à la positivité à outrance, cela peut amener les gens à prétendre que tout va bien alors que ce n’est pas le cas, ou à refuser de reconnaître leurs propres émotions négatives. Imaginez quelqu’un vous répéter « t’en fais pas, ça va aller« , « il y a des solutions à tout« , « tu en fais tout un plat pour rien« … tout cela dans le but de vous réconforter. Mais si vous allez vraiment mal à ce moment précis, ces petites phrases anodines peuvent avoir des conséquences graves. Attention, cela ne veut pas dire que les personnes qui vont chercher à vous réconforter sont mal intentionnées, elles n’ont juste pas conscience de la portée de leurs mots. La positivité toxique peut donc être néfaste, car elle ne permet pas aux gens d’exprimer leurs sentiments, ce qui peut conduire à des problèmes.

La positivité toxique n’épargne pas les hommes car elle ne leur permet pas d’exprimer leurs émotions de manière saine. Elle peut conduire à la colère, aux dépendances, à la violence et à la dépression. Si vous êtes un homme et que vous luttez contre vos émotions, il est important de demander de l’aide à un thérapeute ou un conseiller qui peut vous aider à gérer vos émotions de manière saine.

Alors pourquoi se forcer à toujours être dans la positivité alors que c’est ok d’aller mal ? La positivité est une bonne chose, mais elle ne devrait pas être obligatoire. Nous devrions être autorisés à exprimer nos émotions négatives afin de préserver notre santé mentale. Les hommes, qui sont souvent considérés comme durs et invulnérables, doivent savoir qu’ils peuvent montrer leurs émotions et qu’ils ne sont pas faibles s’ils le font.

Comment se manifeste la positivité toxique chez l’homme ?

Le plus souvent, la positivité toxique se manifeste par un refus de reconnaître ou d’éprouver des émotions négatives. Certaines personnes vont même jusqu’à se réconforter elles-mêmes en minimisant leurs émotions au lieu de voir la vérité en face. Et la positivité toxique est d’autant plus difficile chez les hommes car ces derniers n’auraient pas le droit de montrer leurs sentiments. Bien que ce soit de moins en moins le cas dans notre société, l’homme doit se montrer fort. Ils sont les protecteurs et les pourvoyeurs, ils ne peuvent donc pas se permettre de montrer la moindre faiblesse. Par conséquent, ils refoulent leurs émotions jusqu’à ce qu’elles explosent.

Chez les hommes, la positivité toxique peut se manifester de différentes manières :

1. Colère : On dit souvent aux hommes d’être des « hommes » et de ne pas montrer leurs sentiments. Par conséquent, ils refoulent leurs émotions jusqu’à ce qu’elles explosent dans la colère.

2. Dépendances : Les hommes peuvent se tourner vers les drogues ou l’alcool pour s’engourdir parce qu’ils ne peuvent pas faire face à leurs émotions.

3. Perfectionnisme : Les hommes peuvent avoir l’impression qu’ils doivent être parfaits dans tout ce qu’ils font, ce qui peut entraîner de l’anxiété et du stress.

4. Violence : Les hommes peuvent avoir recours à la violence comme moyen de libérer leurs émotions parce qu’ils ne sont pas autorisés à les exprimer de manière saine.

5. Dépression : Les hommes peuvent devenir déprimés parce qu’ils ne sont pas autorisés à exprimer leurs émotions.

Si vous vous adonnez à la positivité toxique, il est important d’essayer d’être plus attentif à vos pensées et à vos émotions. Permettez-vous de ressentir toutes vos émotions, bonnes ou mauvaises. Et, lorsque vous vous sentez déprimé, essayez de trouver des moyens sains de faire face à vos émotions au lieu de simplement les repousser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.